Un meurtrier Kosovar pourra s’établir en Suisse. Ainsi en a décidé le Tribunal fédéral.

Un étranger qui avait commis un meurtre il y a plus de 20 ans est autorisé à rejoindre sa femme et son enfant en Suisse. Le Tribunal fédéral enjoint le canton de Schaffhouse à délivrer une autorisation de séjour. L'intérêt public ne l'emporte donc pas sur l'intérêt privé de la famille à vivre ensemble. 

En 2001, ce ressortissant kosovar et macédonien était arrivé en Suisse à la suite de son mariage avec une kosovare. Cette dernière était arrivée en Suisse en 1991 à l'âge de 11 ans et bénéficiait d'une autorisation d'établissement. Dans le cadre du regroupement familial, le mari avait reçu tout d'abord une autorisation de séjour puis, en 2008, une autorisation d'établissement.

Source et article complet

12 commentaires

  1. Posté par bdr le

    Le Kosovo est gangrené par les Albaniais, c’est pour ça que la plupart d’entre eux vivent en Suisse, qui par ailleur est aussi infestée de la racaille(la pire) albanaise.

  2. Posté par Chrigu le

    je me suis trompé de youyou. celui à qui je pensais avait tué en suisse avec son gosse et est rentré chez nous dans nos prisons 4 étoiles, mieux qu’au cocovo.

  3. Posté par Chrigu le

    Non seulement les politocards pissent sur la volonté populaire en n’expulsant pas les criminels étrangers, mais en plus ils en font venir! Cette petite merde aurait dû purger sa taule dans son pays de merde, point barre! Et si le pays de merde ne veut pas, on coupe toute relation diplomatique et on expulse ce qui reste de ce peuple de tarés. C’est ça, avoir des couilles. N’est-ce pas mesdames les conseillères fédérales?

  4. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Que fait l’UDC?

  5. Posté par Bussy le

    Elle est aussi kosovare, pourquoi n’est-elle pas allé le rejoindre dans ce beau pays qu’est le Kosovo ? …… les allocations peut-être ?

  6. Posté par My Suisse le

    La Calmy-Rey est une crminelle et le TF une veritable Mafia! Dites-moi pour quelle raison la populace devrait se taire? Il est grand temps de s’organiser……

  7. Posté par Aude le

    Mais Bienvenue à tous les meurtriers du globe, n’est-ce pas Simonetta?
    C’est fou ce qu’on se sent en sécurité dans ce pays!

  8. Posté par Le Consterné le

    Le peuple a tout de même voté pour le principe de l’EXPULSION des criminels étrangers. Et le TF applique l’IMPORTATION de criminels étrangers. La non-application du 9 février était déjà un déni de démocratie. Là, on va encore plus loin : c’est de l’anti-démocratie qui consiste à appliquer l’exact opposé d’une décision du peuple. Et personne ne bouge une oreille…

  9. Posté par Mady le

    Et on appelle cela le Tribunal fédéral qui s’occupe de la justice !!!!!!!!!!!!!!!!! Cà devient tout de même très inquiétant.

  10. Posté par Gérald le

    Il faut vraiment que la population sache le nom et l’ adresse de ces soi-disant juges. Il faudra bien tot ou tard que les citoyens de ce pays règle ses comptes avec ces traîtres.

  11. Posté par Antoine le

    LE TF est complètement en dehors de la plaque. Le canton de Schaffhouse DOIT faire opposition, il en va de la Sécurité de la population suisse. Switzerland First !

  12. Posté par Sergio le

    C’est l’invité de la Calmy-Rey. La populace est fermement invitée à se taire sous peine de sanctions pénales. Et soyez en persuadés, lorsqu’il s’agit de sanctionner le pékin, la justice saura se monter intransigeante et appliquera la peine dans toute sa rigueur.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.