Éric Zemmour : « Quand la révolte des peuples occidentaux contre les partis immigrationnistes menace l’Europe de Bruxelles »

post_thumb_default

 

CHRONIQUE – Pour Eric Zemmour, les électeurs des pays européens donnent tout le temps tort aux formations politiques immigrationnistes.

(…) En Italie après l’Allemagne, en Autriche après le Brexit: à chaque fois, l’immigration s’impose comme le thème majeur des élections. À chaque fois, elle déboulonne les sortants et offre la victoire aux formations les plus déterminées à la combattre. Merkel puis Renzi sont les grandes victimes, l’AFD puis la Ligue, les grands vainqueurs.

Nos médias expliquaient il y a peu que la coupure se situait entre l’est et l’ouest de l’Europe, entre des sociétés encore archaïques qui n’avaient pas de longue tradition démocratique, celles de l’Est, et les nôtres, vieilles démocraties admirables, sociétés multiculturelles détachées de leurs racines chrétiennes, États de droit impeccables.

Tout cela n’était qu’un mythe. Les élections en Europe de l’Ouest prouvent que les peuples occidentaux sont d’accord avec les dirigeants de l’Est. L’alliance est à portée de main. Ceux qui se lamentaient sur la coupure du continent peuvent se consoler. Mais la réconciliation se fera sur le dos des élites occidentales. Et sur leurs fameuses «valeurs» érigées en principes fondateurs de l’Union.

C’est là le nœud gordien de ce drame historique. La vague migratoire inouïe que nous subissons n’est pas un effet secondaire de l’Union européenne. Elle est la quintessence de son idéologie – on pourrait dire de sa philosophie qui, hantée par le souvenir hitlérien, considère qu’une nation ne repose plus sur un peuple ni sur une terre, mais sur des valeurs ; que les frontières sont des barrières inutiles et même nuisibles au commerce ; que les hommes sont interchangeables, simples producteurs et consommateurs sans passé, racines ni identité ; que les États n’ont le droit ni de repousser les étrangers qui viennent sur leur sol, ni de les discriminer en conservant des privilèges (sociaux) à leurs nationaux, ni même de les assimiler à la culture dominante de leur nation.

C’est ce qu’à Bruxelles on appelle avec emphase les sociétés ouvertes et l’état de droit. On dit communément que l’Europe a laissé l’Italie seule face à la vague migratoire qui déferle sur ses côtes. C’est pire que cela. L’Europe, par la jurisprudence de ses juges, a obligé l’Italie à accueillir tous ceux qui voulaient l’envahir, à sauver toutes les embarcations, à la plus grande joie des passeurs, et lui a pratiquement interdit de les renvoyer chez eux.

Cette révolte des peuples occidentaux, au cœur des pays fondateurs de l’Union, menace l’Europe comme jamais. À Bruxelles, on doit désormais choisir: défendre les fameuses «valeurs» ou subir les coups de bélier des peuples. C’est une question de vie ou de mort. Pour l’Europe, mais aussi pour les nations qui la composent. Lamartine disait: «Toutes les fois qu’une théorie est en contradiction avec le salut d’une société, c’est que cette théorie est fausse ; car la société est la vérité suprême.»

Le Figaro

Merci à valdorf

L’article Éric Zemmour : « Quand la révolte des peuples occidentaux contre les partis immigrationnistes menace l’Europe de Bruxelles » est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

13 commentaires

  1. Posté par Damien Francois le

    Miranda, Chirac est un des artificiers de toute cette merde!

  2. Posté par miranda le

    Merci à SOCRATE
    Comme quoi, MR CHIRAC avait pressenti ce vers quoi allait l’Europe.
    Comment se fait-il alors que la France n’ait pas pu se désengager ou tenir tête à l’Europe?

    Le Monde de la FINANCE a dû être » très menaçant ». Et cela a dû inquiéter nos industries très demandeuse de crédits. Monsieur CHIRAC a été peut-être été dans l’obligation « de s’assagir »

    Puis des années plus tard, les délocalisations ont appauvri l’état Français qui n’avait plus assez de recettes fiscales et QUI DEMANDAIT DONC L’AIDE FINANCIERE DES BANKSTERS MONDIALISTES.
    Puis un autre Président, celui qui a fait « un quinquennat pour rien » Mr HOLLANDE disait LUI AUSSI que « le problème c’était LA FINANCE ».IL avait raison. Mais les BANKSTERS ne l’ont pas assagi, ils en ont fait un « homme éteint », aplati, fade, sans substance.A cela devait s’ajouter notre nouvelle dépendance « aux finances saoudiennes et du Qatar ».

    OUI, MR CHIRAC avait raison, le problème c’est bien la finance, mais jusqu’à quand jouieront-ils de ce pouvoir?
    Il n’y a jamais eu de permanence des choses sur cette terre. Les banksters devraient le savoir.

  3. Posté par miranda le

    Imaginons que l’immigration-invasion ne serait composée que de « gentils », tellement doux qu’on se dirait, allez, venez, entrez chez nous.

    Mais on nous fout sur le dos « la pire des immigration-invasion qui soit » parce que MUSULMANE et incompatible avec nos valeurs. Ces fidèles seront transformés sur nos territoires en fidèles de la CHARIA et transformeront donc nos territoires. Et leurs leaders musulmans ont déjà BIEN DEMONTRE leur goût de la conquête.

    Après ça, ils iront crié AU BLASPHEME, au rejet, au racisme. Alors qu’on s’en foutrait de leur religion, si ce n’était pas une idéologie AU GOUT DE CONQUETE. Mais ils sont incapables de la vivre (comme les 50 religions qui composent la nation française) DANS LA DISCRETION.
    On a déjà suffisamment montré notre goût du cosmopolitisme. Il n’y a pas une ville qui ne soit au tiers colorée. Quelles villes d’Afrique du Nord ou d’Afrique entière ont accueilli autant de DIFFERENCES QUE NOUS.
    QU’ON ME LE DEMONTRE!!!! Pendant ce temps là, nos gauchistes leur lèchent les babouches.

  4. Posté par petitjean le

    à Jim Droz dit Busset
     » le bon-vouloir d un leader politique »
    Quel « bon vouloir » ??!!
    il ne faut attendre « le bon vouloir » de personne. Plus de 40 ans que les peuples sont trahis par leurs « élites » : ça suffit ! Le salut ne peu venir de ses « élites »
    Ajoutons , pour mettre aussi les responsabilités à leur place, que ça fait des décennies que les peuples élisent leurs bourreaux.
    Le salut ne peut venir que d’une minorité éclairée décidée à agir par la force !
    Le Système ne renoncera pas, il faut l’abattre !………………………

  5. Posté par UnOurs le

    Les droitards à « valeurs » devraient également méditer ces très sages propos de Thomas Jefferson:

    ++++++++++++++++++++++++
    A strict observance of the written laws is doubtless one of the high duties of a good citizen: but it is not the highest. the laws of necessity, of self-preservation, of saving our country when in danger, are of higher obligation. to lose our country by a scrupulous adherence to written law, would be to lose the law itself, with life, liberty, property & all those who are enjoying them with us; thus absurdly sacrificing the end to the means.
    ++++++++++++++++++++++++

    http://tjrs.monticello.org/letter/2331

  6. Posté par Socrate@LasVegas le

    @Antoine:
    « Bruxelles doit se réformer concernant l’immigration sinon cette monstrueuse administration de ploucs disparaîtra … »

    C’est INCROYABLE!!! Même sur un site de ré-information, il y a encore des gens qui n’ont pas compris que l’ue ne VEUT pas se réformer: ce n’est pas ça le projet!!!
    L’ue mondialiste pro-multinationales a tout prévu puisqu’il faut l’unanimité des membres pour changer une virgule aux traités et que le liechtenstein seul peut s’opposer à TOUT!
    Les individus et à fortiori les Peuples n’ont AUCUNE importance dans ce projet!

    Les gens doivent maintenant se réveiller et comprendre que ce qu’ils imaginent/espèrent du « projet européen » n’est qu’une chimère dont on leur a lavé le cerveau afin qu’ils valident un projet dont ils sont tenus à l’écart du but réel!

    https://youtu.be/0bkFV-j3Nz0

  7. Posté par Aline Desmarchelier le

    Encore un peu de patience : « Quand des millions de personnes se rendront compte que l’on ne peut plus vivre comme par le passé, la révolution sera logique et inévitable » suivant récit romantique de deux jeunes gens bien en phase avec notre époque « les corps indécents ». Avec l’insécurité induite par l’ immigration-invasion, les changements dans notre façon de vivre, la progression considérable du chômage et de la misère, difficile de vivre – voir impossible – comme le passé. Dès lors tout peut arriver, le pire comme le meilleur. La Rue a toujours le dernier mot.

  8. Posté par Damien Francois le

    J’ouliai aussi l’ « érotisme eugénique » (erotischer Eugenismus) dont parle RiCK – qui explique la vague d’hypersexualisation absolument dégueulasse que nous vivons depuis pas mal de temps déjà…

  9. Posté par Damien Francois le

    Antoine, l’immigration est la raison-même de l’UE… Lisez e.a. « The Great Experiment », de Strobe Talbott. Le Plan Kalergi existe bien… Ce dernier a dès les années 1920 mis tout sur papier. Du métissage (dès 1922, dans son texte ADEL) à la destruction de la famille et le rapprochement avec l’Arabistan (en 1970, dans WELTMACHT EUROPA – sic! – ha ha haaaaaaaa). J’ai étudié tous ces textes in extenso, avec un membre de la famille Coudenhove-Kalergi, qui n’en revient pas, des idées monstrueuses du comte. C’est maintenant Soros, e.a., qui le concrétise, ce plan, à travers son influence sur l’UE.

  10. Posté par Antoine le

    J’apprécie la plume de M. Zemmour.
    Lamartine disait: «Toutes les fois qu’une théorie est en contradiction avec le salut d’une société, c’est que cette théorie est fausse ; car la société est la vérité suprême. »
    Bruxelles doit se réformer concernant l’immigration sinon cette monstrueuse administration de ploucs disparaîtra …

  11. Posté par Jim Droz dit Busset le

    Nous pouvons simplement attendre le bon-vouloir d un leader politique digne de ce nom pour qu il s engage a laisser les europeens voter s ils sont toujours d accord de laisser l invasion barbare gangrener des siecles d histoires et solder leurs enfants a cette « richesse » ?

  12. Posté par Ilmryn le

    Suite et conclusion:
    Comme l’état social est inévitable dans nos pays (personne n’accepterait d’avoir des gens qui manquent de tout, ou dépendent de la charité privée dans les rues) Il faut absolument un contrôle de l’immigration et des frontières. Le peuple a aussi le droit de décider a qui sont argent est distribué, sinon ce n’est plus de la « solidarité » mais du pillage.

    Ce ne sont pas les « libéraux » de Bruxelles ou des états qui créent ces situations, mais les spécialistes du contrôle des autres: socialistes, étatistes, en bref la gauche.

  13. Posté par Ilmryn le

    Milton Friedman, économiste libéral de renom écrivait qu’il ne peut pas y avoir des frontières totalement ouverte ET de l’aide sociale sans condition de nationalité. C’est soit l’un, soit l’autre pour des raisons évidente.

    La liberté est une chose à défendre à tout prix, en cela le principe fondateur de l’Europe est correcte. Par contre ce sont bien les socialistes, spécialiste de la distribution de « l’argent-gratuit-des-autres » qui volent les citoyens pour donner leur argent à qui passe simplement dans la région sans aucune autre condition qu’une simple demande.

    La liberté, c’est aussi celle de disposer librement des fruits de son travail. L’Europe de Bruxelle et les états sont de plus en plus liberticide dans cette matière.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.