« Lutte contre les commentaires haineux sur Internet » : La police perquisitionne des logements dans toute l’Allemagne

Jeudi, pour lutter contre les commentaires haineux sur Internet, la police a perquisitionné des appartements dans dix États fédéraux et a notamment saisi des ordinateurs.

La «journée d'action pour lutter contre les commentaires haineux» a été coordonnée par l'Office fédéral de police criminelle (BKA). 20 postes de police de Berlin, de Bavière, de Brandebourg, de Hesse, de Brême, de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, de Saxe, de Schleswig-Holstein, de Saxe-Anhalt et de Thuringe ont participé, comme l'a annoncé le BKA.

La police localise 29 suspects

Les 29 individus sont accusés, entre autres, d'avoir publié sur Internet des propos haineux punissables tels que des propos antisémites ou des propos xénophobes. En outre, ils sont soupçonnés d'avoir publiquement appelé à commettre des crimes.

Avec ce troisième jour d'action contre les messages haineux, les enquêteurs veulent souligner qu'Internet n'est pas une zone de non droit. L'incitation à la haine sur les réseaux sociaux ou dans les forums peut être punie d'une peine d'emprisonnement allant jusqu'à cinq ans. L'Office fédéral de police criminelle appelle à signaler la provocation et la haine sur Internet à la police.

 

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Nos remerciements à Devoir de précaution

 

Rappels:

Allemagne : Des députés de gauche perturbent la minute de silence pour une jeune fille de 14 ans assassinée par un migrant (vidéo)

Allemagne. Le meurtre de Susanna par un immigrant : de la presse du système à Merkel, tous coupables 

Allemagne. Göttingen : des migrants attaquent la police à coups de planches (Vidéo)

Allemagne. Susanna Feldman violée et tuée : le demandeur d’asile irakien a été arrêté. Il était déjà connu pour divers actes de délinquance.

Allemagne : 46 islamistes ont pu rester dans le pays grâce à l’office fédéral des migrations et des réfugiés

4 commentaires

  1. Posté par pierre le

    Il faut une guerre en Europe pour se débarrasser de toutes ces ordures collabos

  2. Posté par lafronde le

    « L’incitation à la haine » est une définition qui n’est pas fondée sur des faits ou des écrites ou paroles précis. Ce type de lois peut être interprété subjectivement, arbitrairement, ou encore politiquement. Le pouvoir politique européen, et les Etats qui le soutiennent veulent une immigration de masse, le juge condamne alors tout dissident qui s’y oppose. C’est une loi de justice partisane pour réprimer l’opposition à un projet politique : celui de l’UE qui est un projet d’immigration de masse, autant dire de colonisation de l’Europe.

  3. Posté par Jean Durand le

    Est-ce que parmi les personnes sous enquête il y en a qui ont appelé au djihad ?

  4. Posté par Franchouille le

    Vrais Français : Préparez vous !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.