Six grandes villes Canadiennes s’engagent à censurer la critique de l’Islam et des musulmans

Toronto, Montréal, Vancouver, London, Windsor et Calgary s’engagent à censurer la critique de l’Islam et des musulmans. Ils ont signé simultanément lundi, 4 juillet 2016, la Charte pour des communautés inclusives et pour condamner l’islamophobie.

Cette initiative répond à un appel lancé par le Conseil national des musulmans canadiens (National Council of Canadian Muslims – NCCM) qui dénonce une augmentation du « nombre d’actes islamophobes au pays. »

La Confrérie islamiste des Frères musulmans prétend que « les incidents à caractère haineux visant les Canadiens musulmans sont en croissance non seulement en nombre, mais aussi en intensité surtout contre les jeunes femmes musulmanes».

En signant la Charte, ces municipalités s’engagent envers les communautés musulmanes afin de mettre en place des politiques, des programmes et des initiatives qui visent à réduire et interdire l’islamophobie sous toutes ses formes.

Cette nouvelle disposition permettrait à des personnes musulmanes qui se disent victimes de déposer des plaintes, et éventuellement de recevoir des compensations, le cas échéant.

La nouvelle disposition assimile la critique de la religion islamique à un «discours de haine»

Source et suite de l'article

6 commentaires

  1. Posté par JDV le

    Une grosse question: qui a signé cette « charte » ? Aucun nom ne figure, aucune autorité municipale n’y figure, aucun texte officiel. Aucun media canadien n’en parle, ni au Québec ni en Ontario. Curieux tout de même ! Isn’t it ?

  2. Posté par marguerite le

    l’islam et ses populations, si pratique, comme une armée invisible au service de la mondialisation et de ses apôtres…….

  3. Posté par Patrick Stocco le

    Hallucinant de bêtise et de lâcheté. La critique de ces croyances moyenâgeuses incompatibles avec la démocratie est une condition essentielle de la survie des sociétés civilisées.

  4. Posté par Nicolas le

    Génial, les disciples vont pouvoir incriminer à tort et à travers pour se faire du blé. Pour autant que l’on sache les amérindiens, et plus particulièrement les Inuits traités de faces de terre cuite, n’ont jamais bénéficié de telles faveurs de la part du gouvernement fédéral. […]

  5. Posté par Philippe le

    Avant de dénoncer une augmentation du nombre d’actes islamophobes, il faudrait plutôt se poser la question « pourquoi ».

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.