Suisse Romande: 80% des prisonniers sont des étrangers. « On paie le prix fort de l’immigration » dixit Franz Walter, Directeur établissement de détention fribourgeois

Surpopulation dans les prisons romandes.

L'une des raisons principales est que les cantons paient la facture de la politique d'immigration qui a des effets secondaires considérables. Tandis qu'en Suisse alémanique c'est 50 à 60% de la population qui est étrangère.

La population, âge moyen 35 ans.

Principalement:

- Afrique noire

- Maghrébins

- Et une grande importation des Maghrébins de la France

 

Source

22 commentaires

  1. Posté par RealrecognizeReal le

    Nous, vrai peuple suisse, payons 2 fois : la première pour l’aide au développement (censer améliorer les pays shit-holes et réduire l’immigration économique) et la deuxième pour l’immigration de masse/illégale et les dommages collatéraux que cela engendre : surpopulation carcérale, dommage aux personnes, dommages économique, vols,…etc.
    Les pays du tiers-monde qui reçoivent nos impôts, laissent partir leur ressortissants sans complexe (« aller chercher des sous-sous, virer via wester-union à la famille au bled et nous toucherons ces sous via les impôts ») : ils sont doublement gagnant : ils économisent des frais de chômages, judiciaires, criminels…etc. Les gens qui restent, travaillent légalement et ne tombent pas la criminalité pour s’en sortir : moins de crimes. Pas étonnant qu’ils ne veuillent pas reprendre leur ressortissants/brigands (aussi colonisateurs économiques).
    J’ai essayé à mainte reprise d’écrire cela dans le 20min sous plusieurs articles, de manière respectueuse, et jamais cela n’a été publié. Il faut croire que la doxa veuille que les gens continuent à plaindre ces pays et à ouvrir leur frontière/porte monnaie.

  2. Posté par Marsac le

    Découvrez Alexandre Del Valle le géopolitologue sur internet, livres et you tube. Waleed al Husseini, Djemila Ben Habib, Céline Pina qui font un travail remarquable.

  3. Posté par Matelot le

    Je me demande juste si ce genre d’interview aurait été programmé par l’organe de propagande socialiste si il n’y avait pas l’initiative NoBillag?
    Oui à NoBillag!!

  4. Posté par sophie edouard le

    Moi j’ai attendu désespérément que la journaliste pose la question de pourquoi ils ne sont pas expulsés de la Suisse étant donné la votation acceptée par le peuple pour l’expulsion des criminels étrangers, et vu qu’ils sont en prison donc ils sont considérés comme avoir fait autre chose que d’avoir volé une pomme…. mais, bien entendu, la question n’est jamais venue…. Ensuite j’attendais qu’elle demande dans les 20 % restant, combien de binationaux??? mais une fois de plus… aucune question….

  5. Posté par Christian Hofer le

    Fleeps, ce n’est pas cette télévision qui dit la vérité, c’est ce directeur.

    Et la journaliste de la RTS, en bonne gauchiste tente de dire qu’il y a tant de prisonniers, donc tant d’étrangers délinquants dans nos prisons justement parce qu’on laisse moins de chance en Suisse Romande. Regardez bien à nouveau l’interview 😉

  6. Posté par Fleeps le

    Bon pour une fois à la télévision socialiste……quelques vérités ont pu être dites…..c’est déjà une grande victoire venant de journaliste…..maintenant la Suisse est déjà en surpopulation et pas seulement carcérale…les avantages engrangés par nos anciens sont perdus….dilués dans les assurances sociales, les infrastructures etc….et grâce au mégaphone TSR qui a permis que tout se dégrade au fil des années en trompant le peuple Suisse…..NO BILLAG

  7. Posté par Dominique Schwander le

    Il est le dernier moment pour que nos élus mettent la Suisse sur les rails de la réciprocité, de la préférence nationale, de l’amour des nôtres, expulsent toute cette racaille qui nous envahit et arrêtent de dilapider les impôts que versent les contribuables honnêtes et travailleurs.

  8. Posté par Aude le

    «  Les prisons sont trop pleines, il faut moins les remplir »
    Sans blague, comment cette pimprenelle pense résoudre le problème ?
    Si la délinquance et la radicalisation musulmane se multiplient, comment peut-on désemplir les prisons?
    Le Monsieur venait de lui dire qu’il faudrait construire plus de prisons.
    Mais son oreillette ne l’a pas entendu.
    Délinquance en provenance des banlieues françaises. Résumons. Selon les journalistes bobos et les politciens bien-pensants, les banlieues furent oubliées d’où la délinquance.Et les habitants de la France profonde qui crèvent la dalle, viennent- ils voler en Suisse? À combien se monte le budget des banlieues en rapport aux zones déshéritées françaises? Y a pas photo.
    Sinon un montage de conneries.
    Solution après constat: fermer les frontières et stop à l’immigration massive.

  9. Posté par Gaston Siebesiech le

    Il serait temps que Madame la conseillière Fédérale Sommaruga arrête son cirque et arrète de rouler les Suisses dans la suie, c’est terrifiant ce que cette socialiste fait au nom d’elle même!
    Le conseil national d’est moqué du monde en élisant ça. Vivement que les socialistes disparaisent comme en France, en Allemage et un peu partout!

  10. Posté par coocool le

    Les étrangers doivent purger leur peine dans leur pays !

  11. Posté par rikiki le

    La folle sommaruga préfère construire des lieux de détention, ça rapporte à la gauche, plutôt que de sortir tout ce rebus agressif. Au fait, qui connaît son adresse pour lui envoyer toutes ces « chances » ? Les israéliens donnent les adresses de tous les gauchos, ne serait-il pas intelligent de les copier ici en Suisse pour apprendre à ces bobos gauchistes ce qu’est le vivre ensemble…

  12. Posté par Wilhelm le

    Et sur ces 80% d’étranger, combien de musulmans d’après-vous ? Je dirais 50 à 60% ! Ces chiffres dérangent toute la classe politique. Cela-dit, qu’ils soient énoncés au TJ est une bonne chose. Merci à ce directeur de l’établissement de détention fribourgeois. Et d’après-vous pourquoi les rapports d’activité de Champ-Dollon ne sont plus publiés sur le site de la prison ? On apprenait que plus de 90% des détenus étaient étrangers et plus de la moitié étaient musulmans. La vérité qui dérange, quand elle est accessible à tous, risque de faire le jeu de l’UDC et d’être repris comme enjeu électorale….blablabla. Imaginez dans quel pays nous vivrions si ces criminels étaient expulsés et si nos frontières et l’immigration étaient mieux contrôlée. Pour nos irresponsables, cette violence et insécurité est sans doute les dommages collatéraux d’une Suisse ouverte, humaniste et prospère. Il faut donc accepter l’insécurité pour l’économie et la culpabilisation perpétuelle des gauchistes ?! C’est scandaleux ! Honteux !

  13. Posté par Antoine le

    Les journaleux de la RTSocialiste ne vont pas trop approfondir le sujet, tous des vendus à la cause mondialiste !
    Si 80% des détenus sont des étrangers et compte tenu de la proportion d’étrangers en Suisse, cela doit représenter 95-98% !! les quelques pour-cents restant étant des Suisses naturalisés récemment grâce à M. Maudet ou autre gochiasses de service !

  14. Posté par Loulou le

    Le pauvre, il est désormais sur la liste noire de la télévision socialope d’état. Ils peinent à recruter depuis que le gauchiste neuchâtelois s’est fait exploser le caisson.

  15. Posté par Loulou le

    La journaliste (employée de la télévision socialiste d’état) s’étrangle, sent que le sujet lui échappe. Elle s’accroche soudainement à la perche de la surpopulation pour justifier le comportement de sous-animaux des petits protégés de la gauche qui détruisent notre pays (colons africano-musulmanoïdes criminels).

  16. Posté par Derek Doppler le

    On paie le prix fort de la trahison, ouais. Le gars qui nous la joue immigration = phénomène naturel inévitable car imprévisible, genre crue subite ou orage de grêle, ça va 5 minutes. Un charter qui décolle, c’est une prison qui ferme. Rémigration!

  17. Posté par Jean Durand le

    J’ai vu l’interview en question. La journaliste avait l’air déstabilisée. Un peu d’air frais dans ce monde poco hypocrite ça fait du bien.

  18. Posté par Bussy le

    Les 20% restants, Suisses depuis longtemps ?

  19. Posté par bigjames le

    Et dans les 20 % de Suisses, combien de naturalisés ?
    10, 15 % ?

  20. Posté par Hans C. le

    Et sur les 20% qui ne sont pas étrangers, donc suisses, combien de naturalisés ? 15%, 18% ?

  21. Posté par Jean Naimar le

    L’exécution des peines devraient se faire dans leurs pays d’origine, voilà un bon travail à effectuer par la pianiste…..

  22. Posté par Bobpholos le

    Immigrations? clandestins qui n’ont rien à faire en Suisse mais nos gauchos qui acceptent n’importe qui, participent à la disparition de la protection sociale en Europe et en suisse. Vos enfants vous remercieront comme il se doit.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.