La « Veuve blanche » recrute des converties pour commettre des attentats suicides sur les plages européennes

Le Renseignement britannique est inquiet après avoir reçu des informations selon lesquelles la djihadiste Samantha Lewthwaite a enrôlé des dizaines de femmes – dont des Blanches converties à l’islam comme elle – pour frapper des cibles européennes : les côtes espagnoles, la Grèce, la Turquie, les îles Canaries et Chypre ainsi que des stations balnéaires au Royaume-Uni.

Ces information proviennent de courriels et d’appels téléphoniques cryptés et de services de renseignements étrangers.

Lewthwaite, 34 ans, est la terroriste femme la plus recherchée au monde. On pense qu’elle est responsable de la planification de douzaines d’attentats suicides en Afrique et au Moyen-Orient.

Mère de quatre enfants, on craint qu’elle n’ait recruté jusqu’à 30 terroristes et ne leur ait appris à confectionner des gilets d’explosifs et à choisir elles-mêmes leurs cibles.

Elle recrute de préférence des converties blanches parce qu’elles éveillent moins les soupçons.

Elle a convaincu de nombreuses femmes extrémistes qu’elles devaient sacrifier leur vie si elles voulaient être de véritables servantes de l’islam. Lewthwaite cible des femmes très vulnérables, facilement manipulables.

La course contre la montre est lancée pour exécuter cette fille d’ancien combattant avant qu’elle ne sème le chaos en Europe.

Lewthwaite, qui a grandi à Aylesbury, Buckinghamshire, s’est convertie à l’islam à l’adolescence et a ensuite épousé Germaine Lindsay, un fanatique d’origine jamaïcaine.

Elle doit son surnom au fait qu’il a commis un des attentats suicides du 7 juillet 2005 à Londres, causant la mort de 26 autres personnes.

L’article donne également une liste de 9 autres femmes britanniques qui ont rejoint l’Etat islamique

Source : Daily Star

REVEALED: White Widow recruiting suicide bombers to attack Spanish beaches this summer

Résumé Cenator pour LesObservateurs.ch

6 commentaires

  1. Posté par sitting bull le

    Elle n a pas tous ces bois a supprimé le plus vite possible avant que cette folle démente ne fasse un carnage

  2. Posté par Vautrin le

    Je suppose que les SR savent où se terre cette vermine : pourquoi est-elle encore en vie ?

  3. Posté par JeanDa le

    @Léo C le 16 juillet 2018 à 08h11: Oui mais avec le burkini, pas de soucis pour mettre la ceinture-surprise par dessous !!!

  4. Posté par Astérix le

    la garce tout sourire dans sa galoche qui dépasse de son voile !
    avec des con vertie pareil on est bien !

  5. Posté par Michel le

    Il faut espérer qu’il y aura vite un gagnant à cette « course contre la montre ».
    Vu la situation actuelle des pays pris dans l’engrenage létal « migratoire », ce genre de course aura tendance à se développer et à s’étendre à ses zélés collaborateurs du tout mondialiste.

  6. Posté par Léo C le

    Le bikini-suicide sera un peu plus dur à réaliser pour se fondre dans la masse.

    Bizarrement, en Corse, ils n’auront pas ce genre d’angoisses

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.