Duisburg (D) : ils venaient chercher leurs allocations de chômage en Mercédès

La police de Duisburg a décidé de faire des contrôles au voisinage de deux agences pour l’emploi, afin de vérifier s’il y avait des « bénéficiaires dont les véhicules n’étaient pas compatibles avec la perception de prestations sociales », comme le dit en termes choisis son porte-parole.

Bien lui en a pris : les agents ont confisqué sept voitures de luxe (Mercedes, BMW, etc.) et engagé des poursuites pénales contre leurs propriétaires.

Bild.de

13 commentaires

  1. Posté par Durand Francis le

    j-ai eu l’occasion de voir de mes propres yeux une voiture BMW très récente (un peu trop d’ailleurs) qui venait  » s’approvisionner » régulièrement aux Restos du coeur le conducteur faisait descendre sa femme (et enfants) bien devant l’entrée et les récupérait une fois les courses terminée et ceci toutes les semaines ……..et qu’on ne me dise pas que la bagnole c’était « avant le chomâge » car dans ce grand village tout le monde connait tout le monde C’est tout simplement des profiteurs qui ont compris que le système peut être « rentable » donc profiteur aux dépends de ceux qui ont vraiment besoin

  2. Posté par yboir2004@orange.fr le

    Faut dire, écrire à certains de ces messieurs/dames qui peuvent trouver ça normal, que les agents de police ont dû travailler avec les services fiscaux pour savoir quels revenus ils déclarent et si ces revenus sont compatibles avec le train de vie de ces « chômeurs » ! Ils ont dû trouver quelques anomalies (fausses déclarations, perception indue du chômage, travail clandestin, etc…) et donc, les voitures ont été saisies et vraisemblablement, perte du chômage et une grosse amende ou bien perception de l’impôt non déclaré !!!

  3. Posté par Perez le

    Et alors s il a un Mercedes s il vient chercher son chômage c est son du qu il a cotiser sinon il aurais pas de droit au chômage et la Mercedes il avait avant quand il travailler ça veut rien dire leur connerie

  4. Posté par Mini le

    Pas mal comme bagnole. Mais eux sont soutenu s par le gouvernement, le social, les médecins etc. Toute » l’élite » est de leur côté. Pourquoi??? C’est simple. Ils sont aussi corrompus, aussi fainéants, arrogants( je m’arrête pour ne pas écrire un roman sur leur qualités). Et la ville de Lausanne est un comble d’irrespect pour les gens qui se donnent vraiment la peine. Travailler comme aide soignante pour même pas 3k par mois quand un rat gros comme un hippopotame se permette donner des … conseils. Juste parceque il a était « persécuté » ( lire : il est possiblement espion) le rat ne travaille pas, il est logé, nourri, et la journée il glande entre la piscine, kébab,pizza, migros et même s’il ne metrise pas le français il drague toutes les douceurs d’environ 20. Puisque chez eux le multi-vaginismes est encouragé. Et les féministes sont ravi par un tel rat(engin) . Beurk, qu’elles ont de tels appétits.

  5. Posté par Vérités 69 le

    Et oui, nous en France on leur trouve logement gratuit, écoles sur les minimum de quota, RSA et alloc etc, + soins gratuits et primes à gogos, c’est ça la France. Penda ce temps là le retraité meurt à petit feu alors qu’il continu à les gaver. Vous avez votés, assumez.

  6. Posté par soulcade le

    pendent ce temps là les retraité se serre la ceinture tous les jours pour arrivé a la fin du mois ces catastrophique ce système actuel

  7. Posté par miranda le

    C’est bien de le faire.
    C’est bien de ne pas le faire savoir. Car ces petits malins iront garer leur voiture plus loin, ou viendront à pieds. C’est bien méconnaitre les malfaisants ou les resquilleurs .

  8. Posté par Richard Ingargiola le

    J’en pense qu’après plus d’une année sans aller sur Facebook j’y ai retrouvé le même type de commentaires, ce qui veut tout dire!

  9. Posté par Beaudry le

    Ça c’est bien !!!a faire en France !!!

  10. Posté par Léo C le

    Les contrôles, en France, ne s’exercent que sur le petit allocataire « de souche », sur le contribuable qui trime en espérant quelques aides pour agrémenter son salaire de misère.

    Les « allocs » pour les divers, c’est rodé. La natalité est un investissement. A côté, cette bienheureuse et nombreuse progéniture trafique tout ce qui est le plus lucratif possible sans se lever le matin.

    J’en vois chez moi, de ces « chances », tout juste 25 ans, qui roulent dans des Merkos ou BM à 60 plaques sans que ça n’émeuve personne. C’est devenu banal.

    Il va falloir que ça change et ça changera. La peur changera de camp, il le faut.

  11. Posté par dehors le

    tout le monde est au courant …. c est pas nouveau et c est loin d être fini .

  12. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Paris en explose – et toutes sont conduites par la france de l’avenir!!
    Et comme ils sont en dessus de la loi, il se mettent n’importe ou, passent au rouge, et font ce qu’ils veulent – et tout le monde, y compris les flics, fait semblant que c’est normal…
    Pauvre France… heureusement que nos arrière grand-pères qui se sont sacrifiés dans des souffrances atroces avec tant de bravure pour que leurs enfants et petits enfants vivent en paix ne voient pas cette honte… c’est les tuer et les torturer une deuxième fois.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.