Découvrez « L’Ombre au sommet », le roman « de droite » de Jean-Yves Dufour!

Thomas Mazzone
Enseignant, écrivain

Ce roman est le parcours d’un homme, Fabien de Guise, qui doit faire face aux forces occultes, manipulant les foules et dissimulant ce qui se trame au sommet de la hiérarchie que le peuple n’a pas élue.

En l’espace d’une projection, au-delà de l’exagération romanesque, on s’aperçoit mieux de ce qui est, et de ce qui n’est pas envisageable… quoique! Dans les détails qui font le concret du quotidien d’un homme, rien n’est vraiment prévisible, mais pour une société façonnée par le temps et répondant à la réalité des choses, il est possible de discerner les grandes lignes d’un mécanisme “systémique”, telles des indices du futur où ce dernier pourrait nous conduire.

L’ombre au sommet nous plonge dans l’exploration de cette dualité. De la naïveté de l’homme du quotidien, on passe à une mise en perspective des possibilités d’avenir les plus avenantes et les plus sordides que le principe de réalité nous impose d’envisager. En d’autres termes, c’est un voyage romancé dans les rouages du “Système”.

Jean-Yves Dufour est également l’auteur de deux essais: La France face au mondialisme (2011) et Résistance et Tradition (2013).

 

La pré-vente s’achève le 8 décembre et fait bénéficier d’une réduction de 17%. Toutes les commandes effectuées avant le 8 décembre bénéficieront de l’offre promotionnelle. Premières réceptions de commandes dès le 4 décembre pour les 50 premiers acheteurs, puis dès le 20 décembre pour les suivants. Premier tirage limité à 1000 exemplaires.

 

Pour commander: www.bibracte.ch

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.