Le pape piétine allègrement le vote des Italiens

Après les élections législatives italiennes du 4 mars, donnant une belle majorité aux anti-immigration, le Vatican persiste et signe dans ses tragiques errements pro-immigrationnistes.

On aurait pu espérer un retour à la raison, mais il n’y a pas plus entêté que le Vatican, qui nie le ras-le-bol de l’Italie, envahie massivement par des gens qui ne lui veulent pas du bien et qui transforment le pays en terrain d’entraînement pour guérilla urbaine (voir les événements de Florence ces jours-ci). Mais le pape nie la violence des migrants, avançant que les Italiens aussi peuvent avoir envie de tuer leur belle-mère. Relativiser est son fonds de commerce. L’islamisation de l’Europe est une chance, a-t-il dit.

Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint Siège, a réaffirmé dès le mardi 6 mars la volonté du Vatican de « continuer son travail d’éducation » c’est à dire de sensibilisation sur l’intégration des réfugiés, afin de « faire changer la conscience collective sur l’accueil des migrants. » nous affirme ce bon journal La Croix qui n’en rate pas une :

https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/elections-italiennes-Vatican-veut-continuer-travail-deducation-2018-03-07-1200918882

C’est vrai que François a très bien commencé, dès le début. Un des thèmes principaux de son règne, c’est l’accueil des migrants. Il n’a eu de cesse d’aller de déclaration en déclaration pro-migrants et d’avoir des gestes de collaboration avec l’islam. On aurait pu croire que la défense des chrétiens d’Orient serait son cheval de bataille, mais non.

Il a lavé des pieds de musulmans hilares le jeudi saint. Il a brandi lors d’une catéchèse le gilet de sauvetage d’une migrante, déclarant que c’était une relique.

Il est allé à Lampedusa ouvrir grand ses bras à l’immigration. De Lesbos, il n’a ramené que des musulmans, mentant en disant que les papiers des chrétiens n’étaient pas prêts. Il a demandé qu’on accueille les si gentils Rohingyas, peuple belliqueux s’il en est. Il a demandé les plus larges visas humanitaires possibles pour tous les migrants, et le regroupement familial le plus large également.

Le 21 août dernier, il a pondu un texte, dans lequel il demande la régularisation de tous les sans papiers, leur accès à l’emploi, à la nationalité, la libre circulation, le droit du sol, enfin tout :

https://francais.rt.com/international/42394-pape-rempart-pour-migrants-ou-coupe-des-realites

D’ailleurs il faut dit-il cesser d’utiliser le mot « clandestin », trop stigmatisant selon lui.

Mieux encore, selon lui le migrant a le droit d’importer avec lui sa culture. Et enfin, la sécurité personnelle du migrant doit passer avant la sécurité nationale, dit-il, oubliant que sans sécurité nationale il n’y a pas de sécurité personnelle.

https://www.huffingtonpost.fr/pierre-lellouche/le-pape-na-pas-de-lecons-a-donnert-a-leurope-sur-les-migrants_a_23158450/?utm_hp_ref=fr-pape-francois

Sur la sécurité personnelle des non-musulmans, le Pape fait bien entendu l’impasse.

A Noël, il a dit qu’à Bethléem, Marie, Joseph et Jésus étaient comme tous les migrants. Oubliant que leur déplacement, selon l’histoire, était effectué pour le recensement. Marie et Joseph par là loin de se comporter comme des migrants, qui commencent par une violation des lois, obéissaient tout simplement aux lois de leur pays.

Il serait trop long de citer tous les actes et toutes les paroles de François, il les enfile comme des perles.

Mais cette fois François fait très fort dans l’irrespect du peuple italien et de son vote. Vox populi, vox Dei dit-on. Bien que cet adage ait été détourné, il signifie bien aujourd’hui que la voix du peuple doit commander et qu’elle est égale à celle de Dieu. Mais le Vatican n’en a cure. Rendre à César ce qui est à César, c’est à dire le respect des votes des citoyens italiens, est le cadet de ses soucis.

Le Vatican continue de soutenir contre vents et marées le parti le plus opposé au christianisme, le parti démocrate, ancien parti communiste, celui qui a perdu ces élections et a donc reçu une belle gifle. Il le soutient, dans l’irrespect total de la démocratie et du verdict des urnes, parce qu’il est pro-immigration :

https://gloria.tv/article/XF2RT4Q8bmuX36MQgaNzUTBBs

Et que ce parti soit pour tout ce que l’Eglise rejette importe peu à François. Peu lui chaut la doctrine de l’Eglise, la foi qu’elle proclame, sa transmission. Ce qui importe pour lui, c’est l’immigration. François en veut toujours plus. En digne émule de Soros. Même si cette immigration risque de casser le pays, de casser l’Eglise.

Le peuple italien, lui, ne veut plus de l’immigration. Les Italiens ont voté majoritairement pour deux partis anti système et anti immigration. On ne sait pas encore comment l’Italie va être gouvernée, mais ce qui est certain c’est que le prochain gouvernement devra se résoudre à écouter le peuple. Car c’est lui qui souffre, partout en Italie. Tout le monde a en mémoire le crime atroce perpétré par un migrant nigérien sur une ado italienne :

https://www.facebook.com/sharer.php?u=https%3A%2F%2Fwww.suavelos.eu%2Fpollenza-un-nigerian-demembre-une-italienne-de-18-ans-et-met-les-morceaux-dans-des-caddies%2F

L’Italie ne sera bientôt plus l’Italie. La Sicile déjà n’est plus la Sicile, comme en témoigne Alexandre Delle Valle, d’origine sicilienne. Qui pense que ce pape ne mesure pas ses propos.

https://www.alexandredelvalle.com/single-post/2018/02/03/Interview-integrale-dAlexandre-Del-Valle-par-Damocles (à partir de ’39)

François ferait bien de cesser de scier la branche sur laquelle le Vatican est assis. Car lorsque l’Italie sera devenue musulmane, il n’y aura plus de place pour le Vatican en Italie. Avignon sera également musulman et peut-être pas très accueillant non plus…

Où le Vatican ira-t-il mendier une petite place ? En Arabie Saoudite ? Et surtout, où les restes des peuples européens de culture chrétienne trouveront-ils refuge après avoir été remplacés, décimés, génocidés ?…

Ces questions ne semblent pas troubler François plus que cela. Le pasteur se moque bien de son troupeau.

Sophie Durand

Source

17 commentaires

  1. Posté par Maximus le

    Chrétiens n’écoutez plus ce suppôts de l’islam
    comprenez que ce bergoglio est un traitre
    désertez le Vatican
    que plus personne n’écoute ce suppôt !

  2. Posté par Vengeur le

    L’échafaud qu’il mérite cet hérétique islamiste…

  3. Posté par Le Taz le

    Il convient de savoir à qui nous avons à faire, ce pape est un jésuite, la compagnie des jésuites a été fondée par un certain Ignace de Loyola qui était un marane… De plus, la compagnie des jésuites est depuis très longtemps alliée à la loge maçonnique du grand orient… Je ne vous raconte même pas qui sont leurs banquiers de puis très longtemps, allez creuser et vous allez finir par comprendre…

  4. Posté par Stéphane Montabert le

    Aucun problème. Combien de migrants veut-il recueillir au Vatican? Les Italiens seront très heureux de les lui envoyer.

  5. Posté par miranda le

    Je crois que si les chrétiens catholiques veulent une renaissance de leur église, ils devront refonder leur religion, un jour. J’ai l’intuition que ce sera le dernier pape.

    Vatican deviendra un monument comme les autres, visitable pour son architecture, ses fresques monumentales et sublimes, mais vide de spiritualité.

    IL Y A SI LONGTEMPS QUE LA PAPAUTE NE S’APPARTIENT PLUS. Q’elle s’est offerte au plus offrant donc au plus malsain.

    L’EUROPE dans sa précipitation à engager LE GRAND CHANGEMENT nous permet au moins de voir et de situer où est le mal et de savoir comment nous en séparer l’heure venue, que ce soit dans la religion ou dans la politique.

  6. Posté par Thomas le

    Et ce pape maléfique est invité à Genève??????

  7. Posté par Thomas le

    C’est ce même pape qui s’est rendu complice par son silence de plus de 84 actes de pédophilie dans un orphelinat en Argentine…quoi de plus étonnant pour un type qui supporte une secte telle que l’Islam!!!!!

  8. Posté par Ralphe le

    Ce pape collabo est une raclure, une saloperie immonde.

  9. Posté par Vautrin le

    Inutile d’épiloguer sur Bergoglio : nous savons tous qu’en penser. Le fossoyeur de la Chrétienté et de la culture européenne propulsé au Vatican par un complot.

  10. Posté par UnOurs le

    Il paraîtrait que la renonciation de Benoît 16 n’est pas valide, une affaire de formulation très subtile en latin dans le texte concerné.

  11. Posté par UnOurs le

    Facile d’être « ouvert », d’être pour la « diversité » quand on réside soi-même derrière de hautes murailles, protégé par des hommes en armes. C’est dommage que jamais un curé ne passe sur cet espace de discussion pour nous expliquer ce paradoxe. Il y a la « pastorale des migrants », apparemment pas encore de « pastorale des autochtones européens ».

  12. Posté par suricate le

    Entièrement d’accord avec vous. Mon cœur, mon âme de catholique souffre au plus au point depuis cette venue de Bergoglio à Rome !! Il a montré maintenant qui il est et qui il sert et ce n’est en aucune manière Dieu Trine !!
    Espérons pour lui que le Seigneur un jour, lui ouvrira les yeux du cœur et de l’âme (le peu qui lui en reste).
    Vous souhaitant à tous et toutes une belle et fructifiante montée vers Pâques

  13. Posté par Etienne le

    1. Il faut qu’une enquête soit menée pour vérifier la canonicité de sa désignation à la fonction : des anomalies ont été listées, puis glissées sous le tapis.
    2. Même s’il était véritablement pape, quand il scie les côtes des gens avec des affirmations absurdes et hors de ses compétences…
    Restons polis : c’est un vieux monsieur ; mais on le laisse radoter.
    3. Quant à son entourage de courtisans ? Sur un air de Dalida, on peut leur chanter : ParOOOlin, ParOOOlin, ParOOOlin (bis ou ter, j’ai oublié).

  14. Posté par Thomas le

    Le Vatican et son pape sont une honte pour la christianisme…ces cardinaux et cie iront tous en enfer….ces gens détournent des centaines de millions de dons fait aux pauvres;afin de rénover leurs appartements luxueux au Vatican et pour un certain nombre payer leur escort boy etc…ces gens sont juste dégeulasses,il me répugne au plus haut point…et maintenant ces personnages sont des collabos de l’Islam????que ces gens se contentent d’essayer et même si c’est trop tard de racheter leurs âmes perdues,au lieu de faire de la politique….N’y a t-il plus de séparation des pouvoirs entre l’Etat et l’Eglise????

  15. Posté par Charcutailleur le

    Le cas d’entrisme parfait , un jésuite franc-maçon (c’est à dire ni franc ni manuel) élu pape ; c’est à vomir ses repas !

  16. Posté par Aude le

    La Cité du Vatican est un minuscule État indépendant.
    Mais cet état oblige les autres états à accueillir les migrants. Chose qu’il ne fait pas lui-même !
    Donc le Vatican est en parfaite contradiction avec ce qu’il dit mais ne fait pas!
    Bergoglio brasse du vent avec ses actions symboliques.
    Aller chercher quelques familles musulmanes à Lebos pour les renfiler aux bonnes sœurs, c’est facile.
    Ce qui compte pour lui c’est le geste que toute la presse doit voir et pour le reste, il s’en lave les mains comme Ponce Pilate.
    Sans aucun doute, c’est le Pape le plus détesté des italiens et d’une majorité de chrétiens occidentaux.
    Et croyez-moi, après son depart, la presse sera éclaboussée des scandales vaticanesques sous son règne. Les catholiques verront alors combien ils ont été bernés.
    C’est déjà plus que visible à présent mais, à mon avis, ce n’est que la pointe de l’iceberg.

  17. Posté par Adélie11 le

    Une taupe infiltrée du NOM cet individu qui n’a aucune légitimité à porter le nom de pape mais plutot collabo ! Selon ma conviction,il n’est aucunement chrétien !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.