La Bulgarie propose la fermeture immédiate des frontières de l’UE

La Bulgarie, qui assure jusqu'à la fin du mois la présidence de l'Union européenne, veut fermer immédiatement les frontières extérieures de l'UE aux migrants. Son premier ministre fera cette proposition dimanche au mini-sommet de Bruxelles sur la politique migratoire.

Sofia demandera également la mise en place en dehors de l'UE, en Libye et en Turquie, de centres chargés de faire le tri entre les réfugiés qui fuient les pays en guerre et les migrants économiques. Une fois endigués les flux migratoires, l'UE pourra s'occuper des centaines de milliers de migrants déjà en Europe, prenant en charge les vrais réfugiés et renvoyant les autres chez eux, selon le chef du gouvernement bulgare Boïko Borissov.

La Bulgarie espère ainsi rassurer les pays d'Europe centrale et d'Europe orientale qui refusent de se voir imposer des quotas de migrants par Bruxelles. Devant le Parlement bulgare, le premier ministre a précisé vendredi qu'il aurait de nouvelles discussions sur ce dossier avec son homologue hongrois Viktor Orban.

(...)

Source et article complet

Nos remerciements à Info

9 commentaires

  1. Posté par Franco-Belge le

    Je reste dubitatif. Comment empêcher les migrants de traverser la Méditerranée ? Comment expulser des centaines de milliers de clandestins présents en Europe ? Techniquement c’est possible, mais Bruxelles et les organisations immigrationnistes s’y opposent fermement. Ce n’est pas dans leur intérêt, leur but étant de dissoudre les peuples d’Europe en leur imposant des immigrés extra-européens, musulmans, et inassimilables. L’Union européenne, qui craint peut-être les résultats des prochaines élections en 2019, cherche à rassurer les Européens hostiles à cette immigration volontairement incontrôlée ; mais une fois les élections passées, elle poursuivra son oeuvre de destruction des peuples européens.

  2. Posté par Alain Roger le

    Ça commence à bouger grave…Va falloir que mémère Merkel et p’ti biquet, se remettent sérieusement en cause…On sent un vent qui souffle de plus en plus fort

  3. Posté par Antoine le

     »La Bulgarie, qui assure jusqu’à la fin du mois la présidence de l’Union européenne, veut fermer immédiatement les frontières extérieures de l’UE aux migrants ».
    Vouloir fermer les frontières c’est bien, le faire c’est mieux !
    La Bulgarie n’a pas à demander à l’UE de fermer ou non ses frontières !
    C’est un pays démocratique et il y a urgence de fermer les frontières, il y a péril en la demeure !
    Dénonçons les accords de Schengen !
    Rétablissons immédiatement les contrôles à nos frontières !

  4. Posté par Marylin le

    En ce moment quelques milliers d’Iraniens marchent vers la frontière serbe…

  5. Posté par maury le

    Ça bouge!!! le politiquement correct se lézarde !Grâce à des dirigeants courageux et lucides Juncker va boire un coup de dépit et sa bande ainsi que les 4 M doivent être dans leurs petits souliers ;L’heure des comptes arrive à grand pas !JUSTICE DOIT ÊTRE FAITE!!!!au nom de ceux qui sont morts par la faute de leur politique suicidaire!

  6. Posté par Ribellu le

    On dirait bien que tout doucement un vent de révolte contre l’invasion barbaresque et les larbins de Bruxelles commence à souffler . A nous d’attiser les braises .

  7. Posté par Charcutailleur le

    Les preux Orban et Salvini font école , et ça met en rage le lépreux de Saint Honoré ! Je me marre !

  8. Posté par sitting bull le

    je crois que la Bulgarie rêvent un peu trop , le but de la commission étant d inonder l ue de migrants pour détruire les états nation et elle tout diriger , cela va contre les plans machiavélique de jc juncker et de ces sbires

  9. Posté par Mauron le

    Speriamo in bene comme on dit en Italien

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.