Salah Abdeslam : « Moi, je suis musulman et vous êtes mécréants, des chiens. Un jour, vous allez m’embrasser les pieds. »

«Chiens, minus»... À Fleury-Mérogis, où il est détenu, le terroriste des attentats du 13 novembre 2015 multiplie les incidents.

Le terroriste Salah Abdeslam garde la haine au ventre. Insultes, menaces, agressivité... L'un des détenus les plus dangereux de France fait vivre une situation difficile au personnel pénitientiaire chargé de sa surveillance. Après deux ans d'incarcération au quartier d'isolement de Fleury-Mérogis, ce détenu particulièrement surveillé entretient des relations difficiles avec les personnels pénitentiaires chargés de le surveiller.

Le 7 septembre dernier, le relevé d'incident de la plus grande prison d'Europe rapporte que «Le TIS ABDESLAM Salah a menacé le surveillant XXX lors de la distribution du repas, en ces termes: ‘Pourquoi tu me regardes, espèce de minus. T'es qu'un minus, viens dans ma cellule et on va s'expliquer. Moi, je suis musulman et vous êtes mécréants, des chiens ; un jour, ça va changer vous allez m'embrasser les pieds'

(...)

Le Figaro

16 commentaires

  1. Posté par Zaza le

    Cette vermine devrait être condamné aux travaux forcés et les plus pénibles qu’il soit.nourri le plus sommairement possible.Qu’il terminé sa vie de rat, d épuisement et dans la douleur..

  2. Posté par combattant le

    IL A VRAIMENT LA TÊTE D’UNE CIBLE ! Retour aux gêoles de l’époque des chevaliers et de la SALLE DES TORTURES POUR CES ORDURES ! Nos prisons UN HÔTEL 15 étoiles !

  3. Posté par Guichard Guichard le

    « Pourquoi tu me regardes »
    Des fois qu’en le regardant, il ferait penser à quelqu’un. Et qu’on avancerait dans la compréhension du monde!…

  4. Posté par Vautrin le

    Serais content d’apprendre que cette petite ordure s’est « suicidée » dans sa cellule. Au choix : au taille-crayon, au papier de verre, à l’aöli etc… C’est fou ce que ces djihadistes ont d’imagination pour détruire.

  5. Posté par solfin le

    Comment ce type ne s’est il pas encore suicidé…réponse c est simple ……la connerie dure vraiment plus longtemps A MOINS QUE.

  6. Posté par P. le

    il serait pourtant tellement simple de le mater ! Une petite bastonnade tous les matins avant le petit-déjeûner, puis tous les soirs avant le souper. Jusqu’à ce qu’il supplie de pouvoir embrasser les pieds de ses geoliers afin qu’ils arrêtent de le battre comme plâtre.

    Moi, un bourreau ? Non, juste un type qui en a marre que cette ordure ait plus de droits que ses victimes.

  7. Posté par Léo C le

    Puis, naturellement, il continue à bénéficier de toutes les attentions de l’administration pénitentiaire: repas adaptés, cellule personnelle, salle de sport; tout ce qu’il avait déjà exigé.

    Sans compter un avocat dont on se demande qui paie ses honoraires.

    Des prisons qui sont désormais devenues des Club Med’ pour son engeance qui y est majoritaire et y fait régner sa loi de crapules décérébrées.

    Il deviendrait profitable de rétablir les structures pénitentiaires, genre pyjama orange mode Guantanamo, à casser du caillou en fermant sa g….

    Avant on risquait Cayenne pour vol. Je pense légitime le pénitencier pour ce genre de vermine.
    Ça ne plairait certainement aux associations-sangsues ni à la cour macronienne.

  8. Posté par aldo le

    Quelle idée ? On dirait qu’il a déjà été menacé Bergolio, qui y mettait beaucoup trop d’ardeur avec les migrants. https://www.cathkathcatt.ch/f/wp-content/uploads/sites/3/2015/12/166123435.jpg Remarquez au passage qu’on parle de laver les pieds, mais que le pape, très prudent, les lave avant de les baiser. Mais cette obsession ne serait-elle pas de nature sexuelle ? https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9tichisme_du_pied Une forme de sublimation d’une homosexualité, voir d’une pédophilie sublimée, pour ne pas succomber. Il devrait proposer sa recette à Cohn-Bendit.

  9. Posté par A. Dober le

    Un soi disant « religion » qui enseigne à haï, haïr, haïr.
    Ce n’est pas une religion, ça ressemble même à du satanisme.

  10. Posté par maury le

    IL FAUT RESSORTIR LA VEUVE !!!

  11. Posté par bigjames le

    Comment ce type ne s’est il pas encore suicidé….

  12. Posté par Léo C le

    Oui, ça va changer, crevure. Je ne suis pas tout à fait sûr que ce soit en ta faveur; du moins je l’espère ardemment.

    On verra bien qui baisera les pieds de qui.

  13. Posté par Tommy le

    Le mantra de la gauche:
     » Fantastiques , cette diversité culturelle et cet enrichissement de nos mornes existences quotidiennes ».

  14. Posté par Sergio le

    Il suffit de ne faire rien d’autre que le mater.

  15. Posté par Antoine le

    Et dire que ce genre d’individu est encore en vie et ose proférer :
     »Moi, je suis musulman et vous êtes mécréants, des chiens ; un jour, ça va changer vous allez m’embrasser les pieds »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.