« Je ne parle qu’aux gens sobres » lance Matteo Salvini à Jean-Claude Juncker

Une phrase lancée par Jean-Claude Juncker sur le projet de budget italien a fortement déplu à Matteo Salvini. Le Luxembourgeois avait estimé que le projet de budget italien présenté par Salvini qui prévoyait un déficit de 2,4% du PIB pour les trois années à venir (contre 1,6% envisagé précédemment) était "hors des clous".

La veille, Juncker avait fait fait part de son inquiétude en expliquant qu'il ne voulait pas " après avoir géré la très difficile crise grecque, nous nous retrouvions dans une nouvelle crise, cette fois-ci en Italie".

Ces remarques ont fortement déplu au chef du parti eurosceptique d'extrême droite "La Ligue" qui a expliqué asséné sèchement sur une chaîne italienne : "Je ne parle qu'avec des gens sobres qui ne font pas de comparaisons qui ne tiennent pas la route".

"Il devrait boire deux verres d'eau avant d'ouvrir la bouche, et arrêter de répandre des menaces non-existantes" a-t-il ajouté parlant de Jean-Claude Juncker.

L'ambiance est donc toujours électrique entre Bruxelles et Rome. Peu de chance que les esprits s'apaisent, au moins jusqu'au 15 octobre, date à laquelle la Commission européenne examinera ce projet.

Atlantico.fr

8 commentaires

  1. Posté par léopold le

    Normal que J.C.Drunker ne comprenne qu’à partir de 45% pour un bon breuvage.

  2. Posté par Pierre le

    Bien dit! De plus ce n’est que pure vérité.

  3. Posté par miranda le

    Une charmante jeune fille qui avait interviewé JUNKER lui avait administré cette phrase à peine imaginable :
    « en vous confiant la direction des finances de l’Europe à vous qui avez permis un immense exil fiscal quand vous étiez au Luxembourg, est-ce que ce n’est pas confier la banque à un ancien gangster » (ceci est approximatif car la jeune fille a présenté cela beaucoup mieux que moi).

    Si jamais vous retrouvez cette jeune fille sur you tube, merci de reproduire sa conversation avec Junker. En plus cette jeune fille très gracieuse lui a administré cette phrase avec une grâce inégalable. Mais ça ne nous empêche pas d’exploser de rire, malgré tout en voyant le bonhomme sans réplique. Il y a comme ça, des moments savoureux, inoubliables.

  4. Posté par miranda le

    Je ne retrouve plus (sur you tube) cette charmante jeune fille qui avait interviewé JUNKER et lui avait administré cette phrase à peine imaginable :
    « en vous confiant la direction des finances de l’Europe à vous qui avez permis un immense l’exil fiscal quand vous étiez au Luxembourg, est-ce que ce n’est pas confier la banque à un ancien gangster » (ceci est approximatif car la jeune fille a présenté cela beaucoup mieux que moi).

    Si jamais vous retrouvez cette jeune fille sur you tube, merci de reproduire sa conversation avec Junker. En plus cette jeune fille très gracieuse lui a administré cette phrase avec une grâce inégalable. Mais ça ne nous empêche pas d’exploser de rire, malgré tout en voyant le bonhomme sans réplique. Il y a comme ça, des moments savoureux, inoubliables.

  5. Posté par Bussy le

    Pourtant du 2.4% semble être courant pour Juncker !

  6. Posté par fabiola le

    Bravo, ça c’est dit, qu’il arrête de menacer tous ceux qui ne vont pas dans son sens ce perroquet.

  7. Posté par Michel Vasionchi le

    L’ Italxit est-il en route…?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.