Un « gouvernement de l’ombre » mené par le PS, le PDC et le PLR donnerait le ton en Suisse afin de contrer l’UDC.

Davantage que le Conseil fédéral, un groupe de six conseillers aux Etats, issus du PS, du PDC et du PLR, donne le ton dans les dossiers les plus importants de la politique suisse, affirme la NZZ am Sonntag.

Leur dernier coup? L'accord sur la réforme de la fiscalité des entreprises, qui combine un projet fiscal à une stabilisation de l'AVS.

La NZZ am Sonntag raconte comment ce petit groupe de politiciens a réussi à convaincre tous les membres de la commission de l'économie du Conseil des Etats d'allier la réforme fiscale à l'AVS, deux dossiers qui ont récemment échoué devant le peuple.

Selon le journal zurichois, ce "gouvernement de l'ombre", qui s'est formé ces dernières années, comprend le président du parti socialiste Christian Levrat (PS/FR), le syndicaliste Paul Rechsteiner (PS/SG), la présidente du Conseil des Etats Karin Keller-Sutter (PLR/SG), Ruedi Noser (PLR/ZH) ainsi que les PDC Konrad Graber (PDC/LU) et Pirmin Bischof (PDC/SO).

Pas de membre de l'UDC

Ces piliers du Conseil des Etats arriveraient à accorder dès le départ des visions et intérêts divergents. Paul Rechsteiner assurerait notamment le lien avec les syndicats, alors que Ruedi Noser représenterait la faîtière des entreprises, Economiesuisse.

En revanche, les représentants de l'UDC ne font pas partie du réseau. C'est l'une des raisons pour lesquelles le plus grand parti de Suisse peine à trouver une majorité dans de nombreux dossiers, écrit la NZZ am Sonntag.

Source

Lien vers l'article du Matin, ici

Nos remerciements à Hans Peter

 

Rappels:

Lorsque le PDC Darbellay, la PS Sarah Wyss et les Verts fanfaronnaient à la suite de l'éviction de l'UDC Blocher.

Le Conseil fédéral continue à humilier le peuple suisse et donne son feu vert à la libre circulation avec la Croatie

Etienne Grisel, constitutionnaliste: « La non application du vote contre l’immigration de masse est une violation inouïe de la Constitution »

Renvoi des criminels: Le Conseil fédéral n’applique toujours pas la décision du peuple

Le PS envisage de lancer le PDC Christophe Darbellay au Conseil Fédéral

UDC: « Le Conseil fédéral refuse d’appliquer l’article sur la limitation de l’immigration »

La Suisse, eldorado pour les travailleurs européens. Comment le Conseil fédéral trahit notre peuple.

S. Sommaruga invitée au prix Charlemagne, prix offert aux personnes ayant servi les intérêts de l’UE

8 commentaires

  1. Posté par toyet le

    C’est constitutionnel ? ah ah ah , ça c’est le bon camp pour se remplir les poches et vider les burettes…..

  2. Posté par SD-Vintage le

    Il n’y a pas qu’aux USA qu’il y a de RINO (Republican In Name Only), là c’est les DINO : Droite In Name Only, espérons une espèce en voie de disparition.

  3. Posté par leone le

    PLR de gauche? C’est une évidence, il suffit voir la politique menée par ses CF Burkhalter et maintenant Cassis, socialistes déguisés PLR.
    On peut aussi se demander si Maurer et Parmelin ne sont pas entrain de retourner leur veste pour autant que le second nommé en ait jamais eu une.

  4. Posté par hausman conrad le

    Rien d’étonnant: Le PDC est aux ordres du Vatican donc pro-envahisseurs & proislam. Le PLR dont des membres sont du groupe Bildeberg et se font payer des Vacances dans la péninsule arabique . Ce parti est pire que le PS car il affiche toujours une certaine hypocrisie entre les idées affichées dans le programme et les actions souvent très éloignées du dit programme.

  5. Posté par Antoine le

    Le PLR devient de plus en plus un parti de gôche … cela est visible au CF !

  6. Posté par steve le

    Ils cassent les couilles à l’UDC comme on emmerde le FN en France. Bonne stratégie, car cela leur permet de se faire élire sans vision et sans réel programme. Il suffit de contrer les « fachos » et on est dans le camp des dealers… Euh du bien pardon 🙂

  7. Posté par Kilian Rubner le

    En tout cas j’en connais une qui n’a plus aucune chance de se faire élire au Conseil Fédéral.

  8. Posté par Joseph le

    Et combien parmis ces politiciens du gouvernement de l’ombre font-ils partie du rite écossais ancien et accepté? That is the question 😉

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.