Liban – Qui a assassiné le président Bachir Gemayel ?

Michel Garroté
Politologue, blogueur

Liban-Bachir-Gemayel-2

   
Michel Garroté - La demande d'ouverture du procès de l'assassin du président libanais Bachir Gemayel [photo en début d'article], 34 ans après les faits, cette demande a (enfin) été acceptée, le 25 novembre 2016. Présentée en 2012 devant la Cour de justice, la demande d'ouverture du procès de l'assassin de Bachir Gemayel, le 14 septembre 1982, est donc -- finalement -- satisfaite.

-
Pour mémoire, je rappelle que le président chrétien Bachir Gemayel, également chef des Forces (chrétiennes) Libanaises [photo en début d'article], a probablement été assassiné par les services spéciaux syriens de l'époque.
-
Certains experts affirment qu'il a été assassiné par l'OLP du palestinien Yasser Arafat qui, à l'époque, se trouvait, avec ses milliers de fedayins lourdement armés, au Liban, avant de quitter ce pays avec sa bande pour la Tunisie. Bachir Gemayel assassiné sur ordre d'Arafat ? C'est ce que ces experts m'ont dit lorsque j'étais à Beyrouth, en mars-avril 1983, soit six mois après l'assassinat.
-
Cependant, je penche plutôt pour la piste syrienne. De leur côté, certains gauchistes conspirationnistes allèguent - évidemment - que ce serait l'inévitable Mossad israélien qui aurait, soi-disant, assassiné Bachir Gemayel.
-
[Un peu d'humour : Le Mossad dont chacun sait qu'il "contrôle tout", y compris le changement climatique, la mossade météo du jour, les USA, l'UE, l'EI, le Soleil, la face cachée de la Lune, la Planète Mars, la gravitation terrestre, le naufrage du Titanic perpétré par un Juif répondant au nom de Iceberg et les maisons closes de Papouasie-nouvelle-Guinée...].
-
Plus sérieusement, revenons au fait que la demande d'ouverture du procès de Habib Chartouni (extraits adaptés ; voir lien vers source en bas de page), principal accusé de l'assassinat de Bachir Gemayel,  tué le 14 septembre 1982 -- dans l'explosion d'une charge piégée qui avait détruit la permanence du parti Kataëb, à Achrafieh, dans Beyrouth-Est -- a été examinée, vendredi 25 novembre 2016, par la Cour de justice, un tribunal dont les jugements sont sans appel et devant lequel les dossiers déférés sont considérés comme imprescriptibles.
-
Une prochaine séance a été fixée au 3 mars 2017. La Cour de justice a appelé Habib Chartouni à se rendre dans les 24 heures. Pour rappel, Habib Chartouni, un militant du Parti syrien national social (PSNS prosyrien) avait fui la prison de Roumieh, "à la faveur du chaos" qui a régné après l'intervention armée de la Syrie au Liban, le 13 octobre 1990...
-
Il sera jugé 'in abstentia'. "Nous continuerons à suivre le dossier de l'assassinat de Bachir Gemayel et nous recouvrerons les droits de tous les martyrs qui sont tombés avec lui", a déclaré Nadim Gemayel, député d'Achrafieh et fils de Bachir Gemayel, à l'issue d'une séance tenue sous la supervision du Président du Conseil Supérieur de la Magistrature, Jean Fahd.
-
L'énorme déflagration (ce qui est typiquement la signature syrienne) de d'attentat qui a coûté la vie à Bachir Gemayel, avait fait, en outre, 32 tués et 62 blessés (des années plus tard, le libanais Elie Hobeïka était assassiné, lui aussi, par l'énorme déflagration d'un attentat syrien).
-
Exprimant sa confiance envers le nouveau mandat qui s'ouvre, Nadim Gemayel a déclaré "qu'il ne peut y avoir d'Etat ou d'institutions fortes sans justice". "Nous continuerons à suivre ce dossier et nous espérons que la Cour de justice va rattraper ce retard", avait déclaré, avant cette séance, Solange Gemayel, la veuve de Bachir Gemayel (fin des extraits adaptés ; voir lien vers source en bas de page).
-
Introduction, adaptation et mise en page de Michel Garroté
-
http://www.lorientlejour.com/article/1020346/la-demande-douverture-du-proces-de-lassassin-de-bachir-gemayel-examinee-34-ans-apres.html
-

5 commentaires

  1. Posté par REYES le

    Je me pose la question depuis 37 ans ; Vous donnez une réponse trés légèrement ambigue, mais une affirmation n’est pas aussi certaine ; Je vous présente mon avis : Gémayel s’est retourné sur les israéliens qui l’ont « porté » et s’est opposé aux syriens et palestiniens ; Le PSPS est surement fautif, mais le tueur n’est pas forcément le commanditaire ; Et si c’était un des chefs des milices chrétiens, son allié, qui l’a éliminé, pour mieux le remplacer ?

  2. Posté par Michel Garrot le

    à Nicolas : exact.

  3. Posté par Michel Garrot le

    Bien vu Jean-Francois Morf !
    Michel Garroté

  4. Posté par Nicolas le

    Idem Rafic Hariri. RIP

  5. Posté par Jean-Francois Morf le

    Si vous pensez juste et vite, devenez médecin.
    Si vous pensez faux et mettez 34 ans pour comprendre, devenez juriste!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.