Le fisc vaudois a été bien tendre avec Isabelle Moret

Le Matin, par Pascal Schmuck,  Zurich

La conseillère nationale vaudoise n'a plus connu de taxation définitive depuis 2008. L'élue indique qu'elle a payé ses acomptes depuis sa séparation.

Isabelle Moret avait déjà levé une partie du voile sur sa situation fiscale en août 2017 à l'occasion de sa candidature au Conseil fédéral. Mais comme le précise le Tages-Anzeiger dans son édition du 28 février, la conseillère nationale vaudoise n'a plus connu de taxation définitive depuis 2008.

Les principaux éléments sont déjà connus. La future présidente du Conseil national a vu sa séparation prononcée à la mi-2015. Si elle reconnaît des revenus de 310'000 francs, elle précise qu'elle peut en déduire la moitié en tant qu'avocate, notamment pour les salaires pour les assistants parlementaires et de deux temps partiels, des charges sociales et assurances, des frais de transports, d'hébergements, de location de bureau et d'achats de matériels. Il lui reste donc 155'000 francs imposables.

Un fisc vaudois bien tendre [...]

Article complet et lien:

15 commentaires

  1. Posté par PETE j-p le

    Dans ce pays, il n’y aurait pas de messages plus intéressants et importants à communiquer que de la « bricole »? Et je ne comprends pas pourquoi M. Broulis et Mme Moret se justifient – c’est l’affaire du fisc de se mettre à jour, pas aux journaux de prendre position, dans quel but? manipulation de qui?
    Le fisc pinaille… et je peux vous informer qu’un très puissant contribuable vaudois se trouvait dans la situation de Mme Moret, sans déclaration définitive depuis de nombreuses années, a été reçu les bras ouverts dans un autre canton; ce que ce Monsieur ne paye plus sur Vaud, sera payé chez les autres, ce n’est pas compliqués mais lorsque l’on parle de GROS millions, cela devrait faire réfléchir. non?
    Nos politiques et notre système politique est médiocre. On vote pour des gens de partis, alors que nous devrions voter pour des compétences…. c’est très grave. Les petits gens ne sont pas représentés (théoriquement par le PS mais…). A Berne, il y aurait des mesures immédiates et facile à prendre dans de nombreux domaines, mais c’est comme l’autoroute Sierre-Brig… on fait des petits trous et on déplace un peu de terre, mais depuis 30 ans, on a dépensé mais pas fait grand chose; c’est pareil en politique.. on vote pour des âneries, pour des sujets où tout est mélangé alors que l’essentiel, on ne s’en occupe pas.
    Un pays qui ne s’occupe pas de ses citoyens, c’est grave? Rien ne bouge alors qu’un médiocre comme moi saurait prendre les mesures immédiates pour le bien de nous tous

  2. Posté par Le Taz le

    @MMD
    La question du fisc et de fée clochette est bien secondaire! Le problème se sont nos merdias et une bonne partie de nos politiciens! Cela fait bien longtemps que nous avons compris que le fisc est l’ennemi du peuple ce qui ne devrait pas être le cas dans une vraie démocratie.

  3. Posté par Pierre-Alain Tissot le

    @Sergio. Bien d’accord avec vous, c’est toujours sur la droite que s’acharnent certains journalistes et politiciens de gauche, des hyènes, « éternels jaloux des revenus d’autrui ».
    Pour remettre l’église au milieu du village, voir le dernier et excellent article de Suzette Sandoz, sur son blog Le grain de sable : « Le rire carnassier des hyènes ».
    Lien : https://blogs.letemps.ch/suzette-sandoz/

  4. Posté par MMD le

    La plupart des commentaires me consternent : vous allez exactement dans le sens que la gauche veut ! Vous dites « No Billag » mais vous gobez ce que le Tagi et le Matin vous mâchent ! Je n’aime pas Mme Moret (pour moi elle est trop à gauche, pour la gauche pas assez) mais cette histoire n’est pas sa faute, mais celle du fisc ! Vous pouvez toujours discuter avec lui…

  5. Posté par Aude le

    JeanDa@
    Vous êtes bien compationnel
    Pauvre Madame, rien ne l’empeche de rendre visite au fisc et mettre sa situation au claire.
    Ça doit quelque part, un peu l’arranger. On finira par lui faire quelques compromis après un si long laps de temps.

  6. Posté par Aude le

    Depuis dix ans. Scandaleux.
    Mais le petit contribuable, le fisc l’a au doigt et à l’oeil.
    Et ça ose encore faire de la politique? Non, mais? Égalité devant les lois, on rêve.

  7. Posté par Dominique Schwander le

    Vaud la nouvelle république bananière?

  8. Posté par Le Taz le

    La potiche du PLR, quelle gourde celle-ci, l’ersatz de notre jument des haras fédéraux, la très maçonnique Doris Latarte. Ah, ils font fort en terme d’exemplarité les PLR, entre le greco-betonneur fou et la fée clochette c’est la totale. Allons-nous encore apprendre que l’arbitre psychotique a truqué des matchs à le demande de Sepp Blatter? Si on y rajoute la cruche socialiste (pléonasme) responsable de car postal… Et dire qu’il y a encore des gens capables de voter pour ça… Parfois tu te demandes mais tu te demandes comme aurait dit Coluche. Il nous faut des Amstutz, Koepell, Nidegger au conseil fédéral. Nous avons quelques politiciens brillants et nous sommes gouvernés par des incapables, des fourbes et des malhonnêtes, il faut arrêter le tire la. Les gens ne voient pas que nous allons droit dans le mur??? Et je ne parle même pas du gouvernement vaudois, rien que visuellement, vous regardez une photo, vous comprenez tout de suite que ça ne va pas le faire. C’est un mélange entre la famille Addams et le muppet’s show, il y Gonzo, l’oncle fétide et Peggy la cochonne… Comme je le dis souvent: si cela n’était pas aussi grave ça serait hilarant…

  9. Posté par Lucide le

    Vous avez déjà vu des Vaudois pressés? Y en a point comme eux, heureusement d’un côté, parce qu’à ce rythme-là…..

  10. Posté par JeanDa le

    Madame Isabelle Moret ne peut être tenue responsable du laxisme ou de l’incompétence des fonctionnaires du fisc.
    JE TROUVE INADMISSIBLE QUE DES DOSSIERS FISCAUX TRAÎNENT DE NOMBREUSES ANNÉES. Les fonctionnaires qui s’en rendent coupables (par complaisance, distraction, incompétence ou flemmardise) doivent être licenciés. C’est l’argent de la collectivité qu’ils empêchent de collecter.

  11. Posté par Sergio le

    À part Tariq Ramadan, qui est en ce moment sur le gril des récipiendaires de Billag ? Pascal Broulis et Isabelle Moret ? Leur point commun est de ne pas être de gauche.

  12. Posté par SD-Vintage le

    Les agents du fisc ont peut-être apprécié son café…

  13. Posté par rikiki le

    Pour changer encore des magouilles PLR. C’est pas moi, c’est mon mari… Ouais quoi c’est l’autre comme d’habitude.

  14. Posté par Gérald le

    Et dire que cette magouilleuse voulait être au CF, il est vrai q’ elle en a déjà les qualités. En tout cas si elle n ‘a plus de boulot elle peut toujours aller travailler à la poste, ils ont besoin d’ escrocs en tout genre.

  15. Posté par Ralph le

    Tiens, je vais changer de sexe et me teindre en cruche blondassonnante! Je me demande si le fisc sera aussi clément avec moi?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.