Milan (Italie) : un Nigérian et deux Marocains poignardent un homme dans un train puis agressent un passager venu secourir la victime

post_thumb_default

 

Un jeune homme poignardé et volé, l’homme intervenu pour le défendre menacé puis frappé à son tour, un wagon entier terrorisé, et enfin un train de banlieue devenu cible de jets de pierre.

Voilà le bilan d’une journée de folie et de violence déclenchée par un groupe d’immigrés sur la ligne ferroviaire entre Milan et Piacenza. Les trois individus ont été par la suite interpellés à la gare de Lodi et arrêté sous les accusations de vol, tentative de vol, menaces et coups et blessures.

[…]

Les trois individus de la bande, comme rapporté dans le Milano Today, sont un nigérian de 24 ans irrégulier, un marocain de 25 ans régulier et un autre marocain de 19 ans, irrégulier.

Secolo d’Italia

Merci à anonimo

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Claire le

    La routine, quoi. Comme disait le regretté Coluche, qui serait en prison pour sa liberté d’expression s’il vivait encore, circulez, y a rien à voir.

  2. Posté par Sitting bull le

    quand il y a une agression grave c est toujours des arabes , jamais des blancs ?

  3. Posté par Etienne le

    « Delenda est Carthago » et ses métastases.

  4. Posté par Tommy le

    C’est d’ailleurs la même clientèle qui est hébergée au « Bunker », célèbre asile de nuit lausannois pour la  » population en grande précarité « , à laquelle il convient d’ajouter les Roms.
    Les Suisses ne représentent que 5%…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.