Le Conseil National a voté pour l’élargissement du regroupement familial

Carla Montet: Jadis, un immigré/réfugié, ayant obtenu la naturalisation, pouvait faire venir les membres de sa famille proche à condition de pouvoir démontrer une capacité financière. Dorénavant, le regroupement est permis même pour la famille au sens élargi, à cause de la volonté de nos parlementaires (hors UDC) de s'aligner sur les lois de l'UE.

Imaginons seulement ce que cela signifie avec les pays musulmans où il y a une pratique de la polygamie: les parents, grands-parents des épouses, leurs enfants, frères, etc. – imaginons ce que cela signifie pour nos assurances sociales, pour nos contribuables, de devoir entretenir toutes ces personnes de A à Z et en plus les soigner.
Notons que les mêmes qui ont voté pour ce changement de loi "humanitaire" accusent le vieillissement de la population pour l'explosion des coûts de la santé et ambitionnent pour très bientôt notre neutralité carbone.

***

Regroupement familial pour les parents étrangers de Suisses

Les conditions du regroupement familial pour la famille étrangère d'un Suisse ou d'une Suissesse seront plus favorables [...]

Les Suisses devraient être mis sur pied d'égalité avec les citoyens européens pour le regroupement familial. Le Conseil national a adopté lundi par 104 voix contre 86 une révision de loi en ce sens. L'UDC et le Centre ont voté contre, craignant un appel d'air.

Dans le droit actuel, une citoyenne européenne, qui réside en Suisse et est mariée à un ressortissant d’un pays tiers, peut faire venir en Suisse ses beaux-parents. Ce droit n'est pas accordé à un Suisse ou à une Suissesse se trouvant dans la même situation. Le projet de loi veut mettre fin à cette discrimination.

Le nombre de personnes qui viendraient en Suisse ne serait pas très élevé, a relevé Samira Marti (PS/BL) au nom de la commission. "Les Suisses ne doivent pas être désavantagés dans leur propre pays", a ajouté Jean Tschopp (PS/VD).

L'UDC et le Centre étaient contre. Ce nouvel allègement des règles à l'immigration augmentera les entrées. Leur refus d'entrer en matière sur la loi a échoué par 98 voix contre 93 et 6 abstentions. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.

Source: https://www.radiolac.ch/politique/regroupement-familial-pour-les-parents-etrangers-de-suisses/

2 commentaires

  1. Posté par antoine le

    Je suis POUR le regroupement familial !
    On renvoie TOUS les MNA – Mineurs Non Accompagnés chez leurs parents qui les attendent avec impatience …
    Que des avantages :
    – On maîtrise les coûts des services sociaux
    – On maîtrise la Sécurité
    – On maîtrise le nombre d’élèves pas classe (si toutefois ils daignent bien apprendre …)
    – On maîtrise la construction de logement et le bétonnage dans notre petit pays.
    – On maîtrise la consommation d’énergie en limitant l’immigration
    – etc …

  2. Posté par Game Over le

    Tout le monde connait de nombreux cas d’enfants qui, après avoir quitté le domicile familial, se sont exilés à l’étranger. Il est tout à fait normal que les enfants vivent leur vie indépendamment de celle des parents et de celle de leurs frères et soeurs.
    Le « regroupement familial » tel qu’il est pratiqué dans nos contrées n’a strictement aucun sens. En fait, il entre dans le cadre de la guerre qui est menée contre les blancs chrétiens occidentaux. L’invasion allogène massive étant l’arme de destruction massive et irréversible privilégiée par l’Etat Profond.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.