Engagée dans la lutte anti-raciste, elle est tuée par l’Africain qu’elle a hébergé

lauren-mann

Traduction de l’article de New Observer.

Une gauchiste américaine vivant à Vienne a été violée et assassinée par un Africain qu’elle avait délibérément caché dans son appartement pour lui éviter d’être renvoyé en Gambie.

L’étudiante américaine, identifiée comme Lauren Mann, faisait partie d’un groupe organisé de gauchiste dédié à fournir un hébergement aux envahisseurs non-blancs menacés d’expulsion.

L’africain, identifié comme Abdou I., 24 ans, était déjà dans les fichiers de la police après avoir été arrêté pour un précédent crime sexuel. A ce moment, son ADN avait été pris, et cela a fourni l’indice crucial dans le meurtre de l’étudiante américaine.

La fille, originellement du Colorado, avait donné l’abri à l’envahisseur non-blanc dans son appartement situé sur la Wiedner Hauptstraße à Vienne, après qu’il ait été informé au « centre pour réfugiés » d’Erdberg qu’il serait expulsé.

Le journal Krone, qui rapporte l’affaire, a révélé que l’Africain était arrivé pour la première fois en Europe en 2012 via l’Italie en franchissant illégalement la mer Méditerranée. Il a fait son chemin jusqu’en Allemagne où il a demandé « l’asile ».

Cependant, avant que sa demande puisse être étudiée, le criminel non-blanc a été arrêté pour un certain nombre de crimes sérieux, dont des vols, des cambriolages, et des agressions sexuelles. Alors qu’il faisait l’objet d’une enquête, il a réussi à fuir en Autriche, où il s’est mêlé aux milliers de « demandeurs d’asile » nouvellement arrivés à Vienne.

Un ami de Lauren Mann a dit au Krone qu’elle avait « un grand coeur pour les pauvres » et « allait souvent aux gares et aux centres d’asile, où elle aidait à distribuer de la nourriture et des couvertures pour les nécessiteux ».

C’était lors de l’une de ces visites qu’elle a rencontré l’africain, qui lui a dit qu’il était menacé d’expulsion. C’est alors qu’elle a décidé de l’aider, le laissant rester caché de la police dans son appartement. Elle l’a aussi nourri et lui fournissait nourriture, cigarettes et vêtements, indique le journal.

Ce ne fut que le 25 janvier, après qu’elle ne se soit pas présentée pour sa routine normale, que ses amis – qui étaient tous au courant de ses activités, et la soutenaient – commencèrent à être inquiets. Ils ont appelé la police, qui s’est rendue dans son appartement.

Ils ont trouvé la femme de 25 ans visage contre terre, morte sur son lit. Son visage était recouvert d’un pull, et son pantalon avait été descendu jusqu’à ses genoux. Sang et vomis se trouvaient sur le lit et le sol, et des serviettes mouillées, froissées, étaient dispersées dans la salle de bain.

Une autopsie du corps de la femme a révélé qu’elle avait été violée et étouffée à mort. Le sperme a été analysé et relié à l’ADN déjà enregistré de l’envahisseur africain lors de sa précédente arrestation en Allemagne.

Bien qu’il ait fuit, la police a été capable de le tracer via les données de géolocalisation dans les photographies qu’il continuait de mettre en ligne, et deux semaines plus tard, il a été arrêté dans un « centre d’asile » à Berne, en Suisse.

Source

17 commentaires

  1. Posté par Christian Hofer le

    @ Youpi

    Parce que vous pensez que cette gauchiste américaine aurait dit quoi si l’une des femmes de votre famille aurait été violée? Rien! Et cela vous devez en être conscient.

    Il est temps de voir toute l’hypocrisie des gauchistes qui se foutent totalement de nos victimes. Seule une expérience qu’ils subissent directement peut les réveiller. Et cela, vous devez en être conscient: ils militent ouvertement contre leur propre peuple, leur propre pays.

    Je le dis et je le répète: une Europe africanisée sera une Afrique bis, avec ses génocides, son économie lamentable, sa violence endémique…

    Prétendre que n’importe quelle immigration est bénéfique pour l’Europe démontre la stupidité des économistes, comme si toutes les civilisations étaient interchangeables, avec les mêmes résultats.

  2. Posté par didier le

    Je suis comme beaucoup traumatisé par cet acte barbare , un de plus est ce n’est que le début, il est certain que nos politiciens sont responsables de ce qui arrive est va encore arriver, nos pays ont été foutre la merde depuis des années dans les pays d’Afrique, d’Asie etc… maintenant nous sommes envahi par ces immigrés qui sont très certainement envoyés vers nous pour un grand chaos final. Je suis certain maintenant que ce n’est plus qu’une question de temps. Ces gens ne peuvent pas s’adapter dans leur grande majorité, ils ne sont là que pour mettre le chaos. Il nous faut d’urgence renvoyer tous ces gens dans leur pays d’origine si l’on veux garder notre souveraineté. Pas une question de racisme du tout, mais chaque population à ses origines, c’est ainsi.

  3. Posté par Bane le

    Des idées les gens n’ont plus que ça en Europe, lui l’africain avait des idées concrétisées en actes. Une idées sans actes ce n’est qu une balle à blanc. Les gens n’ont plus que des idées, des bobos, restez dans votre m….. vous y êtes bien. Mais n’oubliez pas en 2001, on vous a fait les détester et trouver tous les prétextes possibles pour partir en guerre la bas pendant que vous restiez bien au chaud derrière loft story 1 . Aujourd’hui ce sont les mêmes personnes qui décident de vous les faire rentrer chez vous. Hier les bombes en chez les arabes, aujourd’hui faite les rentrer. Bande de mongoles continuer à baisser votre froc devant le petit Manuel Valls, il adore ça !

  4. Posté par C. Donal le

    @ Youpi
    « Vous n’avez de l’empathie que pour vous même »
    Comprenez que les hypertrophiés de la morale pétris du besoin d’exhiber des largesses dont ils n’ont pas les moyens travaillent à la destruction de l’avenir de l’Europe. Comprenez également que le « je te donne – tu me donnes » chrétien n’est pas universel.

  5. Posté par Youpi le

    Je suis étonnée et choquée de certains commentaires s’offusquant de la barbarie actuelle tout en ne compatissant aucunement au drame de cette jeune fille, voire même dire qu’elle l’a bien cherché ! Vous n’avez de l’empathie que pour vous même. On peut être contre ce genre d’attitude, mais au moins respectez les morts, et rappelez vous que Patrice Alègre n’est pas un immigré, mais un détraqué sexuel comme il y en a tant. Ne pas généraliser c’est bien faire fonctionner son cerveau.
    RIP, jeune fille qui croyait bien faire.

  6. Posté par Tommy le

    Réponse à Elisa:c’est vrai que, parmi l’immense majorité des gauchistes que j’ai côtoyés dans mon existence de plus de soixante ans, il se remarquait un mal de vivre et une révolte infantile contre la société qui les nourrissait, qui se manifestaient par un amour inconditionnel des ennemis de l’Etat: assistés, voleurs, vandales, migrants bien sur, gauchistes, communistes, squatteurs, etc.
    Une manière de mettre en pratique l’adage: les ennemis de mes ennemis sont mes amis.

  7. Posté par Tommy le

    Loger un homme doté d’une paire de testicules au chômage technique alors qu’on est une femme est aussi suicidaire que ce que ce couple d’Alémaniques avait entrepris il y a quelques années, à savoir aller faire du camping-car en Afghanistan, tout en exigeant ensuite de l’Etat Providence de voler à son secours.

  8. Posté par Elisa Naibed le

    Merci à Hérodote (comm. du 9 février 2016 à 12h23) pour sa pertinente intervention.

    Ceux qui ont osé s’apitoyer sur le sort de cette soi-disant « jeune fille » voire, cette « gamine » qualifiée de « naïve » devraient accepter de regarder la réalité en face! Ce n’était qu’une des nombreuses représentantes de cette gauche putride et adoratrice du Big Other, dont l’idéologie gramscienne ignominieuse sévit *partout* en Europe! Donc une *ennemie* des vrais européens, une idéologue qui ne mérite en aucune façon, ni la moindre once de compassion, ni la moindre forme de solidarité, lorsqu’elles sont elle-mêmes victimes de leurs propres manigances!

    Ma compassion et ma solidarité, je préfère les réserver aux *vraies* victimes de ces misérables idéologues gauchistes comme Lauren Mann, et consorts! A toutes les femmes (et hommes, d’ailleurs) ordinaires, qui ne faisaient pourtant pas de politique, mais qui ont été victimes de nombreux vols, de nombreux viols, de nombreuses agressions violentes voire mortelles, ainsi que d’exactions de toutes sortes de la part des chers petits protégés, des «minorités», des «groupes d’ « opprimés »» autoproclamés défendus bec-et-ongles par ces «antiracistes à-sens-unique», qui ne sont en réalité que des gauchistes racistes anti-blancs haineuses, portant la Haine de Soi et du même !!!.

  9. Posté par Hérodote le

    Pas si naïve que cela, la Lauren Mann, puisqu’elle a délibérément caché ce récidiviste de la police. Et qu’elle « faisait partie d’un groupe organisé » dont le but est de fournir un hébergement aux clandestins menacés d’expulsion et de les soustraire au regard de la police. Tout cela est réfléchi et organisé; il ne s’agit pas d’élans de coeur (quelque bêtes qu’ils soient, par ailleurs), mais d’une démarche idéologique (l’idéologie est ce qui permet de surmonter les réserves, les craintes, la suspicion naturelles que suscite l’étranger chez tout être humain, et qui dans des circonstances normales, c’est-à-dire non surdéterminées par des motivations idéologiques, sont surmontées par des protocoles idoines à chaque société ou groupe humain).
    Il n’y a rien de gentil ou de naïf dans les activités et les choix de cette jeune femme. Il faut voir les choses telles qu’elles sont et cesser de se leurrer sur ces Occidentaux qui travaillent délibérément et activement au démantèlement et à la mondialisation forcée de nos sociétés. Ce sont des gens qui pour ce faire croient avoir trouvé des alliés dans les clandestins: ils investissent les clandestins de tous leurs ressentiments, de toutes leurs haines, de toutes leurs revendications libertaires, bien que les clandestins eux-mêmes partagent rarement l’idéologie de ces militants hyper-mondialisés (il suffit de citer, par exemple, l’incompatibilité totale qui existe entre l’Islam et le mariage pour tous, l’elgébétisme, la promotion de l’homosexualité et le féminisme).
    Ces prétendus alliés des clandestins sont des gauchistes, des féministes, des militants LGBT, des artistes d’avant-garde (l’art d’avant-garde qu’on appelle plus souvent Art Contemporain de nos jours) qui portent en eux la haine de l’Europe et, plus largement, de l’Occident, et ce en raison des diverses revendications des minorités dont ils se proclament les porte-parole et les défenseurs officiels.
    Précision concernant l’avant-garde artistique: Si l’on s’informe de manière précise sur l’histoire des mouvements avant-gardistes du siècle dernier (pour cela, il faut en particulier lire une bonne quantité des nombreux textes produits par les avant-gardistes), on observera que ces mouvements préfigurent, anticipent maints aspects de la mondialisation et des efforts de déstructuration de nos sociétés (de leurs us, coutumes, croyances et institutions) qui caractérisent la mondialisation et le projet mondialiste qui se greffe sur cette dernière. Pour des raisons évidentes, je ne peux pas m’étendre là-dessus. Je me bornerai à citer un passage d’un texte de l’écrivain et stalinien pur et dur Louis Aragon, un des fondateurs du groupe surréaliste. Il s’agit d’une citation de la conférence prononcée par Aragon à Madrid en 1925. La voici: « Un Français, vous me prenez pour un Français. Je me lève pourtant en face de cette idée locale, la bouche débordant d’imprécations… si vous me lancez mon pays à la tête, je le désavoue… J’arrache de moi cette France… Je suis un porteur de germes, un empoisonneur public. […] Permettez-moi… d’entreprendre la patiente histoire des temps nouveaux, que vous sachiez comment, là où l’Europe meurt aux pieds de l’océan, vient, au milieu des signes de la mort, des invasions… d’expirer la vieille ère chrétienne. […] nous ruinerons cette civilisation qui vous est chère… Monde occidental, tu es condamné à mort. Nous sommes les défaitistes de l’Europe… Nous pactiserons avec tous vos ennemis… Que l’Orient, votre terreur, enfin, à notre voix réponde. […] Que les trafiquants de drogues se jettent sur nos pays terrifiés. Que l’Amérique au loin croule des ses buildings blancs… » (Publié dans La révolution surréaliste No 4, 15 juillet 1925, p. 24-26; texte repris dans Louis Aragon, Chroniques I, p. 234-240.)

  10. Posté par Rikiki le

    C’est une histoire bien triste et malheureusement pas la dernière. Ce n’est pas uniquement de la naïveté car à cet âge on veut encore croire au bon côté du monde. Elle ne pouvait pas savoir qu’elle n’avait pas à faire à des humains et qu’il n’y a définitivement pas d’espoir avec ces barbares.

  11. Posté par Nicolas le

    Est-ce que la naïveté d’une jeune fille est une faute qui mérite la mort et un torrent de souffrance pour ses proches? Il serait peut-être temps de penser à faire payer les vrais responsables de ces drames. Lorsqu’une gamine meurt d’overdose on incrimine les narcotrafiquants et les dealers, on ne la blâme pas pour sa naïveté. Des politiciens véreux aux ordres de l’oncle Sam ont inondé nos pays d’animaux sauvages, ce sont eux qu’il faut identifier et punir. Que la mort frappe enfin les vrais coupables.

  12. Posté par Palador le

    Trop de naiveté et de gentillesse tuent. Mais les responsables sont les politiques qui les font venir comme Berthasat le PDC qui à tout fait pour que soit autorisé l’apprentissage des sans papiers créant du même coup un énorme appel d’air.

  13. Posté par pierre frankenhauser le

    Si cette bisounourse avait distribué de la nourriture et des couvertures à de vrais nécessiteux, comme par exemple des sans-abris autrichiens blancs et autochtones, elle serait certainement encore vivante et bien-portante.

  14. Posté par sophie edouard le

    C’est quand même grâce à ces personnes de gauche comme cette femme que nous sommes tous en danger, car ces gens apportent un soutien important à la folie de nos gouvernements. Quant à SS merci de laisser rentrer en Suisse un multirécidiviste et meurtrier sans aucun contrôle…il y en a combien d’autres ?

  15. Posté par Sergio Morosoli le

    @ Aude, bien d’accord avec vous
    On l’a « retrouvé » à Berne. Il ne pouvait pas mieux tomber. Les avocats gauchos se bousculent déjà au portillon, des psy aussi. On croyait les chevaux des Franches-Montagnes menacés d’extinction, c’est faux, les centres équestres font fortune et la demande dépasse l’offre.

  16. Posté par Pehem Veyh le

    Qui vivra par le feu, périra par le feu, qui vivra par l’épée, mourra par l’épée ! Mais de quoi cette étudiante AMERICAINE se mêlait-elle ? Qu’elle aille faire ces actions dans son pays, responsable de la grande majorité des massacres de ce monde et qui n’accueille qu’avec parcimonie ceux dont elle a détruit l’avenir. Elle aura appris, malheureusement, à ses dépends de quoi sont faits ces sauvages…

  17. Posté par Aude le

    Retrouvé dans un centre d’asile à Berne…
    Très inquiétant…..Dame Sommaruga et sa clique accueillent n’importe qui…et sans contrôle…
    Et il faudrait être solidaire…compassionnel…..vraiment…et combien de ces racailles se baladent d’un pays à l’autre…et commettent des crimes…
    Bienvenue dans le monde de la barbarie…..

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.