Genève. Combines entre un Géorgiens et un Irakien. L’un volait les bouteilles d’alcool, l’autre les revendait dans son échoppe.

Le tenancier d'une petite échoppe achetait des bouteilles d'alcool volées dans le canton de Vaud.

(...)

Les deux protagonistes, un Géorgien né en 1986 et un Irakien né en 1988, ont été prévenus de vol et de recel.

Source et article complet

Nos remerciements à Yvan Perrin

 

3 commentaires

  1. Posté par Daniel le

    C’est un truc vieux comme le monde. C’est comme les drogués à Bienne qui volent des filets de porc pour le revendre aux restos chinois. C’est bien connu. Faut bien arrondir les fins de mois…

  2. Posté par Claire le

    Un Irakien qui fait du trafic d’alcool? Mais c’est un mauvais musulman. Pas bien ça! Il n’ira pas au paradis d’Allah et n’aura pas droit aux 72 vierges….

  3. Posté par Chouette le

    Genève, Vaud, et la densification de sa population ACTIVE!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.