Allemagne: L’administration détourne 300 millions afin de financer des cours d’allemand pour les réfugiés: Cela se solde par un désastre!

merkel

L'Agence fédérale pour l'emploi a détourné 300 millions d'euros provenant des personnes assurées afin de financer des cours d'allemand pour les réfugiés.

Le taux de participation est catastrophique, à la fin pratiquement aucun réfugié n'est resté. Mais l'organisme fédéral ne s'en soucie pas.

Vidéo: 

Le cours a débuté avec 58 réfugiés. Mais seulement 2 l'ont terminé.

L'un des réfugiés (qui a terminé ce cours) demande à un autre pourquoi ils ne viennent pas:

"J'ai vu de nombreuses fois que l'ami reste au lit toujours avec son portable "jouer" et je demande "Menschtu ne cherches pas de cours d'allemand ou quoi?"

Il a répondu: "Non. Alors, j'ai plus tard, je trouve que j'ai assez pour moi (il barbouille et ne fait pas de bonnes phrases en allemand). J'ai reçu de l'argent, j'ai librement accès à la nourriture et aux habits".

Puis, le premier réfugié lui demande : "Veux-tu, veux-tu, cherches-tu un travail ou quoi?"

Il a dit: "Non, je ne cherche aucun travail".

(...)

Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

11 commentaires

  1. Posté par Charles Martel le

    Beau témoignage Françoise, mais qui à part ce site, vous donnera la parole ? Pensez à écrire à la Weltwoche, ils aiment aussi bien mettre le doigt sur ce type de faits totalement scandaleux, totalement occultés par la médiasphère locale. Ben oui, attention à ne pas décrire des choses pareilles, c’est du racisme !

  2. Posté par oxygène le

    Allez allez ! c’est pas cher, c’est l’Etat qui paie…

  3. Posté par aldo le

    C’est la méthode politique des socialo-islamo-fascistes, c’est-à-dire des faire n’importe quoi comme l’immigration masse, et après seulement mesure les conséquences et on cherche l’argent nécessaire. On fonce tête dans le sable dans les conneries pour ne pas avoir le temps de réfléchir, ce qui fatigue les cerveaux à un neurone. Et on finit par le trucage, comme celui des escrocs comptables dans les entreprises, qui mélangent les comptes pour cacher leurs vols. Avec les primes d’assurance maladie, en Suisse la même méthode a été imposée par la Dreifuss avec l’assurance obligatoire pour fournir une légitimité au business médical lié à l’immigration. Ils touchent des prestations même sans avoir cotisé et du même coup les socialistes gardent leurs œillères et évitent ainsi de connaître le prix de leurs trahisons. C’est le droit du sol qui rentre par la porte de service pour mieux cacher ces méthodes de salopards aux électeurs cocufiés.

  4. Posté par Jim Jardashian le

    Il faut absolument lire le témoignage de Françoise ci-dessous.
    Une fois de plus, nous avons la preuve éclatante que ces « réfugiés » ne sont que des parasites qui espèrent rester dans nos pays sans lever le petit doigt jusqu’à la fin de leurs tristes jours. Il est clair cependant que des gens aussi peu motivés, aussi dépourvus d’initiative, aussi peu capables d’effort finiront très mal lorsque le vent tournera et que l’effondrement de nos sociétés s’aggravera drastiquement.

  5. Posté par Alain le

    Un scandale …
    Bien sûr cela ne se trouvera jamais dans tous nos médias .
    Merci à @ Françoise pour son excellent témoignage.

  6. Posté par conrad.hausmann le

    Comme un peu partout les administrations gaspillent l’argent qu’ils volent aux citoyens via le fisc! Quoiqu’il arrive ces guguss ne vont pas lire le Coran en allemand! Ils vont recevoir un coran de l’Arabie-séoudite…

  7. Posté par Le Taz le

    Peuple allemand, secouez-vous les neurones et virez cette ignoble bolchévique de Merkel, elle détruit votre pays, votre culture, votre peuple !!! Et ne tombez pas dans le piège Schultz, c’est le même avec une barbe et des yeux globuleux !!!

    Seul l’Afd et Frauke Petry peuvent changer quelque chose en Allemagne et ne vous laissez pas piéger par les manipulations visant à associer l’Afd aux nationaux socialistes des années 30, dans les faits, ces deux mouvements politiques ont trois choses en commun : tous deux sont souverainistes, tous deux luttent contre le bolchévisme (Angela Merkel est la nouvelle Rosa de Luxembourg) et tout deux se battent contre l’hégémonie de la finance internationale. C’est peut-être cela qui dérange tellement les partis mondialistes !!!

    Voter Afd, c’est être fier d’être allemand, c’est être fier de la culture allemande, c’est être fier d’aimer votre pays !

  8. Posté par Alix le

    C’est honteux ! Il va falloir chasser de force ces intrus qui ne sont là que pour piller et tuer les européens avec la bénédiction de Merkel et consorts !

  9. Posté par Tommy le

    Ces déficients mentaux, issus de peuplades afro-musulmanes, vivent à des années-lumière de notre civilisation.
    La combinaison de la consanguinité et de l’islam les rend hermétiques à toute forme de progrès social, de dignité et d’effort personnel.
    On a pourtant averti les autorités que ces mollusques seraient définitivement inemployables sur le marché du travail.
    Balayer les rues ou aligner des yoghourts sur un rayon représentent des tâches insurmontables pour ceux que la gauche nous présente comme étant nos égaux.

  10. Posté par Francoise le

    Je confirme. J’ai donné des cours d’allemand à un groupe de 16 « réfugiés ». Deux seulement avaient vraiment l’intention d’apprendre et deux autres, avec des diplômes universitaires, se débrouillaient déjà assez bien. Parmi ces deux derniers, un a vite arrêté de venir, parce qu’il perdait son temps. Parmi les deux très motivées (deux femmes), une se donnait beaucoup de mal, mais n’avait pas les capacités intellectuelles.
    Puisque les autres ne connaissaient pas l’alphabet latin, le cours commencait à 8 heures et demi pour trente minutes d’alphabétisation, et se poursuivait par le cours de langues et d’initiation à la vie européenne. Ne venaient au cours d’alphabétisation que les 3 qui savaient déjà lire. Les autres ne se présentaient qu’épisodiquement au cours de langue, avec des excuses bidons pour justifier leurs absences précédentes, en retard (9 heures du matin, c’est bien trop tôt!) et avec un manque total de travail personnel. Deux se sont battus en cours. Un « jouait à l’enfant » en faisait le pitre, comme par exemple se cacher sous sa table. Un jeune adulte qui disait avoir, une fois 22 ans, une fois 19 ans, une fois 20 ans… a disparu: devenu mineur, il avait été envoyé à l’école. La femme très motivée se disait un jour érythréenne, un autre jour somalienne ou encore soudanaise. Et ce petit monde se plaignait beaucoup de ses conditions d’hébergement (même ceux qui ont très vite eu un logement remis à neuf) et de leur pauvreté (ils vivaient mieux que moi. Je le certifie, ayant parfois rempli des papiers pour eux et ayant vu de ce fait, le montant des allocations qui leur étaient allouées. Presque 1400 euros pour une famille de trois enfants de moins de 12 ans (c’est plus quand les enfants sont ados), alors que tous leurs frais étaient payés. Donc, 1400 pour se nourrir et se vêtir. Jamais je n’ai eu autant pour vivre! Une de mes élèves a d’ailleurs passé une semaine de vacances en Grèce, mère d’une famille fortunée dans son pays d’origine (photos à l’appui) famille qui n’était pas devenue pauvre en arrivant en Allemagne.
    Mais tous se présentaient en cours le jour où quelqu’un venait leur distribuer de l’argent liquide, dans une enveloppe, soit-disant pour payer leur transport, alors qu’ils avaient déjà un abonnement de bus, tarif réduit, offert par « Job Center ».
    Mes collègues étaient aussi écoeurées que moi. Je n’enseigne plus l’allemand. La colère ne me quitte pas.

  11. Posté par Marie le

    Dommage, ils n’arriveront pas à prononcer « Al-Akbar » en allemand, mais ils seront de vrais nazislamiques prêts à exterminer les Allemands et le reste des Européens!
    Que ces barbares soient renvoyés dans leur sombre moyen-âge!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.