10 commentaires

  1. Posté par Le pragmatique le

    Y’a pas de trans dans cette joyeuse équipe, c’est normal ?

  2. Posté par Sergio le

    Pauvre gosse, un double complexe d’œdipe l’attend.

  3. Posté par encore le

    c est qui le papa ou la maman , c est pas l intro de la cage aux folles ? Autrichiens il y a un problème il est plus que temps de décrocher wagons des bout en trains et vivement les voitures a pédales.

  4. Posté par kitty le

    Ce n’est pas représentatif d’une famille cette photo. Jusqu’où va t’on descendre dans la stupidité ?
    Nous ne sommes plus très loin de Sodome et Gomorrhe.

  5. Posté par dominique le

    A boycotter sans modération. Comme les autres qui jouent le même jeu.

  6. Posté par fred le

    Ecoeurant , scandaleux ! non representatif de ce qu’est la normalité.

  7. Posté par bigjames le

    Psychiatriquement y a t il un remède ? Je crains que ce ne soit sans espoir ormis l éradication de ces gauchistes. Par les urnes bien entendu.

  8. Posté par aldo le

    Les agences de publicité comme les médias sont noyautées par les gauches, tout comme le porno etc. Ce sont là aussi des soutiens de la criminalité. Publicis fondée par le beau-père de Badinter le tueur de la peine de mort, créateur de l’agence de publicité, qui fonctionnait tant pour les produits de consommation que pour les partis politiques. Espérons qu’il n’y a jamais des gens de droite qui ont fait appel à ses services, ce qui est impossible tant la connerie et les manipulations sont dominantes. Cette agence et dirigée aujourd’hui par le mari de Anne-Sophie Lapix, celle qui pose les questions et coupe systématiquement les réponses quand elles proviennent du F.N.. https://www.google.com/search?q=publicis+direction&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b

  9. Posté par Georges Leclercq le

    Les chemins de fer déraillent .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.