Lavrov : la France, le Royaume-Uni et les USA sont «directement impliqués» dans la guerre en Syrie

post_thumb_default

 

«Il y a des forces spéciales en Syrie en provenance des Etats-Unis – ils ne le nient plus – du Royaume-Uni, de la France et d’un certain nombre d'autres pays», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangère Sergueï Lavrov lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision officielle du Kazakhstan, diffusée le 17 mars sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

Rappelant que la présence américaine en Syrie était «illégitime» du point de vue du droit international et de la Charte des Nations unies, il a en outre souligné qu’il ne s’agissait plus d’une «guerre par procuration» mais d’une «implication directe dans la guerre».

«Mais nous sommes réalistes et nous comprenons que nous ne nous battrons pas avec eux. Nous coordonnons donc les actions au moins pour éviter les altercations involontaires. Nos militaires sont constamment en contact avec les commandants américains qui mènent leurs opérations sur le territoire syrien», a-t-il ajouté.

Il a en outre fait savoir que Moscou était également en «dialogue permanent» avec «ceux qui agissent réellement sur le terrain», en référence aux commandants américains d'état-major général et aux officiers de communication. Il a souligné que les attaques contre les forces syriennes et pro-syriennes dans les zones contrôlées par les Etats-Unis méritaient d'être condamnées, étant donné que la Russie avait été assurée «solennellement» à maintes reprises que la présence des militaires américains sur le sol syrien visait «exclusivement» les terroristes. 

Enfin, le chef de la diplomatie russe a également critiqué les propos «irresponsables» de la représentante permanente des Etats-Unis auprès des Nations unies, Nikki Haley, sur la détermination de Washington à «bombarder Damas et même le palais présidentiel de Bachar el-Assad, indépendamment de la présence sur place de représentants russes».

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Pierre-Alain Tissot le

    Ainsi donc, la Russie « directement impliquée » avec ses actions militaires en Syrie serait, elle « légitime »…

  2. Posté par UnOurs le

    Avez-vous aussi remarqué que chaque fois qu’un bastion islamiste d’importance allait tomber, tous les merdias se mettent en mode « Rochebin » sur les petits n’enfants et les hôpitaux bombardés, histoire peut-être que les nations citées plus haut aient le temps d’évacuer leurs « services » ?

  3. Posté par Vautrin le

    Ben oui, les occidentaux, après avoir semé le chaos en armant les fanatiques djihadistes, ont subi un revers; ils cherchent donc à revenir en scène, en violant le territoire de la Syrie. C’est cela, la « démocratie » à la sauce monopoliste. Et ce cuistre de Macron qui poursuit la politique de Hollande : preuve que ce type est nuisible (ce ne sont pas les Français spoliés qui me contrediront : 56% n’ont pas voté pour lui).

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.