Lausanne: Pierre-Yves Oppikofer, membre de La Gauche, « Il faut au moins accueillir 1’500 migrants supplémentaires »

Engager Lausanne pour un accueil «digne et respectueux des réfugiés». Voilà ce que demande le postulat de Pierre-Yves Oppikofer, membre du groupe La Gauche, traité mardi au Conseil communal. Cela passe par exemple par l’accueil «d’au moins» 1500 réfugiés supplémentaires, la mise à disposition de ressources financières pour ce faire et par le refus de procédures de renvoi forcé.

La Verte Gaëlle Lapique a qualifié cette démarche d’utopie et de chance, pour Lausanne, d’avoir une approche novatrice en matière d’accueil des réfugiés. Un postulat à la portée «symbolique», pour Philippe Mivelaz (PS), «mais les symboles ont leur importance». A droite, le PLR a souligné le caractère arbitraire d’un quota de 1500 personnes et n’a pas souhaité entrer en matière. Bertrand Piccard (PLR) s’est dit personnellement partagé entre le cœur et la raison et s’est abstenu non sans souligner que les moyens de financement d’une telle démarche n’étaient pas garantis. L’UDC s’est déclarée opposée.

«Allons-nous les mettre dans les logements des citoyens qui travaillent?» a demandé Albert Graf. Jean-Luc Chollet a, pour sa part, relevé qu’il serait difficile de renvoyer des personnes accueillies dans un premier temps, une fois que leur situation serait tranchée par le Secrétariat d’Etat aux migrations (ancien ODM). Les élus ont accepté de renvoyer ce postulat aux autorités, par 47 oui et 24 non. Tous ont cependant souligné que Lausanne pratique déjà une politique très active en la matière.

Source

9 commentaires

  1. Posté par Rochat Patrice le

    Mr. Yves Oppikofer,
    En votre qualité d’élu et après avoir prêté serment suite votre élection, il me semble que là, vous inciter la municipalité, le conseil communal et les citoyens à transgresser les lois en vigueurs !
    La loi sur l’immigration n’est pas communale, mais fédérale et qu’il appartient aux cantons de la faire appliquer ! Permettez-moi de douter de vos compétences politiques !
    Je ne vous dis pas bravo ! C’est indigne de la part d’un élu !
    « Cela passe par exemple par l’accueil «d’au moins» 1500 réfugiés supplémentaires, la mise à disposition de ressources financières pour ce faire et par le refus de procédures de renvoi forcé. »

  2. Posté par Pascal le

    Ce Monsieur est malade, il faut lui pardonner ces dérapages, ras-le-bol des migrants, de la journée des réfugiés, je suis Suisse et chez moi, donc maintenant fermeture des frontières, car la Suisse va exploser par des socialistes complètement débiles. Que ce monsieur accueille ces gens chez lui, après quoi on discutera, mais avant tout il faut l`envoyer en Afrique pour stage.

  3. Posté par Dominique Marie le

    « … pour un accueil «digne et respectueux des réfugiés»  » ? ? ?

    Mais accueille-les chez toi, mon gars, et ne nous les impose pas ad vitam eternam !

    LES SOCIALOS-FACHOS SONT VRAIMENT DE GRANDS MALADES !

  4. Posté par Mady le

    Une fois de plus, je dis qu’il faut arrêter d’accueillir, d’accueillir et encore d’accueillir tout le monde. Que les personnes qui prônent toujours l’accueil, fassent de la place chez eux et les entretiennent et ils verront bien ce que çà donne. Il n’y a qu’à lire les divers articles dans les journaux pour savoir que la plupart de ces gens ne respectent rien. Et après on nous bassine en nous disant que ces gens sont une richesse pour notre pays !!!!!!!!!!!!!!!!!! Qui y croît encore aujourd’hui ? Le pape !!!!

  5. Posté par Tommy le

    C’est comme Luc Recordon, qui promettait d’accueillir des anesthésiés cérébraux chez lui, dans sa demeure de la très résidentielle commune de Jouxtens- Mézery.
    Il ne l’a pas fait. Et c’est la commune limitrophe de Renens qui s’en charge.

  6. Posté par Sporran le

    Que les autorités lausannoises s’occupent déjà de traiter le cas des dealers et de la drogue en centre ville et il pourra revenir à la chasse avec ses migrants. 1500 migrants, c’est 1500 dealers potentiels, vu le peu de boulot et de finance en ville de Lausanne….

  7. Posté par C. Donal le

    @ Bussy,
    Ce Pierre-Yves Oppikofer n’a pas les moyens d’accueillir des « réfugiés » et de subvenir à leurs besoins pour les 50 prochaines années (psy, ergothérapeute et avocats compris). Alors il compte sur nous pour mettre en valeur sa sublime personne et ses largesses grandioses.

  8. Posté par Bussy le

    Ce Pierre-Yves Oppikofer, combien héberge-t-il de migrants chez lui actuellement ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.