Matteo Salvini: « Vous, au Parlement européen, vous ne réussissez plus à contrôler les cerveaux des gens et vous en devenez fous. Votre seule réponse est la censure d’Internet. » (Vidéo virale)

Christian Hofer: On remarquera toute l'hypocrisie de ce vice-président qui ose parler de démocratie alors que leurs mesures à l'encontre des réseaux sociaux sont exactement le contraire du respect de la démocratie.

**********

Une vidéo est en train de faire le buzz sur Internet.

Aujourd'hui (Nd Schwarze Rose: le 6 avril 2017), le leader de la Ligue du Nord s'est lancé dans un acte d'accusation sévère à l'encontre du Parlement européen et des lois qui sont discutées et votées à Strasbourg.

Matteo Salvini, commence ainsi:

« Merci Monsieur le Président.

Je présente mes excuses au public qui écoute ces délires. À mon avis, vous n'êtes pas normaux.

En Europe il y a 20 millions de chômeurs, il y a le terrorisme islamique, l'immigration est hors de contrôle. Et vous, avec quels sujets vous occupez le Parlement européen, par ailleurs désert le mercredi après-midi? Le bâillonnement de Facebook et les fake news! Vous, vous devez être traités par de bons médecins! (Applaudissements)

Moi j'aimerais savoir si (il est interrompu par David Sassoli, vice-président du Parlement européen)

- Je peux continuer?

- Non, vous devez m'écouter. Vous devez être respectueux, non seulement de la décision de l'aula qui a décidé démocratiquement de discuter de ce thème mais aussi des collègues qui sont intervenus. Monsieur Salvini, je vous invite à faire attention aux paroles que vous utilisez. Merci.

 

 

- Alors cette menace ne me fait ni chaud ni froid. Car pour le peuple européen être contre le terrorisme islamique signifie être islamophobe, être contre l'adoption des homosexuels signifie être homophobe, Vous désirez fermer le campement Rom ou bloquer l'invasion de clandestins signifie être raciste. Non cela signifie avoir du bon sens! Cela signifie être des hommes libres.

Vous ne réussissez plus à acheter les cerveaux, à contrôler les journaux, les téléjournaux, les radios. En Grande-Bretagne, aux USA, en Italie, ils ont voté comme ils l'ont voulu. Vous êtes en train de devenir fous. Et vous qu'avez-vous inventé? Le bâillonnement de Facebook, le bâillonnement d'Internet.

Les amendes: 1 million, 5 millions, 50 millions. Vous inventez le ministère de la Vérité de George Orwell. Le ministère de la propagande.

Moi j'attends seulement que le Parlement européen introduise encore une psycho-police afin de persécuter ceux qui ne sont pas encore aliénés à la pensée unique et à la monnaie unique. Vous pouvez inventer tous les bâillons que vous voulez. Mais l'unique chose que vous pouvez faire est de préparer vos valises et d'aller chercher un véritable travail. Parce que personne n'arrête la liberté. Vive le Web, vive Facebook."

 

Source Source2 Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

13 commentaires

  1. Posté par Martin le

    Oui je suis d’accord avec Mr Salvini,nous voulons une Europe des nations et la souverainetée nationale vive la France libre.

  2. Posté par Corso le

    Une seule voie pour sauver les peuples européens sortir de l’OTAN.
    Refus du traité TAFTA.
    Merci à Matteo Salvini.

  3. Posté par trivi le

    L’UE est une institution fasciste : vous en doutiez ? Moi NON

    Vive la France libre et souveraine,
    Oui à l’Europe des nations et rien d’autres

  4. Posté par Perret Martine le

    Ces gens là ne peuvent se mettre à la place des Européens. Leurs seules satisfactions est qu’ils soient là, assis, à rêvasser, à chercher à nous ensevelir encore plus, à dicter leurs folies, à encaisser l’argent que nous donnons, à nous humilier. Ils ne servent strictement à rien puisqu’ils ne nous écoutent pas.

  5. Posté par hannequart le

    Je suis d’accord avec Me Salvini , sur toute la ligne .

  6. Posté par Vio le

    Bien sûr que je suis complètement d’accord avec Monsieur Salvini, comment cela pourrait être autrement? Heureusement qu’il reste encore quelqu’uns pour porter haut et fort la paroles des muselés.
    Et pourtant, Dieu sait combien j’ai aimé à l’époque l’idée de l’Europe Unie ! Seulement, ce que nous avons sous les yeux est un nouveau sovietisme – alors même que la Russie s’en détache, nous, nous y revenons

  7. Posté par miranda le

    DE PLUS EN PLUS DE COURAGEUX PARLENT EN NOTRE NOM.

    MERCI.MERCI. MERCI.

    QUITTONS CETTE UNION EUROPENNE CREEE POUR UNE SEULE CASTE.! LA CASTE DES DESTRUCTEURS DE NATIONS ET DE LA MONDIALISATION SAUVAGE.

  8. Posté par kitty le

    Super ce Salvini.

  9. Posté par yYy le

    @Jean-Francois Morf
    a la différence que le national-socialisme (socialisme national) était une réussite, car pas seulement socialiste.

  10. Posté par Jean-Francois Morf le

    Vivement une bombe MOAB sur le parlement européen islamo-socialiste…
    On a déjà eu une très mauvaise expérience avec les national-socialistes…
    Et les USA sortent de l’Obama-socialisme avec 20 Téra$ de dettes…
    Et le Venezuela est ruiné à cause des socialistes…
    ETC…

  11. Posté par rikiki le

    Dans arguments parfaitement dans le mille ! Une gifle à tous ces inutiles de l’EU.

  12. Posté par Marco le

    et il faut encore attendre 2 ans pour les chasser 🙁

  13. Posté par Maurice le

    Les pros-Union-européenne, en effet, semblent devenir fous, et c’est grave, parce qu’ils sont fous de peur, la peur de perdre leurs privilèges, financiers et de toutes sortes, et comme ils ont encore le pouvoir de décision, cela mène à la terreur pour le conserver.
    Ce ne sera pas la première fois dans l’histoire…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.