Le dessinateur Marsault sur l’affaire Médine « Pour eux, s’opposer au saccage de la mémoire de nos morts sur notre propre sol est immoral. »

Texte tiré de son Facebook:

Très bien joué de la part de Médine, qui ressort pour l'instant vainqueur par KO sur le plan de l'opinion majoritaire, grâce à la posture de l'artiste progressiste injustement traîné dans la boue par la fachosphère rétrograde qui a voté Hitler en 33 et qui a génocidé tout le monde depuis toujours.

L'enseignement à tirer de cette écœurante affaire est le suivant: s'opposer au saccage de la mémoire de nos morts sur notre propre sol est immoral.

Nous sommes des idiots, nous sommes des ringards, nous ne comprenons rien, nous refusons le progrès.

Je prends acte, maintient ma position et serai présent devant le Bataclan si le concert est maintenu.

Habituez-vous à ce genre de discours de ma part quand il s'agit de défendre la mémoire de nos morts. Fini de rire.

Croyez-moi ou non: ma nature est celle d'un mec gentil, pacifique, tolérant, presque peace and love. Cette nature de gros nounours, je suis en train de la gommer pour adopter un mental froid, dur et combattant, quitte à déplaire. L'état du pays m'y oblige.

Certainement au prix d'une baisse drastique de mes ventes d'albums, d'ailleurs, mais qu'importe. Tant que j'aurai de quoi m'acheter une baguette, un peu de café et deux-trois clopes, ça ira, j'ai connu bien pire. Je ne m'agenouillerai jamais devant l'ennemi pour des histoires d'image publique, c'est pas dans mon logiciel.

Je ne veux pas que l'Histoire se souvienne de moi comme d'un planqué, comme d'une lavette du show-bizz qui a fermé sa gueule pour garder son loft parisien, comme d'une tanche qui a sacrifié son honneur au profit de son confort.

Pour finir, j'en place une pour les collabos. Ne fanfaronnez pas trop: à l'heure d'internet et des captures d'écrans, c'est plus compliqué de se déclarer résistant deux jours avant la fin de la guerre qu'à l'époque de Vichy.

Marsault

Source

5 commentaires

  1. Posté par Julius Tomatojus le

    Ce « parler-vrai » fait du bien à l’âme…

  2. Posté par Socrate@LasVegas le

    Une vidéo à regarder, ce rappeur incitation effectivement à la haine…avec décodage du mécanisme des islamistes!
    https://youtu.be/JaqPkoyyH_I

  3. Posté par Marie pallud le

    N’ai pas peur Medine tu ne seras jamais dans la mémoire de LHistoire ! tu n’ai pas un « Grand Homme ». Nous t’oublirons très vite.

  4. Posté par maury le

    Merci Marsault ça fait du bien de lire ça ! Le combat est devenu vital, car il ne faut pas s’y tromper; ce totalitarisme qui s’installe sournoisement a ses méthodes et grâce à ses janissaires il a de nombreux aspects partant des mosquées jusqu’à l’imposition du hallal pour tester notre résistance, la taqiya ,les menaces et sur ce sujet mettre un guignol proférant en rap des blasphèmes et autres saloperies sur nous les colonisés dans ce lieu de massacre est absolument inadmissible c’est aux autorités de réagir LE PEUPLE GRONDE!!!!!!

  5. Posté par Anna le

    Pour finir, j’en place une pour les collabos. Ne fanfaronnez pas trop: à l’heure d’internet et des captures d’écrans, c’est plus compliqué de se déclarer résistant deux jours avant la fin de la guerre qu’à l’époque de Vichy.

    Bravo !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.