Caltagirone (Italie) : un clandestin nigérian se masturbe devant des enfants à la sortie d’une école, il est vite appréhendé avant que des pères n’aillent le tabasser

post_thumb_default

 

Arrêté pour corruption juvénile et actes obscènes dans un lieu public. Ce sont les accusations contre un Nigérian de 25 ans, clandestin et sans domicile, accusé d’avoir baissé son pantalon pour se masturber devant un groupe d’enfants âgés de 6 à 12 ans à la sortie de l’école.

Les carabiniers de Caltagirone, dans la région de Catane, ont du l’interpeller rapidement avant que des pères aillent l’agresser.

ImolaOggi

Merci à cloé

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Le Taz le

    Voilà une pratique qui ne doit pas trop choquer le Vatican pour les raisons ad hoc que l’on connaît 😉 . Les italiens vont finir par lyncher les envahisseurs criminels, pourrons-nous leur donner tort? A mon sens non, ils feront simplement le travail que le gouvernement et la justice ne font pas. N’oublions pas qui sont les véritables responsables de ce foutoir, les ONG mondialistes qui organisent l’arrivée de ces immigrants en Europe, ceux qui financent ces ONG et les politiciens corrompus!

  2. Posté par Vautrin le

    Dommage ! Pour une fois les Carabinieri sont arrivés avant la bataille ! Donc l’envahisseur exhibitionniste n’aura pas la rossée magistrale qu’il mérite. Dommage, dommage !

  3. Posté par Maurice le

    Bon, ils ont bien fait, ces carabiniers, sinon, s’il avait été tabassé, on aurait encore accusé les Italiens de racisme anti-nègre…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.