La Constitution ou le Coran ?

Yvan Perrin
Ancien Conseiller national

La Constitution ou le Coran ?

La question se pose dès lors que la première est incompatible avec le second. Notre charte fondamentale prévoit notamment que l'homme et la femme sont égaux en droit, ce que l'Islam conteste. Le conflit étant dès lors inévitable, nous avons à choisir de quelle manière nous envisageons le vivre ensemble. D'une manière générale, la Suisse est ouverte à l'autre et prévoit la liberté de conscience, de croyance, d'opinion et d'information. L'inconvénient de cette tolérance, c'est qu'elle ouvre la porte aux adversaires de notre mode de vie qui profitent précisément de notre ouverture pour diffuser une idéologie mortifère. Les islamistes réclament régulièrement de nouveaux "accommodement raisonnables", c’est-à-dire l'octroi de facilités que notre façon de vivre rejette. On pense ici entre autres à la burqa et au fait de ne pas serrer la main d'une enseignante, autant d'entorses infligées à notre conception de la vie en société.

Faut-il que nous soyons peu sûrs de nos valeurs pour tolérer qu'elles soient régulièrement dévoyées au profit d'une idéologie religieuse faisant du djihadiste l'homme au parcours accompli, celui qui, après avoir entrainé le plus de monde possible dans la mort, se présente devant Allah pour recevoir son contingent de vierges toutes plus belles les unes que les autres. L'exemple emblématique des Frères musulmans devrait nous alerter. La confrérie milite pour un islam des origines, celui qui brûle ou balance dans le vide ces êtres nuisibles conduisant l'humanité à sa perte, à savoir les homosexuels. Cet islam des origines qui permet à l'homme de battre sa femme à la moindre contrariété, surtout lorsqu'elle se refuse à lui. Pourtant, ces fondamentalistes font volontiers figure de modérés ouverts au dialogue inter-religieux. Ne soyons pas dupes, la main qu'ils tendent aujourd'hui se fera griffe demain; elle lacérera avec bonheur ceux qui ont eu le tort de la serrer.

Les frères avancent d'autant plus vite qu'ils trouvent chez nous les idiots utiles nécessaires à leur progression, à savoir des personnes qui estiment que l'apport de l'Autre ne peut être que bon, à tout le moins meilleur que ce que nous tenons pour juste. La gauche ne s'est pas montrée très loquace lorsqu'il a été question de lapidation des femmes adultères, pas plus que lorsqu'un imam a appelé Allah à détruire tout ce qui n'est pas islamiste, ce qui fait bien du monde. Face à cette conception mal comprise de la tolérance, face aux exigences sans cesse plus exorbitantes des islamistes, j'estime qu'il est temps de rappeler que l'exercice des libertés que la Constitution nous octroie n'est pas négociable. La femme ne saurait être une créature de seconde zone juste parce qu'une religion l'enseigne. La charia n'a pas sa place chez nous, ses adeptes se sont trompés de pays en choisissant la Suisse. Tolérer l'intolérable ne signifie pas ouverture à l'autre mais négation de soi-même. Je n'en veux pas !

Yvan Perrin, 9.8.2019

13 commentaires

  1. Posté par gindrat le

    Peut-on m’expliquer la différence entre idéologie et religion ?
    Toutes les élucubrations que je viens de lire émanent de drôles d’idéologues.

  2. Posté par Noel Cramer le

    Il ne faut pas juger l’Islam avec notre vision rationnelle acquise au cours des derniers siècles de notre histoire.
    L’instauration de la république laïque et démocratique Turque par Mustafa Kemal Atatürk en 1923 a de la peine à survivre plus d’un siècle. Et son évolution présente peut être montrée par un exemple:
    Je suis né à Trabzon, sur la côte orientale de la Mer Noire Turque, de parents Franco-Suisses. Mon enfance s’est passée (dans les années 1940-50) dans un milieu socialement serein et sans aucun conflit apparent d’ordre culturel et religieux à l’époque.
    Proche de la ville de Trabzon se trouve la petite église Byzantine de Sainte Sophie. Ses fresques avaient été recouvertes de chaux à la fin du 19e siècle et l’édifice utilisé par l’armée comme dépôt de munitions… Mais par la suite, ces fresques avaient été découvertes et nettoyées et l’église avait été convertie en musée.
    Mais, il y a peu de temps, la municipalité a décidé que ce bâtiment devait être reconverti en mosquée.
    Bilgun Aygül, ministre local de la culture, s’est énergiquement opposé à cette motion. Il n’a pas réussi – et se trouve actuellement en très mauvaise posture par rapport aux égards du ministre Turc de l’intérieur Süleyman Soylu.
    L’Islam n’a pas encore évolué depuis le moyen-âge. Restons en conscients !

  3. Posté par miranda le

    @ Bussy
    Et oui, Bussy, nous n’arrêtons pas de nous poser des questions sur les motivations profondes de ceux que vous nommez « idiots utiles ». Presque toutes les raisons que vous énumérez sont là.

    Mais pour arriver à ce point de mise en danger de la nation dans laquelle vivent ces idiots
    utiles, on peut penser qu’ils ont dû être fortement lobotomisés par l’adhésion à une idéologie d’une persuasion et perversion prodigieuse.

    Comme nos états sont tous effroyablement endettés (disons soumis aux intérêts de la dette – la dette étant déjà dans beaucoup de cas, payée) il semblerait que nous ayons donc besoin de l’argent de « n’importe quel autre ».

    Donc fricoter avec n’importe qui, qu’il soit totalitaire, mafieux, criminel, l’argent semble n’avoir pas d’odeur pour certains. Au point de nous mettre en danger de soumission envers n’importe quel autre.

    Comme ceux qui nous prêtent de l’argent n’ont aucune moralité et nous infligent des remboursements à perpétuité, peut-on garder nos valeurs morales dans l’état?

    Un système sale, je l’ai hélas vu dans d’autres pays, contamine gravement les gens qui deviennent à leur tour aussi sales. J’ai vu ces pays ne pas pouvoir redevenir les états sains qu’ils étaient, après plus de vingt ans de présence d’un système pourri.

    Sortir du système malsain dans lequel nous nous trouvons sera le grand défi qui nous attend.
    Ce système ne peut survivre sans l’argent. L’argent de ceux qui créent, de ceux qui produisent, de ceux qui achètent, de ceux qui vendent etc… De fins stratèges du monde économique pourront un jour nous guider vers la liberté. Nous ne pouvons improviser sans eux.

  4. Posté par mc le

    «Ceux qui entrent illégalement dans le pays et ceux qui les emploient ne respectent pas l’état de droit et font preuve de mépris pour ceux qui respectent la loi. Nous ne pouvons tout simplement pas permettre aux gens de se rendre aux États-Unis sans être détectés, sans papiers (et) sans contrôle, et de contourner la ligne de gens qui attendent patiemment, diligemment et légalement de devenir des immigrants dans ce pays », a déclaré Obama.
    « Et nous ne parvenons pas à protéger notre nation si nous ne reprenons pas le contrôle de notre système d’immigration immédiatement. » Obama à nouveau.
    Avec une règle de tolérance intraitable et intouchable imposée par des faux serviteurs, la route de la soumission totale est très bien construite.
    Ce n’est pas Saddam Hussein qui avait l’arme de destruction massive comme on nous a dit et fait croire par ces faux serviteurs, ces oligaches au pouvoir à Bruxelles.
    Le temps nous dira si les Suisses sont compétents et intelligents comme on nous l’a dit.

  5. Posté par Victor56 le

    L’islam partie militaire /militante agressive contre l’universalité respectueuse ABSOLUE de l’altérité religieuse ou athée, contre l’égalité en droit et essence des femmes et des hommes ne s’éteindra à jamais que s’il est écrasé MILITAIREMENT , juridiquement et impitoyablement, y compris avec dans ce combat des arabes-africains athées ou libéraux. Sinon il s’infiltrera partout par tous les interstices comme des termites dans une belle maison de bois finalement effondrée et détruite , jusqu’à la domination théocratique dictatoriale sur toute la planète , le but affiché d’ailleurs par Al-Bannah le fondateur paranoïaque des frères musulmans en place dans l’UOIF France, aux petit-fils islamo-superstitieux Tarik et Hanih propagandistes tartufes installés bien connus et actifs vers leur obscurantisme superstitieux universel musulman s’étayant hypocritement et habilement sur l’indignation sociale dualiste simpliste mais efficace « exploités -exploiteurs-Liberté » Marxo-trotsko-gauchiste et plus subtilement chez les socialistes « raffinés » actuels en Europe.
    Avec le soutien objectif politique et « moral » des gauche-gauchistes-anars persuadés en les soutenant de défendre des victimes et des miséreux alors qu’ils font monter une « religion » qui sera parce que primitive plus impitoyable , plus cruelle et inhumaine bien au-delà de ce que fût le nazisme s’ils le peuvent et arrivent au pouvoir en des Etats d’Europe via les système électifs démocratiques, une aubaine ! et leur démographie sur place de 3,8/ 1,8 en taux de fécondité comparée. Car plus primitifs que nous sans péjoration beaucoup sont d’une violence décisive létale mais remisée en arrière pensée en fonction des circonstances favorables ou pas ( « les petits bataillons perdent toujours devant les gros  » de Bonaparte . Ce qui ne se ferait pas un un jour mais inexorablement année après année. A la fin il ne resterait alors plus que la ressource de maquis genre Vercors , Jura etc…de 39/1945…Qui gagnerait mais après et avec des dégâts humains colossaux. Quelle idiotie et lâcheté irresponsable, criminelle à terme y compris pour ceux venus ici trouver un havre de paix, de labeur et de liberté français, de nos structures et de nos dirigeants en décision actuels .

  6. Posté par Nouchca le

    Je vous souhaite beaucoup de force et de courage face au bulldozer islamiste européen qui arrive à grande vitesse. L’islam est la seule religion en progression et les voiles dans les écoles sont tolérés de plus en plus. À qui profite ce crime ?

  7. Posté par pepiou le

    Les sociétés musulmanes sont incapables de se développer hors d’un système dictatorial, qu’il soit religieux, militaire ou même civil ; avec pour conséquences, des troubles sociaux graves amenant aux massacres de la population par un terrorisme religieux inter-musulman. Donc pour avoir la sécurité, ces sociétés musulmanes s’exportent là où le terreau est fertile et propice à leurs croissances ; c’est à dire dans nos pays chrétiens connaissant prospérité et paix sociale (relatives mais énormes par rapport à leurs pays d’origines). Le problème est qu’une fois leurs masses critiques atteintes, la dictature intrinsèque à leur religion et nécessaire à leurs maintiens sera à nouveau la norme et supplantera la démocratie des malheureux pays d’accueil avec comme résultat la dictature et la barbarie qu’ils ont créé et fui. Donc la meilleure et la plus raisonnable des solutions pour le maintien de notre démocratie et de notre mode de vie est : MUSLIM GO HOME !

  8. Posté par Antoine le

    Merci M .Perrin pour votre billet !
     »… il est temps de rappeler que l’exercice des libertés que la Constitution nous octroie n’est pas négociable. La femme ne saurait être une créature de seconde zone juste parce qu’une religion l’enseigne. La charia n’a pas sa place chez nous ».
    1) la Femme et l’Homme sont égaux ! Ce n’est pas une revendication de féministe progressiste, c’est juste mon opinion personnelle car vivant au XXIème siècle !
    2) la charia n’a pas sa place chez nous ! Cela est basique vu que tout citoyens habitant la Suisse est LIBRE de choisir sa religion.
    L’islam étant une idéologie, donc n’étant pas une religion, je l’exclus !
    Je respecte les musulmans mais ceux-ci ne nous respectent pas ! Nous ne sommes à leurs yeux que des kouffars ! De plus il ni a pas de réciprocité !
    Impossible de construire UNE église chrétienne en Arabie Saoudite, par contre il est envisager de construire des centaines de mosquées en France …
    Notre Constitution vaut mille fois la charia !
    Notre Liberté de penser et d’agir en dépend !
    **** Extraits de l’arrêt du 31 juillet 2001 ****
    la Cour européenne des droits de l’homme a estimé que la Charia est incompatible avec la Convention européenne des droits de l’homme de 1950. Il s’agissait à cette occasion pour la Cour de juger si le gouvernement turc avait le droit de dissoudre un parti islamique turc, le Refah, en raison des valeurs prônées par ce parti (la Charia notamment). La Cour a validé la dissolution du Refah. Du jugement final, on citera essentiellement les extraits suivants :
    • La Cour constitutionnelle a rappelé qu’un tel système (la charia), qui avait ses origines dans l’histoire de l’Islam en tant que régime politique, s’opposait au sentiment d’appartenance à une nation ayant une unité législative et judiciaire.

  9. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Mais la vraie question vient est plus basique encore:
    Que font chez nous ces hordes d’étrangers, qui n’ont RIEN à faire chez nous, qui ne partagent absolument RIEN avec nous? C’est ca la vraie question que pourtant personne ne pose.
    Qu’aurait-on pu faire avec les milliards gaspillés sur ces peuplades et sur les conséquences désastreuses de leur présence chez nous depuis 30 ans?
    Combien d’heures de télévision aurions nous pu consacrer a des emissions scientifiques, culturelles, éducatives ou juste à des discutions intelligentes sur des choses qui nous regardent, au lieu de ces infinis débats sur le sexe de l’ange et sur les différents nuances de la dhimmitude?
    Que seraient devenues les folles ressources allouées à cette folle invasion depuis 30 ans si elles étaient consacrées à la place à des causes qui nous concernent, avec le regard pour l’avenir de nos enfants?
    Que serait notre vie aujourd’hui si nous vivions toujours en paix et en sécurité, selon nos valeurs de droiture, honnêteté, intégrité et respect, sans être quotidiennement obligés de faire face à la corruption, les mensonges, les escroqueries, la violence imposés par ces envahisseurs?
    Comment serait notre société si l’équilibre social, culturel et sociétale n’avait pas été rompu par des us et coutumes barbares qui n’ont rien à voir avec nous?
    Comment serait-ce si les beaucoup trop nombreuses victimes innocentes de ces envahisseurs étaient encore en vie ou en bonne santé et pouvaient simplement poursuivre leurs vie? comment serait-ce de simplement toujours vivre dans la sécurité?
    Etc etc etc…
    Quelle est cette folie totale, de s’auto injecter une poison mortel pour en suite faire des efforts inhumains pour essayer de vivre agonisants avec les conséquences?
    Cela me dépasse totalement. Et en plus cette question n’est JAMAIS soulevée!!!

  10. Posté par Marie le

    Ce manuel à partager d’urgence dans nos églises bienpensantes et tolérantes.

  11. Posté par AntiCon le

    Magnifique commentaire dont les gauchistes et autres mouvements définis comme « bien pensants » dont les nombre est conséquent, répudieront le sens et la contenance par imbécilité jamais par intelligence….ce qui est grave actuellement c’est le suicide entamé par des irresponsables politiques, religieux, et autre pseudo scientifiques qui agissent par ignorance ou par bêtise. Mais j’opterai pour la deuxième raison et ce majoritairement. Ce qui est beaucoup plus grave, car provoquant un séisme meutrier pouvant détruire toute civilisation trop tolérente avec ses ennemis intérieurs. Une seule solution, la lutte pour la libération de cette oppression gaucho-généraliste de quelques manières que ce soit.

  12. Posté par Bussy le

    Quelles sont les motivations profondes de nos idiots utiles ?
    – Corruption massive par les pétrodollars ?
    – Destruction des nations en vue du Nouvel Ordre Mondial ?
    – Création d’un peuple européen métissé, isolé, hébété, afin de le rendre docile consommateur de produits merdiques ?
    – Envie de passer à autre chose, la charia par exemple ?
    – Bêtise ?
    – Quoi d’autres ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.