Caniveau.ch ou la burqa sur la vérité

Yvan Perrin
Ancien Conseiller national
caniveau.ch

Grâce à la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme, la Suisse dispose d'un nouveau service permettant à chacun de dénoncer les propos racistes et antisémites sur internet. Le texte et son auteur seront ensuite cloués au pilori sur le bien nommé site caniveau.ch. Au-delà de l'anecdote, cette innovation met clairement en évidence la panique qui s'empare des tenants du politiquement correct et du silence complice face à la barbarie. Les dernières élections en France, en Allemagne, en Autriche et en République tchèque ont montré que les peuples n'en peuvent plus du discours lénifiant tenu par les bien-pensants, toujours prêts à évoquer les chances pour l'Europe, l'enrichissement culturel, l'amour et la paix tandis que les islamistes appellent à la destruction de ce que nous sommes, parfois grâce à nos impôts comme à Bienne où les pouvoirs publics ont tout-de-même investi CHF 600'000 pour assurer les beaux jours d'Abu Ramadan, ce qu'ils continuent par ailleurs de faire.

Face à la parole libérée, la Licra lance donc un site visant à faire taire ceux qui ne seraient pas acquis au futur que les tenants de l'obscurantisme nous proposent. Par ce biais, cet organisme au but noble mais unilatéral dans la mesure où le racisme anti-blancs ne figure pas à son catalogue, vise à effrayer toute personne nourrissant quelque doute quant aux bataillons de migrants qui s'introduisent sans contrôle chez nous. Hélas pour les pontes de la ligue, il est déjà trop tard, la population s'est bien rendu compte des problèmes qu'elle rencontre et de leur source. Un sondage tout frais vient de faire savoir qu'une bonne partie de la jeunesse suisse perçoit l'islam comme une menace pour notre mode de vie. Selon le quotidien 24Heures du jour, à la question de savoir quel type de groupe religieux représente une menace pour le mode de vie suisse, 46% des jeunes ont répondu les musulmans. Eloquent !

Au vu de ce résultat, on peut se demander si les quotidiens ayant évoqué le sondage en question ne mériteraient pas d'être dénoncés à la Licra pour avoir mis clairement l'islam en exergue au rayon menaces contre notre mode de vie. En attendant, j'invite toutes et tous à ne pas céder à cette nouvelle censure tant pratiquée par certains régimes que la liberté d'expression effraie.

Caniveau.ch n'est que le nouvel avatar des tenants du politiquement correct afin de contraindre au silence ceux qui ne pensent pas comme eux. Au vu de la situation, il est probable que Caniveau.ch devienne très rapidement le Panthéon des patriotes.

Yvan Perrin, le 27.10.2017

22 commentaires

  1. Posté par DougleG le

    Merci, Monsieur Perrin pour cette analyse lucide de la situation.
    Le Canton de Neuchâtel est de toute manière, selon nos « autorités » condamné à la dhimittude.
    A quand donc une marche de protestation massive au château?
    Le peuple abreuvé par les mass-média prostituées et endormies par la propagande « tout le monde il est beau et il est gentil » va au devant d’un réveil brutal et mortel.
    Je tiens à vous encourager de reprendre le combat au niveau de notre canton pourri.

  2. Posté par kiwi691 le

    « Caniveau.ch »… un site de spécialistes qui ne savent parler que de ce qu’ils connaissent : le caniveau, d’où le nom de ce salon ! Un lieu où l’on ne peux côtoyer que des étrons et des déchets de l’humanité !

  3. Posté par rikiki le

    Appeler à la délation, l’ère nazi n’est pas loin. Et ça en Suisse ? Comme quoi cette saloperie de gauche est aussi active en Suisse.

  4. Posté par Gabrielle le

    Eh ben… A la minute où j’écris, la récolte tant attendue de délations anonymes est franchement maigre… Je conseille à la LICRA de mettre un gros coup de gaz sur la pub afin que le site démarre enfin (!) avec tout le panache vomitif qui fera la joie de bienpensançosphère à sens unique !!!

  5. Posté par Ouin Ouin le

    Visiblement ces gens ne se rendent absolument pas compte à quel point leur idée est contre-productive et va se retourner contre eux comme un boomerang.
    Rien que dans les quelques commentaires ci-dessus il y a déjà un certain nombre de propos du genre que CANIVEAU.CH veut mettre au pilori. Il faut d’ailleurs s’attendre à ce que LESOBSERVATEURS.CH soient régulièrement épinglés. Et vous verrez ce qui va se passer. Ca va juste donner une publicité supplémentaire aux propos que l’on voudrait couvrir d’opprobre. Ca va les rendre populaires, et ça n’aurra aucun effet dissuasif. Au contraire, je suis sur que ca va bientôt devenir une mode de jouer à qui balance la plus grosse énormité sur les réseaux sociaux, juste pour être sur CANIVEAU.CH. les jeunes vont faire des concours entre eux à qui a été cité le plus souvent sur caniveau.ch et pour cela ils iront de plus en plus fort.
    Les gens de la LICRA ne se rendent absolument pas compte qu’ils exaspèrent tout le monde. Et surtout que les gens sont devenus parfaitement indifférents au pseudo jugement moral des organisations comme la LICRA et autres. Au contraire, déplaire à la LICRA rend les gens sympathiques.
    Le soi disant antiracism est méprisé et il a perdu toute autorité morale, si tant est qu’il en ait jamais eu la moindre.
    Ce qui rend ces moralisateurs si impopulaire c’est qu’ils ne demandent jamais l’arrêt de l’immigration. C’est aussi ce qui rend leur morale inopérante. Car pour stopper les propos racistes il faut tout simplement stopper l’invasion, mais ils ne le font pas.

  6. Posté par Antoine le

    Les créateurs de caniveau.ch feraient bien d’aller bouffer de la merde dans le caniveau!

  7. Posté par Roland Marquis le

    L’essentiel garantissant au peuple suisse sa liberté d’expression se trouve dans la Constitution:
    Art. 16 Libertés d’opinion et d’information
    1 La liberté d’opinion et la liberté d’information sont garanties.
    2 Toute personne a le droit de former, d’exprimer et de répandre librement son opinion.
    3 Toute personne a le droit de recevoir librement des informations, de se les procurer aux sources généralement accessibles et de les diffuser.

  8. Posté par albert.a le

    Ce qui est drôle, c’est que le site du Monde (ou immonde) Le Decodex est devenu l’endroit où les gens en quête de réinformation vont justement pour y consulter les logs « bannis ». L’effet final est donc l’inverse de celui escompté.
    Pour caniveau.ch, le même sort l’attend probablement.

  9. Posté par bonardo le

    Moi la question que je me pose : sommes nous encore chez nous ?? Pourquoi nous imposer quelque chose qu`on ne veux pas ?
    Et la liberté d`expression est ou ?
    La Suisse est une démocratie oui ou non ?
    Cela devient triste de museler le peuple non ?

  10. Posté par Gabrielle le

    Appeler à la délation sous couvert de l’anonymat nous rappelle aux heures les plus sombres de « notre » histoire, selon la formule consacrée…

  11. Posté par Professeur Tournebroche le

    Dans ses « explications », la LICRA se réfère à l’art. 16, al. 2 de la Constitution, qui dit que « toute personne a le droit de former, d’exprimer et de répandre librement son opinion », pour affirmer aussitôt après « Si certaines opinions n’ont pas voix au chapitre dans les sociétés modernes, comme le racisme ou l’antisémitisme, les voies judiciaires sont parfois complexes et mal appropriées pour répondre aux propos déplacés. » Or, la Licra a toujours affirmé que le racisme et l’antisémitisme ne sont pas des opinions, mais des délits, ceci pour justement éluder la référence à l’art. 16. Prenons acte que la Licra renonce à son interprétation tendancieuse qui lui permettait jusqu’à présent de biaiser le débat et d’instrumentaliser la justice au détriment de notre ordre constitutionnel.

  12. Posté par Le Taz le

    Ding ding ding!!!!
    Les bonnes vieilles méthodes bolcheviques resurgissent.
    Au fait, faire une distinction entre racisme et antisémitisme n’est-ce pas déjà du racisme?

  13. Posté par UnOurs le

    « LICRA : Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme. Pourquoi l’antisémitisme est-il ajouté au racisme ? Pourquoi pas l’Islamophobie ou la Christianophobie ? »

    A l’origine, la LICRA était simplement la LICA, un groupe de pression fondé pour la défense du terroriste politique Samuel Schwartzbard.

  14. Posté par toyet le

    Les coupables sont les 70% qui ne vote pas UDC, Lega, MCG, 70% de pétainiste.

  15. Posté par toyet le

    Quand je vois Nanthermod soutenir cette initiative, il faut dire qu’il bouffe à tout les râteliers, sauf le porc, je me dis qu’il fera un bon conseiller fédéral socialiste.inchallah

  16. Posté par Jack Palance le

    Il faut le dire, le redire, encore et encore….l’islam N’EST PAS une religion mais une secte politique mortifère !!!…..N’employez plus le terme religion pour qualifier cette engeance moyen âgeuse…

  17. Posté par Yolande C.H. le

    Ce n’est plus le beaujolais mais le citoyen français nouveau qui promet de bonnes cuvées:

    « À bientôt 40 ans, le rappeur, qui avait violemment agressé des vendeurs d’un magasin de son rival Booba en 2014, vient d’être condamné une pleine plus lourde que celle requise lors de l’audience du 29 septembre.

    Malgré la situation, Rohff n’oublie pas ses fans. Il profite même de sa surmédiatisation actuelle pour faire son autopromotion. Le rappeur a sorti son nouvel extrait Soldat, titre tiré de son nouvel album Surnaturel. La vidéo devrait être disponible à partir de 18 heures vendredi. Un coup de communication qu’il avait déjà réalisé le jour de son procès en correctionnelle le 29 septembre avec le clip de Broly. »

  18. Posté par Yolande C.H. le

    Si un indigène poste une sourate qui invite à l’élimination des juifs et des chrétiens, il sera cloué au pilori pour incitation à la haine contre qui ?

  19. Posté par Yvan Perrin le

    Et pour faire bonne mesure, le canton de Neuchâtel va conférer à la communauté musulmane le statut d’institution d’utilité publique, histoire de pouvoir notamment apporter la bonne parole aux détenus musulmans qui vivent mal la stigmatisation dont leur religion fait l’objet.

  20. Posté par Mr Hyde le

    LICRA : Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme. Pourquoi l’antisémitisme est-il ajouté au racisme ? Pourquoi pas l’Islamophobie ou la Christianophobie ?

  21. Posté par UnOurs le

    Excellent billet de Monsieur Perrin, comme d’habitude.
    Il faut en effet voir cela de façon positive: quand ceux que l’on ne peut pas nommer en viennent à inciter les indigènes à se dénoncer entre eux à la « kommandantur », c’est que l’appareillage de contention des identités européennes est en train de céder.
    Et c’est une excellent chose !

    Sinon, je pense que le très ambitieux et encore jeune Nantermod n’est finalement pas si avisé qu’il n’y paraît. S’il pense « booster » sa carrière en misant sur ce « cheval », c’est qu’il n’a pas compris que le monde avait changé.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.