Petite étude comparée du traitement médiatique de l’UDC [Vidéo]

ma femme vote UDC

à la RTS.

Avertissement: Seuls d'abominables populistes, ennemis des valeurs essentiels de la démocratie, peuvent parvenir à la conclusion qu'il puisse y avoir une inégalité dans le traitement de l'information sur les médias publics. Nous vous enjoignons donc vivement à l'introspection et à l'autocritique. Merci de vous dénoncez au plus vite aux autorités compétentes si vous pensez être atteint d'esprit critique et contestataire.

Premiers symptômes: ras-le-bol, cynisme, désintérêt, lassitude ou, au contraire, intérêt croissant, sentiment d'être floué, de ne plus vivre en démocratie. Demandez un dépistage !

Nous nous réjouissons de votre visite.

Votre police de la pensée.

Suite

 

 

Voir encore

La RTS en campagne pour la démission d’Ueli Maurer ? [Vidéo]

7 commentaires

  1. Posté par Ariane le

    Hellooooo! Désolée ce vous avoir fait attendre, mais voila, voilà! Tadaaam! Puisque vous le réclamiez à corps et à cris, voici non pas un exemple concret de vos dérapages, mais plusieurs, compilés cans un seul billet ce blog que j’ai intitulé « Il y a loin du simple blog d’opinion au vrai journalisme d’opinion » : http:/:arianebeldi.vordpress.com 2014 05/30 sur-un-fil-ce-la-toile-6-7-il-y-a-loin-du-simple-blog-copinion-au-vrai-journalisme-copinion. Bon. si vous aviez réellement lu mon blog, dont vous prétendiez faire un exemple de la démarche de dénigrement sans jamais démontrer concrètement en quoi il le serait, vous vous seriez rendus compte que j’avais déjà traité ce ces cas dans ces billets séparés, mais bon, cela m’a donné l’occasion ce faire un petit bilan sur l’évolution ces Observateurs.ch selon les ambitions affichées initialement par son fondateur. Il en a alors découlé une petite réflexion sur les limites de votre posture soi-disant anticonformiste et la distinction entre blog d’opinion d’un côté, et journalisme d’information ainsi que journalisme d’opinion ce l’autre. En passant, j’en ai profité pour signaler que ce vous avez appelé MA conception du journalisme soi-disant « normé », à savoir l’impartialité, la vérification ces informations, le rejet ces rumeurs infondées et le recul critique, correspond pourtant parfaitement à celle du fondateur ce ce blog, telle qu’il l’a énoncée dans un ce ses tous premiers billets (http://www.lesobservateurs.ch/2012.01/29 le-politiquement-correct-et-comment-y-remedier ) sur l’»esprit de recherche » et avec laquelle, je suis d’accord à 100%! Ah oui. et hasard d’un calendrier que vous semblez mal maîtriser, il se trouve que M. Windisch a publié le lendemain de vos réponses à mes commentaires une énième philippique contre les médias romands, dans laquelle il leur reproche justement ce….ne pas respecter ces règles ce base du journalisme, dont vous m’avez annoncé triomphalement que vous n’aviez cure. Alors, il faudrait savoir: ou ce sont MES règles ou bien ce sont celles du journalisme « tout court » auxquelles même M. Windisch adhère suffisamment pour reprocher aux professionnels de ne pas les respecter!

    Naturellement, il ne s’agit que ce quelques exemples. Si j’avais dû répertorier tous les dérapages déontologiques ce votre blog. il m’aurait fallu carrément y consacrer un site entier que j’aurais pu pu nommer 1’ »Observateur des Observateurs ». Sauf que je n’ai ni l’envie, ni le temps ce m’y intéresser à ce point. Je ne le fais que dans la mesure où il illustre, à mon sens, une réelle dérive morale et intellectuelle d’une partie de l’élite (parce que les responsables et les intervenants ce ce blog font bien partie ce cette élite qu’ils passent leur temps à dénoncer et profitent largement ce leur appartenance à ces milieux universitaires, libéraux, médiatiques et aisés économiquement) vers une sorte d’anti-intellectualisme sous prétexte ce politiquement incorrect. Et moi, oui, ça me pose un problème que ces gens, avec une éducation poussée et donc parfaitement outillés au niveau cognitif et intellectuel pour aborder notre époque complexe, se laissent aller à cette paresse intellectuelle, encourageant les gens à se complaire dans les préjugés, les a priori et les biais cognitifs. qui peuvent faire rapidement tomber dans le piège ce la pensée magique et complotiste.

    Donc, de même que vous n’avez pas l’intention d’arrêter ce tirer à boulets rouges sur tout ce qui se trouve à votre gauche (soit à peu prés 70% de la palette ces positionnements politiques), de même, je n’ai aucunement l’intention d’arrêter de critiquer, sur la base ce faits et ce réflexions rigoureuses, cette paresse intellectuelle qui gangrène progressivement une partie ce l’intelligentsia, non seulement en Suisse, mais aussi dans d’autres pays démocratiques occidentaux.

    [La Rédaction: Madame, merci de votre intérêt.

    Vous nous avez mal lu, nous ne vous demandions pas un exemple de nos « dérapages« , dont vous vous doutez bien que nous ne partageons pas la définition que vous en pouvez avoir, mais « un exemple concret de fait erroné énoncé sur ce site » que nous devrions corriger. Soyez factuelle, vous comprendrez que le temps nous est compté, la chose devrait pouvoir tenir en une ligne. Vous souhaitez nous voir corriger notre idéologie en fonction de vos désirs, malgré toute notre bonne volonté, je doute même que cela puisse parvenir à vous satisfaire.

    Pour vous répondre point par point:

    – Personne ici n’a jamais prétendu avoir lu votre blog.
    – Vous nous permettrez de nous étonner de votre persévérance à vouloir corriger notre vision de l’anticonformisme dans la mesure où il paraît évident que votre conviction est faite que ce que devrait être un anticonformisme « conforme« , selon vos critères, n’est pas atteint sur ce site. Nous reprochez-vous en somme de ne pas vous obéir ?
    – Contrairement aux médias auxquels vous prétendez nous comparer, lesObservateurs.ch est un média d’opinion, opinions qu’il assume pleinement. Dans la mesure où il ne prétend pas à une totale impartialité d’opinion, à l’instar d’autres médias qui tendent à se présenter comme neutres et parfaitement égalitaires, il ne trompe pas son lectorat. Voilà pourquoi, notamment, le contexte dans lequel vous citez M. Windisch est hors de propos. Et oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, nous ne publions pas en fonction de vos humeurs.
    – Au vu de la longueur des deux billets que vous nous avez proposés ce matin, vous nous permettrez de douter de votre défaut d’envie concernant votre velléité de nous observer.
    – Le petit passage nous accusant d’être des élites pour nous reprocher de faire de l’anti-élitisme nous a beaucoup amusé, lequel est fort révélateur au demeurant de la construction de votre pensée.
    – Dans la mesure où vos critiques ne semblent être tournées que vers la recherche de la vérité, elles ne nous menacent en rien. Au contraire, nous sommes persuadés qu’elles seront d’une grande aide dans la conquête d’un monde meilleur et de médias tournés vers un plus grand attachement à la réalité factuelle.

    – Venons-y:

    Sur votre site, vous reprochez au Pr Windisch une citation inexacte de Mme Saida-Keller Messahli datée du 01.10.2012. M. Windisch écrit ceci:

    « L’invitée de la RTS de 7h30 à 8h, toujours ce matin 1er octobre 2012, est la présidente du Forum pour un islam progressiste, qui rentre de Tunisie et dit à la fin de son intervention que même en Tunisie on sait que nombre de Tunisiens qui partent pour demander l’asile ont déjà un passée criminel en Tunisie même. »

    Mme Saida-Keller Messhali, lors de son interview, dit ceci (dès 19:10 http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/l-invite-du-journal/4295082-tunisie-l-inquietante-regression-01-10-2012.html?f=player/popup):

    « La majorité des gens sont contre ces voyages clandestins […] On me dit que la plupart des gens qui font ce voyage clandestin […] ont déjà une histoire criminelle. »

    Votre site (http://arianebeldi.wordpress.com/2012/10/06/simplement-correct-1-quand-lobsession-du-politiquement-incorrect-qui-donne-des-illusions-auditives/) mentionne une version vidéo de 9 minutes (http://www.rts.ch/video/la-1ere/invite-redaction/4314487-je-n-ai-aucune-illusion-saida-keller-messahli-presidente-du-forum-pour-un-islam-progressiste.html), or la version originale en fait plus de 20… Celle à laquelle vous vous référez a été tronquée de près de 12 minutes… Preuve s’il en est qu’elle devait déranger ces messieurs de la RTS. Merci d’avoir attiré notre attention sur ce merveilleux exemple. Pour le reste, nous sommes profondément désolés pour votre argumentation…

    – Concernant l’affaire Kyenge, la brève des Observateurs reprend l’affirmation, affirmation conforme, du député européen de la Ligue du Nord Mario Borghezio, affirmation reprise aussi par d’autres membres d’autres partis comme la PDL Elvira Savino. Cette accusation a été formulée dans le contexte de la modification de la loi sur la citoyenneté avec l’interdiction du ius soli, très mal reçu par la droite italienne. Plus précisément, la déclaration de M. Borghezio découle de déclarations contradictoires du ministre Kyenge, disant combattre la polygamie (http://www.blitzquotidiano.it/politica-italiana/cecile-kyenge-mario-borghezio-poligamia-condannata-1616372/) mais en défendant le principe légal (http://video.repubblica.it/dossier/governo-letta/kyenge-38-fratelli-mio-padre-e-poligamo/127395/125897). C’est dans ce contexte que l’accroche, qui se veut accrocheuse par définition, a été rédigée. Nous concédons qu’elle eût pu adopter la forme interrogative. Dans la mesure où, le corps de l’article permettant de juger aisément de la nature des accusations de M. Borghezio, il n’y a aucune tromperie dans cet article, nous n’avons pas jugé utile de corriger ladite accroche.

    – Concernant le cas Brétigny, le démenti a été opposé par les autorités mais reste sujet à caution dans la mesure où un jeune homme a été interpellé pour « outrage, vol, et violences en réunion« . Ignorer le contexte d’intérêt de l’article de Mathieu Géniole ne nous paraît pas servir une parfaite objectivité, d’autant que tous les médias ne sont pas unanimes sur la question (http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-bretigny-sur-orge-des-scenes-de-vol-et-de-caillassage-ont-bien-eu-lieu-18-07-2013-1706136_23.php).

    – Le reste n’est pas assez précis pour que nous y répondions. Soyez plus factuelle.

    Enfin, dans un souci de ménager notre temps, vous comprendrez que nous réagirons plus à des diatribes interminables postées sur des sites extérieurs mais à des erreurs factuelles, décrites brièvement, que vous nous puissions corriger rapidement pour ne pas induire nos lecteurs en erreur plus longtemps.]

  2. Posté par Aude le

    Stupéfiante…..de venin, cette chère Ariane…..Elle risque l’apoplexie…De par un bon naturel, il me serait pénible de contrevenir à l’obligation de « Non assistance à personne en danger ». Néanmoins, dans ce présent cas, j’avoue que j’aurais quelque peine….

  3. Posté par Ueli Davel le

    Une vrai fusée cette Ariane! Elle déroule le fil rouge de ses pensées formatées aux doctrines néomarxistes caviar. Il faut vraiment se donner de la peine pour ne pas ressentir l’esprit critique infaillible socialopulistes de nos medias étatiques et socialocapitaliste milliardaire (Ringier/Tamedia). Assez des camarades qui la bouche pleine, le verre de champagne à la main, nous font des discours engagés sur la faim en Somalie! Nous en avons marre de nous faire endoctriner à nos frais par des journaleux bien gras. Le prochain scandale et la quasi intégration de la RTS à l’EPFL! Ainsi les fonctionnaires de la RTS de Lausanne vont pouvoir profiter d’une infrastructure luxueuse réservée aux étudiants?

  4. Posté par Marcel le

    Lors d’un sondage sur un site français, il est dit que 90% des « journalistes » sont de gauche. Il est donc bien évident que ceux-ci se feront le porte-parole auprès des citoyens des partis de gauche et s’indigneront, mépriserons ou feront passer au ridicule tout ce qui provenir de la droite.
    Ce qu’oublient les « journalistes » verts socialistes, c’est que beaucoup de gens de gauche vote parfois pour des initiatives de la droite et inversement des gens de droite voteront pour des initiatives de la gauche. Et le problème, c’est que le niveau journalistique de notre pays, que ce soit audio-visuelle ou la presse papier, est tellement bas que seule la défense de la gauche et les peoples dénudées (Nabila, Rihanna) sont légions. Le deuxième problème, c’est qu’il n’y pas de presse dite d’information (et non pas de propagande). Donc, trop souvent, la population se fait avoir par ce même populisme de la part des médias qu’ils dénonce, paradoxalement, chez les méchants qui sont de l’autre bord politique.
    Il m’arrive de voter pour les deux camps car mes convictions ne sont pas biaisées par le matraque médiatique de gauche de nos « journalistes » romands. Et c’est là que réside le dernier problème: trop de bourrage de crâne, de matraquage, de propagande fini par convaincre trop de personnes dans la population qui n’ont que ces médias susmentionnés comme source d’information. Et ces derniers l’ont bien compris…..

  5. Posté par Ariane le

    Euh si, il avait échappé à « ma sagacité » qu’il s’agissait d’un digest d’une autre vidéo. Voyez-vous, contrairement à ce que vous semblez croire, je ne viens pas uniquement sur votre blog et ne passe pas tout mon temps dessus! Non, je ne suis de loin pas votre plus fidèle lectrice (Faites gaffe, vous risquez de vexer vos vrais fans, ici!)! Et vous ne pouvez présumer que même vos partisans les plus assidus en font de même! C’est donc à vous de préciser ce genre de choses, pas au lecteur de corriger vos imprécisions! Si vous croyez qu’il n’a que ça à faire, le lecteur… De plus, je n’avais aucune raison de me demander si cette vidéo constituait un digest de quoi que ce soit, puisque avez quand même osé intituler ce mix « Petite étude comparée »! Pour des gens supposés avoir fait des études universitaires et se réclamant de l' »esprit de recherche », il faut le faire! De toute évidence, votre anticonformisme vous pousse à redéfinir même des notions de base généralement acceptées de tous!

    Par contre, il n’avait pas échappé à « ma sagacité » que vous vous fichez comme de l’an 40 du journalisme. Et votre refus d’un soi-disant conformisme journalistique cache en réalité assez mal votre refus des règles déontologiques de base de cette profession, notamment l’impartialité, la vérification des informations, le rejet des rumeurs infondées et le recul critique (je ne dis pas que les journalistes font forcément toujours mieux, hein, mais ils ne font pas pire que vous, ça c’est sûr aussi!), comme je l’ai démontré à plusieurs reprises sur mon blog. Alors, vous pouvez toujours invoquer « les faits » comme un mantra, ça ne signifie pas que vos billets soient factuels. Le plus souvent, ils ne le sont que partiellement, voire pas du tout, comme je l’ai démontré à plusieurs reprises sur mon blog, preuves à l’appui. Non seulement cela, mais en plus, vous relayez souvent tout et n’importe quoi, sans trop vérifier les contenus, tant que ça semble cadrer avec votre schéma idéologique.

    Enfin, si je me permets de critiquer ponctuellement votre blog sur le mien, c’est simplement que je trouve franchement problématique que des universitaires se laissent aller à une forme d’anti-intellectualisme consistant prétendre que le monde serait moins compliqué que les « élites » voudraient le faire croire et que « yaka » ou « yzonka » suivre le « bon sens » populaire, conçu comme une espèce d’approche immédiate et purement émotive du monde, sans besoin d’aller plus loin, parce qu’elle serait forcément juste, par je ne sais quel miracle. En bref, j’ai un gros problème avec cette paresse intellectuelle qui tente de se déguiser en anticonformisme pour se justifier. C’est une manière d’encourager les gens à se laisser aller justement à ce que vous prétendiez refuser dans votre projet initial, à savoir: « les affirmations rapides, stéréotypées voire erronées » ainsi que « la vulgarité, la dénonciation, la hargne, etc, ».

    Et de même que vous n’avez de toute évidence pas l’intention d’arrêter de dézinguer tout ce qui ne pense pas comme vous, allant parfois jusqu’aux insultes, de même, je n’ai pas l’intention de relâcher ma critique à l’endroit de gens comme vous qui tentent d’imposer une vision simpliste, voire simplette, du monde! Seulement, contrairement à vous, je le fais sur la base de faits et pas simplement parce que les cibles de mes critiques ont le malheur de ne pas partager ma vision du monde. Et là est l’énorme différence entre nous. Je ne m’en prends pas à votre personne, comme vous venez de le faire à mon égard en insinuant que je serais un « esprit fragile » et frustré! De toute évidence, vous avez encore pas mal de choses à apprendre en matière de débat politique, à commencer par le fait que les attaques personnelles et les insultes décrédibilisent d’abord ceux qui en sont l’auteur et pas ceux qui en sont les cibles!

    [La Rédaction: Vous avez parfaitement raison, nous nous fichons éperdument de votre conception du « journalisme », de vos règles, comme du reste de vos critiques d’ailleurs. Aussi surprenant que cela puisse paraître, nous avons la ferme intention de nous passer de votre permission… vous nous excuserez.

    Quant à ce qui concerne votre personne, la vérité ne saurait être perçue comme une attaque, elle n’est ni une manoeuvre ni une injustice, juste un fait objectif.

    Enfin, venez avec un seul exemple concret de fait erroné énoncé sur ce site, lequel nous serons ravis de corriger. Sinon vous comprendrez que nous n’ayons plus le moindre intérêt à vous répondre et, par conséquent, à vous publier.

    Bien à vous.]

  6. Posté par Alain Jean-Mairet le

    Cette vidéo prouve éloquemment que la RTS se comporte comme une officine de propagande. Les contenus s’y entrechoquent certes un peu, mais c’est la loi du genre — faire court et divertissant. En revanche, la substance est irréfutable.

    C’est un excellent travail, et rendu indispensable par la décision du législateur lui-même, qui a choisi de permettre aux médias d’État de se montrer ostensiblement partisans à la condition de « refléter équitablement, dans l’ensemble de leurs émissions rédactionnelles, la diversité des événements et des opinions ». La critique de l’attitude paternaliste de la RTS doit donc passer par l’examen de plusieurs productions consacrées au même sujet. Bravo aux Observateurs de relever ce défi.

    Et si la RTS doit définir ce qu’est le journalisme, alors autant y renoncer. Une société libre et saine n’a vraiment pas besoin de ça.

  7. Posté par Ariane le

    Ah bah voilà! Tout devient clair! Je comprends mieux pourquoi vous avez tant de mal à vous faire reconnaître de la profession journalistique! Ce n’est pas parce que c’est un nid de salauds de gauchistes, c’est juste que vous vous êtes gourrés d’orientation! En réalité, vous aspirez à devenir DJ! Parce que ça y va, la zapette et le mix! Et que je te mets 3 sec. de présentateur de la RTS, suivi de 2 sec. d’un autre, puis 4 sec. d’un troisième, etc., juste le temps de vaguement saisir 2-3 mots! Et que je ne retienne que ce qui m’arrange le plus et le met dans n’importe quel ordre! Yo men! On r’commence le pot-pourri! Oui, le rap vous aurait également convenu! Et du coup, on comprend mieux aussi toutes les libertés que vous prenez avec la réalité des faits et votre tendance à les entortiller! En fait, ce que vous appelez « anticonformisme », c’est juste votre liberté artistique….jusque dans votre conception de l’anticonformisme! En effet, je vois mal comment on peut prétendre simultanément faire entendre tout haut ce que la majorité penserait tout bas et être anticonformiste!

    Je pense donc qu’il est plus que temps de vous débarrasser de vos prétentions au journalisme, de toute évidence, complètement farfelues, ainsi qu’à tout esprit critique, que vous confondez allègrement avec un esprit purement partisan, et de reconnaître au grand jour vos aspirations profondes: l’animation de fêtes multimédia pour champions du politiquement incorrects, si littéralement incorrects (c’est-à-dire au premier sens du mot incorrect: inexact, voire faux) qu’ils s’en retrouvent complètement esseulés contre tous! Les pauvres ont besoin d’être consolés un peu! Et de renommer votre site, qui n’observe rien d’autre que son nombril, en « Lesmixeurs.ch » ou même « Lesmixers.ch », par exemple! Parce que pour mélanger et broyer l’information en un véritable bouillon au goût indéfinissable, ça, vous vous y connaissez! Mais, par pitié, arrêtez d’essayer de faire croire que vous pratiquez le journalisme ou même un quelconque « esprit de recherche »! Plus personne n’est dupe, pas même vos fans les plus assidûs! Ce n’est d’ailleurs pas pour vos talents de journalistes ou de critiques (parce qu’on ne peut honnêtement pas considérer votre entreprise de dénigrement systématique de tout ce qui ne pense pas comme vous comme de la critique au sens noble du terme) qu’ils vous apprécient, mais simplement parce que vous relayez complaisamment leurs frustrations sans aucun esprit critique, pour le coup, et que vous leur offrez un vértiable défouloir! Et c’est aussi à ça que servent les fêtes endiablées animées par des DJ!

    [La Rédaction: Merci de votre intérêt. Il n’aura pas échappé à votre sagacité que cette dernière vidéo est le digest de celle que votre attention appuyée n’aura pu manquer de remarquer ici: http://www.lesobservateurs.ch/2014/05/22/la-rts-en-campagne-pour-la-demission-dueli-maurer/. Enfin, nous renonçons très volontiers à l’appellation normée de « journalisme« , au sens où vous semblez l’entendre et dans l’acception seule autorisée que vous semblez admettre. Nous vous rejoignons en revanche dans l’exposé détaillé de ce que peut être une « entreprise de dénigrement systématique de tout ce qui ne pense pas comme vous » dont votre blog donne un aperçu tout à fait édifiant. Ceci étant dit, l’acuité de votre capacité d’observation n’aura su omettre de constater que la vidéo incriminée ne comporte pas le moindre élément critique, qui se contente d’aligner des citations de médias à titre de comparaison; notre premier travail n’est-il pas d’être des observateurs après tout ?

    En revanche, c’est très volontiers que nous entendrions vos arguments sur la question des faits. En effet, les imprécations que vous avez la bonté de nous adresser à intervalles réguliers nous flattent infiniment mais ne peuvent suffire hélas à nous convaincre. Comprenez que, bien que votre conception, ma foi très conformiste, de la stricte obédience journalistique, voire la frustration, somme toute fort naturelle, qui pourrait pousser un esprit fragile à échouer sans cesse son ressentiment sur les rives de la raison fondée pour régler divers contentieux d’ordre personnel, nous intéresse au plus haut point, tout cela ne saurait, en ce que vous nous voyez liés par votre stricte conception de l’attachement aux faits, emporter notre conviction en aucune façon. C’est pourquoi nous vous le demandons instamment, venez-en donc aux faits et ne perdez donc plus votre temps à faire exactement ce que vous nous reprochez.

    Enfin, dans le but de venir en aide à notre plus fidèle lectrice, notre Rédaction est disposée à prendre langue avec la personne qui vous retient de force et vous contraint quotidiennement à venir sur ce site pour en consulter, par le plus menu détail, les productions de si piètre qualité. Tant de cruauté nous scandalise et nous sommes disposés à réunir sur le champ un comité pour demander votre libération et négocier la rançon. Courage ! Nous sommes avec vous, votre calvaire est bientôt terminé.]

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.