Les policiers et les pompiers n’en peuvent plus

post_thumb_default

 

Visés par les « jeunes » et lâchés par les autorités

Reproches contre la police, coupable quoi qu’elle fasse. © Radio France – Rémi Brancato

Coincés entre des voyous ethniques qui les prennent systématiquement pour cibles et des autorités politiques qui ne leur apportent absolument aucun soutien, voire les suspectent de « bavures », policiers et pompiers se sentent aujourd’hui plus que jamais isolés.

Mercredi encore, lors d’une marche « silencieuse » organisée par la municipalité de Montreuil en hommage à une Guinéenne morte défenestrée par son mari, plusieurs habitants de la cité ethnique « de l’Amitié », dans laquelle habitait la victime, mettaient gravement en cause les policiers, les rendant quasiment responsables de sa mort. Ainsi pouvait-on lire sur l’une de leurs pancartes « Allo la police : pourquoi vous ne venez pas quand vos voisins vous appellent quand une femme se fait tabasser ? ». Ou bien entendre un habitant de la cité expliquer au mégaphone que « si Mariama était morte sur la place de la mairie, son corps aurait été enlevé en 10 minutes, mais elle est morte dans une cité de Seine-Saint-Denis »…

Des accusations non seulement mensongères puisque, de source officielle, une patrouille s’est immédiatement rendue sur les lieux. Mais aussi empreintes d’un certain toupet. Car, lorsque les « jeunes » de ces mêmes banlieues appellent presque chaque semaine Police secours et les pompiers pour leur tendre de véritables embuscades, comment s’étonner que ceux-ci n’y réfléchissent pas à deux fois avant de se rendre sur place ?

A titre d’exemple, on rappellera le cas emblématique de Sevran, en juillet dernier, lors duquel des policiers du commissariat local, appelés pour un feu de containers, ont été, dès leur arrivée sur zone, pris à partie par une cinquantaine de voyous ethniques armés de barres de fer, et ont vu un de leurs collègues littéralement roué de coups.

Pleutrerie des élus

Ce sont ces mêmes embuscades, dont ils sont eux aussi victimes, qui ont justement conduit les sapeurs-pompiers de la région lyonnaise à multiplier les manifestations en début de semaine, espérant enfin être entendus par les autorités. Or, la réponse que leur ont donnée mercredi ces dernières, par le biais de Stéphane Bouillon, préfet du Rhône, David Kimelfeld, président de la Métropole, Jean-Yves Sécheresse, 3e adjoint au maire de Lyon et Christophe Guilloteau, président du conseil départemental du Rhône, a été particulièrement odieuse.

Loin, en effet, d’apporter à ces hommes le soutien qu’ils méritent, Christophe Guilloteau a osé dénoncer « une manifestation tombée dans la caricature », avertissant même les sapeurs-pompiers décorés qui se tenaient face à lui qu’ils n’obtiendront « rien de mieux ». Pire encore : Jean-Yves Sécheresse, ne craignant visiblement pas le ridicule, est allé jusqu’à leur demander de ne pas… « sombrer dans le populisme et la provocation » !

Cet article Les policiers et les pompiers n’en peuvent plus est apparu en premier sur Présent.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Michel le

    Que vous faut-il de plus, vous n’avez toujours pas compris ? Les politicos-collabos se moquent de vous, et vous ordonnent d’aller à l’abattoir halal pour vous faire égorger comme le bétail que vous êtres devenus. Vos devises « Honneur et Patrie – Dévouement et Discipline », « Pro patria vigilant » (protéger la Patrie) : Vous les avez oubliées ?
    Elles sont devenues « Ave, Caesar, morituri te salutant. » .
    Plus vous vous faites caillasser, plus les racailles se sentent fortes car protégées.
    Si vous avez encore de l’honneur, l’amour de votre Patrie, messieurs les policiers, commencez à tirer dans le tas et messieurs les pompiers utilisez vos lances à incendie cela devrait calmer ces émeutiers.
    Si vous vous y mettez tous, cela passera, plus vous serez nombreux, plus vos concitoyens , qui n’en peuvent plus de vous voir dans cet état d’humiliation, de vous voir vous faire assassiner, vous soutiendrons . Devant le nombre, les hommes politiques et les inquisiteurs rouges devront tourner casaque. Qui osera vous poursuivre alors ?
    Redevenez forts et ils faibliront car ils puisent leur force dans votre faiblesse. …

  2. Posté par bdr le

    « Jean-Yves Sécheresse » celui- ci est très certainement un en marche, avec un nom pareil il prédisposé.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.