4 commentaires

  1. Posté par Maurice le

    Je suis accro aux Observateurs… Ai-je droit à une rente AI ?

  2. Posté par Vautrin le

    « Nemo auditur propiam turpitudinem allegans » (on n’entendra pas [au Tribunal] celui qui allègue de sa propre turpitude). C’est tout de même un comble ! Les marchands de ces stupidités ne mettent pourtant pas le pistolet sur la tempe des imbéciles qui les achètent. Encore la « pub » et le mauvais exemple sont-ils aussi dangereux qu’une arme à feu. On ferait mieux de sanctionner les parents qui rendent fous les moutards auxquels ils collent des tablettes et consoles et autres I-machins pour avoir la paix. L’accro adulte peut aussi se faire botter les fesses en désintoxication. On paie déjà pour tuer des enfants dans le ventre maternel, pour donner des enfants aux pervers, et maintenant on paierait pour soigner les conséquences d’une industrie néfaste ? Suffit ! Les organisations internationales sont des promenoirs d’anthropophages !

  3. Posté par Maurice le

    Que je sache, il n’y a pas de rente A.I. pour les accros à la cigarette et à l’alcool. Une telle rente serait-elle réservée aux addicts de la drogue et des jeux ?

  4. Posté par Nicolas le

    Authentique: Vu sur une attestation d’AI à 100%. Motif: TRISTESSE CHRONIQUE

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.