Plus de la moitié des Allemands aimeraient émigrer

Jamais encore dans l’histoire récente, autant d’Allemands n’ont voulu quitter leur patrie.

Dans un récent sondage, 55 pour cent ont déclaré qu’ils aimeraient tenter leur chance dans un autre pays : 33 % pour toujours, 13 % pour deux à cinq ans, 9 % pour une année ou encore moins.

En plus d’un climat plus agréable, les candidats à l’émigration espèrent une nouvelle maison, une situation politique stable ou un meilleur revenu.

L’enquête a été menée par YouGov pour le compte des services financiers TransferWise.

Les raisons invoquées sont « une gifle à deux mains pour Merkel et ses compagnons de route », comme l’écrit le magazine Freie Welt.

Beaucoup de gens veulent quitter l’Allemagne parce que la situation politique est trop instable. Une telle déclaration n’a jamais existé, même pas à l’époque où la Fraction Armée Rouge faisait régner la terreur. Ce groupe soutenu par l’Allemagne de l’Est et d’autres pays communistes constituait pourtant une menace existentielle pour la démocratie. Mais le gouvernement de l’époque donnait aux gens le sentiment qu’il allait reprendre le contrôle.

Merkel et consorts ne sont plus capables de donner ce sentiment aux citoyens inquiets. Partout dans le pays, les gens ont perdu confiance dans ce gouvernement chaotique et cette coalition hétéroclite.

29 % des personnes qui ont dit vouloir émigrer ont affirmé que l’émigration n’était pas une option pour elles il y a deux ans, mais était devenue une véritable alternative aujourd’hui.

Seule une petite partie des Allemands prêts à émigrer pourront réaliser leur rêve, car beaucoup des pays de destination potentiels dressent des barrières élevées à l’immigration.

Contrairement à l’Allemagne, ils ne laissent pas entrer n’importe qui. Le Canada, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande limitent leur accueil principalement à des artisans ou des membres de professions libérales qui soient jeunes, en bonne santé et bien qualifiés.

Ceux qui sont plus âgés auront besoin d’un montant à six chiffres dans la monnaie nationale pour prouver qu’ils ne deviendront un fardeau pour les contribuables.

Sources :
Voice of Europe – More than half of Germans want to emigrate as people have lost confidence in Merkel’s ‘chaotic government’
Die Welt – Mehr als die Hälfte der Deutschen würde gern auswandern
Freie Welt – Auswanderungswunsch bei Deutschen so groß wie nie

Traduction libre Cenator pour LesObservateurs.ch

13 commentaires

  1. Posté par Jean-Francois Morf le

    Alors pourquoi ces 55% ne votent pas AFD?

  2. Posté par Jim Droz dit Busset le

    Jim Droz Il est bien clair qu une grande partie des occidentaux n a surtout pas envie de se coltiner le monde de la brousse et du desert !

  3. Posté par la battue est bien venue le

    les année 30/40 , peut on faire tourner le film a l envers Hitler avait bien raisons sur beaucoup de choses je vais finir par le regretter , pour remettre l europe sur les rails il faut un Adolphe, un vrai de vrai.

  4. Posté par Neffie le

    Si les allemands abandonnent l’Europe après avoir laissé Merkel ouvrir en fanfare les vannes au flux africain,nous pouvons craindre le pire pour notre avenir.

  5. Posté par Gwendal le

    Comme dit Charles Gave, on exporte des bacs + 7 et on importe des bacs – 7 …
    Nos enfants vont vivre dans une europe (gouvernée par des anes) qui deviendra à terme un etat du tiers monde où règnera la violence et l’insécurité.

  6. Posté par leo nidas le

    C’est bien là le problème, c’est qu’en plus d’un gouvernement de traitres, il n’y a pas assez de resistants, la majorité des gens qui restent sont des lâches ou des parasites, idem pour la Fronce.
    quand les gens ne veulent plus se battre, ne vaut il pas mieux les abandonner pour sa propre survie?

  7. Posté par Anna le

    Ceux qui veulent émigrer au lieu de résister sont des lâches. Si tout le monde faisait de la résistance pacifique active, les choses changeraient rapidement.

  8. Posté par Antoine le

    Voilà TOUTE la différence et elle est immense !
     »Contrairement à l’Allemagne, ils ne laissent pas entrer n’importe qui. Le Canada, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande limitent leur accueil principalement à des artisans ou des membres de professions libérales qui soient jeunes, en bonne santé et bien qualifiés ».
    On nous a sciemment MENTI lorsque les premiers réfugiés sont arrivés en Europe; ce sont des gens bien formés des techniciens, des avocats des médecins, etc … Il y en a quelque-uns …
    On a récolté majoritairement la RACAILLE et des gens analphabètes !!

  9. Posté par combattant le

    Ce n’est pas étonnant,mais qu’ils se rassurent en Suisse aussi il y a des volontaires au départ pour de meilleures contrées ou il ferait bon vivre sans LES SOCIALISTES. MARS par exemple ! dans le futur une navette dans cette direction ? Les oiseaux sont les seules CREATURES de la planète à êtres VRAIMENT LIBRE !

  10. Posté par aldo le

    Ils savent que LA PRESSE A LA BOTTE MENT ET QUE RIEN NE CHANGE ET TOUT EMPIRE A CAUSE D’ELLE ! Naturellement qu’il faut se méfier de ce type de sondage. Avec les millions de migrants clandestins, qui ont envahi l’Allemagne et l’Europe, munis de smartphones, on ne sait plus très bien qui répond aux sondages… Mais ils préfèrent partir ailleurs que de subir l’affront de devoir réfléchir et surtout de voter pour l’AfD. Vous remarquerez au passage que la CSU est une doublure du PDC, toujours le cul entre deux chaise, histoire de brûler la politesse aux autres partis et de nous la jouer « bonne conscience » rassembleur alors que ce sont les pires opportunistes. Même si les socialistes ont plongé, leur doublure des Verts a compensé largement leur pertes. ON VOIT COMMENT LA CSU ORCHESTRE L’ÉCLOSION DE NOUVEAUX PARTIS POUR AMOINDRIR L’EFFET AfD. LE CRACHAT MÉDIATIQUE COMPLÈTE LE DISPOSITIF COMPLÉMENTAIREMENT A CES PSEUDO-NOUVEAUTÉS. Voilà un pays totalement géré en sous-main par les services secrets ce qui présume rien de bon pour la démocratie tant vantée, tant violentée.

  11. Posté par Michel Vasionchi le

    Les allemands veulent immigré … Merkel va partir …. et des centaines de milliers de migrants vont occupé l’espace libéré ….et pourront bâtir tranquillement leurs califat …. conclusion flash (mais pleine de vérité) : la conquête islamique invasive progresse nettement en Allemagne grâce à Madame Merkel…. pendant que les hypocrites anxiogènes du politiquement et journalistiquement correct …vendent des salades au peuple…!

  12. Posté par Bussy le

    Et voilà, la moukère Merkel et ses petits copains ont rendu les Allemands tellement soumis et dhimmis que non seulement ils se laissent envahir mais en plus ils veulent laisser la place aux envahisseurs et quitter le pays !
    Mauvaise nouvelle pour les envahisseurs… qui bossera pour leur payer les allocations ?

  13. Posté par DominiqueSchwander le

    Les gouvernants allemands merkelisés ont fait l’erreur de ne pas choisir parmi les étrangers que nous accueillons ceux qui sont le plus facilement assimilables et qui apportent à nos sociétés européennes. Malheureusement le multiculturalisme débridé régnant en UE méprise toute assimilation d’étrangers à nos Etats-nations.
    De plus les armées des pays de l’UE sont aux ordres de leurs dédaigneux « protecteurs » américains au nom de l’Alliance atlantique, alors que l’industrie militaire européenne est prise en mains par les Allemands. Les collabos de France, etc, et de Bruxelles ont à nouveau accepté l’’hégémonie allemande sur le continent européen. Les décisions essentielles de l’UE ne se prennent plus sans l’approbation voir la permission de l’Allemagne et les Allemands mécontents désirent quitter leur patrie. Quel est le progrès?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.