La sexualisation des enfants, qui progresse en Occident, vise-t-elle à normaliser la pédophilie?

***

La tendance à sexualiser la société se généralise, suivant un cadre idéologique déconstructionniste:
Stéphane Montabert: [...] Les fronts sont multiples et vont de la lecture globale à la sexualisation forcée de l'écrit en passant par la simplification de l'orthographe. Tous les motifs sont bons pour détourner l'école publique de sa mission première, accomplie à grand-peine, l'instruction des élèves.[...]

source: https://lesobservateurs.ch/2021/06/30/la-fabrique-a-benets/

************

***

Les pédophiles parmi les homosexuels

du chœur de San Francisco et la réaction de la Hongrie

Suite à la publication du chœur d'hommes LGBTQ de San Francisco, six prédateurs sexuels et pédophiles ont été identifiés

9 juillet 2021 - 13:41

Comme nous l'avons signalé , la chorale masculine LGBTQ viendra pour nos enfants et va les transformer. Cette nouvelle a tourné ces derniers jours sur Internet. Les Bastards ont commencé à supprimer toutes leurs vidéos car  des patriotes américains ont identifié plusieurs pédophiles dans leur "chœur d'hommes".

La réaction hongroise: c'est l'ensemble du mouvement et du lobby LGBTQ en Hongrie qui doit s'effondrer et le gouvernement doit maintenant faire preuve de détermination.
"Il est plus clair que le jour que le lobby LGBTQ est pour la pédophilie! Et nous, les nationalistes, devons nous faire entendre et dire au gouvernement qu'il y a des millions de personnes derrière eux. Interdisons et expulsons une fois pour toutes les organisations LGBTQ de la Hongrie, y compris les ONG qui voudraient s'introduire dans la vie de nos enfants. [...]"

Leur chanson We convert your children était disponible sur YouTube sous le titre Message de la communauté gay.

[...] La vidéo a été réalisée en l'honneur du mois de la Pride, pour attirer l'attention sur le fait que même si le lobby LGBT a peut-être fait des progrès importants, la société a encore beaucoup d’efforts à faire.

 

Source: https://www.vadhajtasok.hu/2021/07/09/bedontjuk-az-lmbtq-lobbit-azonositottak-6-pedofilt-a-ferfikorusban-akik-eljonnenek-a-gyerekeinkert

************

Les drag queens qui ciblent  les enfants en bas âge.

Minnesota, 31 octobre 2019 ( LifeSiteNews ) – La drag queen "Sasha Sota" a exposé son entrejambe à quelques mètres de jeunes enfants.

Sota est assis sur une chaise à l'avant de la pièce, écartant les jambes lorsqu'il se penche en avant pour prendre un livre, révélant une vue de son entrejambe.

Est-ce être transphobe que d'avoir un problème avec ça?

Article complet: https://www.lifesitenews.com/news/drag-queen-in-skin-colored-leggings-flashes-kids-at-minnesota-story-hour

************

Mark Rutte, Premier ministre des Pays-Bas, et sa réaction violente contre la loi hongroise anti-pédophilie

Suite à la loi anti-pédophilie votée par le parlement hongrois, l'UE occidentale, et en particulier le Néerlandais Mark Rutte, a violemment réagi. Celui-ci a carrément qualifié Viktor Orbán de honteux et a déclaré que la Hongrie n'avait plus sa place dans l'Union Européenne.

Rutte: "Nous devons mettre la Hongrie à genoux"

Il a également écrit sur Twitter que le traitement réservé par la Hongrie à la communauté LGBTQ était inacceptable :

Mark Rutte, Premier ministre néerlandais depuis dix ans, a proposé de fixer la majorité sexuelle à 12 ans.

 

Qui sont ces politiciens, ces influenceurs, ces lobbies, qui poussent les enfants dans une vision du monde précocement sexualisée, où le sens de la normalité est idéologiquement perverti?

Mark Rutte, diplômé aussi de l'International Institute for Management Development de Lausanne, est très laconique sur sa vie privée. Tout ce qu’il a reconnu jusqu’à présent, c'est qu’il n’est pas homosexuel, qu’il n’a jamais vécu avec une femme ou un homme et qu'il n’a pas d’enfant.

***

Derrière les attaques anti-hongroises de Mark Rutte: le fils de György Soros

Le fils de Soros avec son conjoint

[...]

Le Premier ministre néerlandais, qui soutient la pédophilie, agit également dans l'intérêt de l'empire Sorosa

[...] Sur les réseaux sociaux, le Premier ministre Viktor Orbán a répondu aux propos de Rutte en soulignant que « l'homme hongrois ne s'agenouille que devant Dieu, son pays et son amour ».

Rutte, d'autre part, n'agit pas parce qu'il se sent indigné, il n'agit pas non plus seul. Ces dernières semaines, les ONG, organisations pseudo-civiles, financées par le spéculateur, entre autres, sur l'immigration György Soros, ont déjà pris une part active à la campagne contre la Hongrie, à laquelle la gauche hongroise est également prête à collaborer.
Les ONG de Soros ont commencé à mentir sur la loi sur la protection de l'enfance en la rebaptisant "loi homophobe", même si elle n'est pas du tout dirigée contre les homosexuels et ne s'applique pas non plus aux plus de 18 ans.

Il convient toutefois de noter que Mark Rutte a voulu par le passé légaliser la pédophilie et la zoophilie, c'est-à-dire qu'il pensait que les rapports sexuels avec des enfants et des animaux étaient parfaitement acceptables. [...]

Voir aussi: https://lesobservateurs.ch/2021/07/02/dans-les-coulisses-de-la-saillie-magyarophobe-de-mark-rutte-le-fils-de-george-soros/

***

En voici la preuve : Mark Rutte exécute lui aussi les instructions de l'Empire Soros

Le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, est apparu à plusieurs reprises ces dernières années en compagnie du fils et successeur désigné de George Soros, Alex Soros. Il y a aussi des exemples d'eux assis l'un en face de l'autre lors d'un dîner officiel, comme en témoigne un post Instagram d'Alex Soros.

Les photos ci-dessous ont été prises l'année dernière lors de la Conférence de Munich sur la sécurité, où ils étaient assis face à face lors d'un dîner:

Rutte et le fils héritier de Soros

Ces images sont également la preuve que l'attaque contre la loi hongroise anti-pédophilie et de protection de l'enfance a été lancée sur les instructions de l'empire de Soros.

Les organisations Soros dirigent les attaques contre la loi anti-pédophile hongroise

Comme indiqué précédemment, des organisations pseudo-civiles financées par le spéculateur immigrationniste György Soros ont lancé une campagne de bannissement internationale contre la Hongrie à cause de sa loi anti-pédophile et de protection de l'enfance: on s'en aperçoit en parcourant la liste des organisations de protestation qui exercent une intense activité de lobbying à Bruxelles.
Ce sont exactement les mêmes que celles qui ont attaqué la Hongrie pour son refus de la migration illégale.
C'est-à-dire: Amnesty International, Civil Liberties Union for Europe, Hungarian Civil Liberties Union, Human Rights Watch et, bien sûr, le Comité d'Helsinki hongrois.
Ce n'est pas un hasard si la campagne de mensonges anti-hongrois de ces organisations est dirigée par Gerald Knaus, aussi appelé "le chef d'orchestre de Soros", qui a précédemment attaqué la Hongrie à propos de la migration.

Source: https://www.origo.hu/nagyvilag/20210629-alex-soros-mark-rutte.html

************

Comme tous les adeptes du progressisme, Mark Rutte est décidé de casser le modèle de la famille chrétienne et, en résumé, il ne veut plus que les Pays-Bas gardent leurs racines chrétiennes. 
Ce zèle se voit partout dans la vie politique de son pays, et ceci malgré l’incroyable résistance de Geert Wilders et de son parti.

L'islamisation du gouvernement des Pays-Bas:

La vidéo ci-dessous relève que les musulmans sont sous-représentés dans les parlements de la plupart des pays européens, sauf aux Pays-Bas, où ils sont même surreprésentés. - Youtube, 23 juin 2021 - Canal Islam

Une étude a révélé que les musulmans sont sous-représentés dans la plupart des pays européens, la France étant le pays qui a la plus faible représentation alors qu'elle compte la plus grande population de musulmans en Europe. - vidéo sous-titrée en anglais (1:24)

************

(A.C.): Le zèle multiculturaliste et l’enthousiasme pour le progressisme et la cancel culture semblent sans limite dans les pays occidentaux.
Aucun crime atroce commis par l'enrichissement culturel, aucun scandale, aucun attentat n'a suffi jusqu’à présent pour que la population se réveille, tant les gens sont terrorisés à l'idée de se faire traiter de racistes.

Désormais, l'Occident doit gérer des migrants provenant de pays où le mariage avec les enfants est courant. Comme la masse critique est dépassée et que l'intégration est illusoire, l'Occident cherche à s'adapter à eux.

L'exploitation des minorités LGBT et la volonté de détruire la famille, tout comme l'invasion migratoire, sont les piliers de l'agenda néo-marxiste.
La collusion de ces trois facteurs amène la sexualisation des enfants, qui avance masquée sous prétexte de "prévention" ou d'"éducation sexuelle".

La sexualisation via les minorités sexuelles et la propagande pro-migrants s'infiltrent partout et rejoignent la convergence des luttes.
Pour l'Eurofoot, les Hollandais ont introduit pour leurs joueurs et supporteurs le brassard arc-en-ciel, symbolisant la solidarité avec la communauté LGBT, mais par-dessus, un ruban noir évoque le mouvement BLM, pour lequel les footballeurs devraient s'agenouiller.

À côté de ce programme, l’influence de l’État sur l'éducation des enfants ne cesse de croître. Au Pays-Bas, il y aurait plus de 55'000 enfants enlevés à leurs familles par les services sociaux, et souvent pour des raisons idéologiques.

Et cela, malgré de nombreuses manifestations pour que cela change, avec des:  «Rutte, ôte tes sales mains de nos enfants ».

L’intervention massive de l’État pour placer de force des enfants, parfois même chez des homosexuels, a des répercutions profondes sur les familles néerlandaises et leurs enfants. 

************

Au Danemark, les pédophiles peuvent former un parti et aux Pays-Bas, on veut abaisser la majorité sexuelle à 12 ans

Voici une analyse, par un média hongrois, du problème de la pédophilie occidentale:

Origo.hu - Le "nouveau normal" dans d'autres pays de l’Europe du Nord

À maintes reprises, en Europe occidentale, on a minimisé la pédophilie, on a fermé les yeux, on l’a traitée avec compréhension.
En Hollande, des pédophiles vont peut-être même fonder un parti politique, rappelle en résumé l'agence de presse V4NA.

Ils ferment les yeux pendant des années

Au Danemark, une organisation pédophile a pu fonctionner pendant 19 ans, de 1985 à 2004, son site Web est toujours disponible et elle compte également des membres actifs.

Le 23 juin 1996, l'organisation pédophile comptait quatre-vingts membres enregistrés et un congrès international s'est également tenu au Danemark. Ils étaient également associés à l'organisation pédophile internationale Ipce.

En 2000, une équipe documentaire de la télévision danoise a secrètement commencé à enquêter sur le groupe. Les membres ont montré qu'ils échangeaient de la pornographie enfantine dans des forums de discussion secrets sur Internet et se donnaient des conseils sur la façon de contacter les enfants.

Finalement, l'organisation n'a été dissoute qu'en 2004, à la suite d'un appel du journal danois Dagbladet.

En 2009, un député socialiste français a demandé au Président de démettre le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand - qui, dans un livre publié en 2005, avait reconnu avoir payé des garçons en Thaïlande pour des actes sexuels.

Frédéric Mitterrand a écrit sur son enfance douloureuse et son homosexualité dans son livre de 2005, La mauvaise vie, où il parle également de sa mauvaise habitude de payer pour des garçons en Thaïlande.

Dans des parties controversées du livre, Frédéric Mitterrand présente ses visites dans des maisons closes en Thaïlande et en Indonésie. Il décrit l'excitation fébrile et la culpabilité qu'il ressentait lorsqu'il donnait de l'argent à des garçons (dont il ne révèle pas l'âge) en échange de rapports sexuels. Comme il l'a écrit,

Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément… La profusion de jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles me met dans un état de désir que je n'ai plus besoin de réfréner ou d'occulter. L'argent et le sexe, je suis au cœur du système…

Il aura fallu quatre ans après la parution du livre de Mitterrand pour que l'accusation de pédophilie soit portée contre lui et qu'il doive s'en expliquer à la télévision. Sur France3, il a nié les allégations de pédophilie, se défendant en disant qu'il n'était pas pédophile, mais avait seulement utilisé le mot garçon dans un sens large.

Plus tard, plusieurs membres du gouvernement sont venus défendre le ministre. La ministre française de la Justice Michèle Alliot-Marie a ainsi déclaré que son collègue était un très bon ministre.

 

Autre cas connu sur la scène politique, celui de Daniel Cohn-Bendit, également accusé de pédophilie il y a quelques années. (Origo en a parlé précédemment. Le politicien du Parti Vert a écrit dans un livre publié en 1975, quand il était enseignant, que les enfants lui ont retiré son pantalon plusieurs fois puis l'ont caressé.

Plus tard, dans une émission française, il a parlé d'un jeu incroyablement érotique avec une fillette de cinq ans.

Daniel Cohn-Bendit a finalement pu échapper aux accusations précises et à une éventuelle enquête en niant ses propres propos et en disant qu'il n'avait écrit ces passages inquiétants de son livre que par provocation.

Ils en minimisent la gravité

La ministre finlandaise de la Justice n'a pas jugé nécessaire d'enregistrer les pédophiles. Comme elle l'a dit,
"La Finlande n'a pas besoin de tenir un registre des pédophiles".

En 2013, la ministre de la Justice de l'époque, Anna-Maja Henriksson, a fait cette déclaration après avoir critiqué un groupe Facebook où des photos et des informations personnelles de personnes reconnues coupables d'infractions sexuelles contre des mineurs avaient été téléchargées.

Bien que Facebook ait interdit le groupe, les responsables du groupe, qui s'appellent eux-mêmes « chasseurs de pédophiles », en ont créé un nouveau avec la même fonction et ont lancé un registre en ligne, semblable à ce qui se fait aux États-Unis, pour enregistrer les personnes qui ont harcelé sexuellement des mineurs.

Après que le ministre se soit plaint que des citoyens gardaient des dossiers sur les délinquants sexuels, la police a commencé à enquêter sur les activités du groupe et n'a pas approuvé son enregistrement en tant qu'organisation officielle.

 

En Allemagne, Sebastian Edathy, membre du parti social-démocrate au pouvoir, a acheté des vidéos d'enfants nus à un marchand d'images canadien.

Un ancien membre du Bundestag a conservé de la pornographie enfantine et juvénile sur son ordinateur portable, mais a affirmé qu'il n'avait rien fait d'illégal. Néanmoins, il a déménagé en Afrique du Nord.

Dans le cadre de l'affaire, la commission d'enquête du Bundestag a d'abord voulu savoir combien de responsables du parti étaient au courant de l'enquête secrète, car quelqu'un avait averti le député pédophile avant le début de l'enquête, afin qu'il puisse supprimer les indices les plus importants.

Malgré la disparition des principaux éléments de preuve, le politicien du SPD a dû répondre de ses actes devant le tribunal de district de Verden, où il était soupçonné d'avoir commis un crime.

Edathy n'a pas nié devant le tribunal qu'il avait acheté des photos de garçons nus, mais s'est justifié en disant que «dans l'histoire de l'art, les nus masculins, y compris les nus d'enfants et de jeunes, ont une longue tradition.» 

Lors de ce procès, les images achetées au Canada ne faisaient pas partie du matériel d'enquête, mais le bureau du procureur de Hanovre a accusé Edathy d'avoir obtenu du matériel pédopornographique via les ordinateurs du Bundestag, avant de les envoyer sur son ordinateur portable professionnel.

Selon les recherches de la Frankfurter Allgemeine Zeitung, les vidéos portaient des titres tels que "Julian6yo" et "Victor6yo", suggérant que les enfants dans les vidéos avaient 6 ans. Il y avait aussi une vidéo dans l'appartement d'Edathy que l'accusation a clairement qualifiée de pornographie enfantine.

Cependant, la principale preuve de l'affaire, l'ordinateur portable de son bureau du Bundestag, a disparu. Edathy a signalé le vol le 12 février 2014. Il prétend que le portable lui a été volé par quelqu'un dans un train alors qu'il était allé fumer. Il est important de noter que le politicien du SPD était alors déjà au courant des charges retenues contre lui, car sa maison avait été perquisitionnée deux jours plus tôt.

La procédure s'est finalement terminée par un non-lieu, l'homme politique restant membre du parti bien qu'il ait suspendu son adhésion.

 

En France, lors des élections municipales de fin juin 2020, un homme condamné pour pédophilie a été élu maire de sa ville. Cela s'est passé en Guadeloupe, au Gosier, où Cédric Cornet, 36 ans, a remporté l'élection avec près de 50% des voix.

Le nouveau maire avait auparavant eu des démêlés avec la justice, puisqu'en 2019 il avait été jugé pour harcèlement sexuel sur mineur de moins de 15 ans. Il a été condamné à deux ans de prison et 16'000 euros d'amende, et inscrit dans une base de données des auteurs de crimes sexuels ou violents.

 

Le cas de l'écrivain français Gabriel Matzneff a également déjà été traité par Origo. Dans plusieurs de ses livres, il a parlé ouvertement de ses relations avec des mineurs - parmi lesquels se trouvaient à la fois des garçons et des filles.

L'œuvre de Matzneff était connue de tous, mais on a fermé les yeux et il a été parmi les proches de personnalités aussi importantes que l'ancien président français François Mitterrand ou le célèbre créateur de mode Yves Saint Laurent.

Cependant, début 2020, lorsqu'a paru le livre d'une des filles dont il avait abusé, tout a changé. Vanessa Springora était mineure lorsqu'elle a rencontré Matzneff, et dans le livre elle décrit ses expériences. Cela a déclenché une sorte de mouvement MeToo dans le monde littéraire français, amenant tout le monde à se détourner de l'écrivain - qui vit désormais sa vie seul, en retrait, se cachant aux yeux du public.

Néanmoins, l'environnement immédiat de Matzneff a survécu à la chute de l'écrivain. Comme l' écrit Origo, Christophe Girard, ancien adjoint de Gabriel Matzneff, ancien adjoint de la socialiste Anne Hidalgo, réélue aux municipales françaises fin juin 2020, avait longuement aidé l'écrivain français, qui a violé des petits garçons et malmené des petites filles. Il sera l'adjoint de la maire Hidalgo pour la culture.

En France aussi, un scandale de pédophilie a éclaté l’année dernière, avec le jugement du médecin  Joël Le Scouarnec, dont le nombre des  victimes s’élève à près de 350. Le chirurgien a sévi durant des décennies dans son cercle familial et dans le cadre de l’exercice de la médecine, très souvent sur de jeunes enfants.
https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/affaire-le-scouarnec/pedophile-assume-comment-le-chirurgien-joel-le-scouarnec-a-t-il-pu-passer-sous-les-radars-pendant-trente-ans_3863427.html

 

Suède: Il a été récemment révélé qu'un député européen libéral suédois, Fredrick Federley, qui est également vice-président du groupe parlementaire Renew Europe depuis 2019, vit avec un homme pédophile. Cet homme avait été condamné en 2014 après avoir été reconnu coupable de 22 cas de violences graves, deux cas d'abus sexuels graves et six cas de harcèlement sexuel, tout cela contre des enfants, ainsi que de pédopornographie.

Vidéo en suédois (1:52): Federley fait une pause dans sa carrière politique – un de ses proches condamné pour crimes sexuels graves

Les filles avaient entre 6 et 9 ans lorsque l'homme les a violées à plusieurs reprises. L'homme a été condamné à neuf ans de prison mais libéré en janvier 2020 après 6 ans.

La presse a révélé que Fredrick Federley connaissait les antécédents de son partenaire, mais a fermé les yeux.

 

Impuissance de l'État

Aux Pays-Bas, en 2018, les autorités ont découvert que depuis des années, un manuel de centaines de pages sur la façon dont les pédophiles peuvent séduire de jeunes enfants sans méfiance circule sur le dark web .

Le livre a été partagé sur un certain nombre de plateformes sur Internet mais les autorités n'ont rien pu faire pour l'empêcher. Bien qu'il soit connu pour être dangereux, sa distribution et sa possession ne sont toujours pas illégales aux Pays-Bas. Dans cet horrible manuel, par exemple, il est écrit que seul un bébé est considéré comme une victime sûre parce qu'il ne peut pas encore parler. Les problèmes commencent chez les 2 à 4 ans qui ne peuvent plus garder un secret.

La situation néerlandaise a atteint son comble début 2020 avec l'interview d'un militant dans l’émission Danny op Straat.
L'animateur de l'émission, Danny Ghosen, a parlé ouvertement à un militant pédophile, qui n'a pas révélé son identité, se faisant seulement appeler Nelson.

Nelson lui-même est un pédophile, admettant dans l'interview qu'il est attiré par les garçons de 4 à 14 ans. Selon lui, de même que les enfants de quelques années peuvent décider s'ils veulent de la crème glacée, ils peuvent aussi décider s'ils veulent du sexe. De plus, Nelson veut former un parti politique dans le but de légaliser les relations sexuelles avec les enfants.

Source: https://www.origo.hu/nagyvilag/20210626-hollandiaban-meg-partot-is-alapithatnak-a-pedofilok.html

******

(A.C.): En ce qui concerne la pédophilie en Suisse romande – bien que la pédophilie soit une déviance présente dans la population avec une certaine constance quelle que soit l’époque – il y a eu une explosion de ce phénomène lors de la libération sexuelle.

Un exemple des années 70: Une étudiante en Sciences sociales et politiques s’est laissée embrigader dans une communauté dite «AAA» qui pratiquait la sexualité communautaire selon les préceptes de Wilhelm Reich.
Du jour au lendemain, elle a suivi un homme dans cette vie communautaire, s’est laissé raser ses long cheveux. Dans cette communauté, qui occupait toute une maison, toutes les femmes s’habillaient en salopette, pour qu’aucune d’elles ne soit "inégalement" attirante. Tout était en commun, l’argent, les biens, toutes les femmes étaient disponibles aux hommes de la communauté. Des couples avec enfants de tout âge ont fait partie de la secte, et les adultes avaient régulièrement des relations sexuelles avec des enfants. Lorsque cette étudiante a expliqué cette idéologie à l’université, ainsi que son expérience communiste, personne n’a eu l’idée d’appeler la police ou de la dénoncer. Elle n’a pas fini ses études, et personne n’a cherché à savoir pourquoi elle avait «disparu».
Nous n’avons jamais entendu de témoignages d’enfants, devenus adultes, qui avaient été dans cette secte, avec leurs parents.

*******

A.C: En Angleterre, le lobby LGBT est très puissant, et il y a une vraie épidémie de changement de genre parmi les mineurs.

Les Britanniques apprécient les excentricités, dont beaucoup y assimilent des comportements des militants LGBT, comme les drag queens, les défilés Pride, sans y voir l'agenda politique.

À cela s' ajoute  d'autres aspects sociologiques, c'est l’accueil d'une immigration de masse extraeuropéenne, qui a amené un système de valeur très différent de celui des autochtones, et ces derniers se sont longtemps efforcés de nier ce problème, par peur d’être taxé d'intolérant.

 

 L’Angleterre est désormais tristement célèbre, après la mise en lumière des viols collectifs perpétrés durant des décennies par des gangs pakistanais (les « grooming gangs ») sur des enfants blancs de 11 à 15 ans. (Affaire des viols collectifs de Rotherham — Wikipédia)

Les policiers, les journalistes et les services sociaux ont été des complices de ces violeurs sadiques, ils ont laissé perdurer ces crimes pendant des années par peur d'être taxés de racisme.

Le chiffre de 1500 enfants victimes est très en-deçà de la réalité et bien d’autres gangs de pédophiles similaires ont été découverts depuis.

Les enfants martyrs ont été violés durant des années. Des viols collectifs, les victimes sévèrement battues, torturées, droguées, subissant toutes sortes de chantages, menaces de diffuser les images des viols, ou de représailles sur les membres de leurs familles.
Parmi ces cas de tortures, des victimes aspergées d'essence puis menacées d'être brûlées vives ou menacées avec des couteaux, des armes ou forcées d'être témoins de viols collectifs sur d’autres enfants. Ces victimes venant majoritairement de milieux défavorisées.

Nous nous souvenons aussi de la jeune-fille tuée dont le cadavre a été commercialisé sous forme de kebab par ses violeurs. (G-B : Charlene, 14 ans, a été abusée par 100 Indo-Pakistanais, puis coupée en morceaux et transformée en kebab)

Il est probable que beaucoup d’enfants blancs disparus, et jamais retrouvés, ont été assassinés dans cette guerre contre l'Occident, qui ne dit pas son nom.

De nombreux bébés (environ 100) sont nés à la suite des viols. Il y eut également des fausses couches et des avortements. [...]
Lors d’un des procès des grooming gangs, des hommes ont crié « Allahu Akbar » au tribunal, lorsqu’ils ont appris les résultats du test de paternité, suite au viol d’une fillette de 12 ans par cinq hommes.
Affaire des viols collectifs de Rotherham — Wikipédia

D’autres pays occidentaux connaissent des phénomènes de viols collectifs sur mineurs, perpétrés par des personnes issues de l’immigration de masse musulmane,  amenant des comportements criminels mêlés d’hostilité envers la civilisation qui les a accueillies.
Les viols du Nouvel an à Cologne en sont l'illustration.

Les graves problèmes provenant de l’immigration musulmane, et le conflit civilisationnel que ces horribles crimes ont soulevé, ont aussi contribué au Brexit.

Malheureusement, les Anglais n’ont pas fini de sacrifier leurs enfants sur l’autel du politiquement correct, en les offrant maintenant aux puissants lobbies LGBT. L’explosion du nombre des enfants transgenres, souvent suivi d'interventions médicales destructrices, amèneront inévitablement des traumatismes similaires, ou encore pires.

Cette décadence occidentale, qui transforme le réel en une fiction se voulant burlesque, ne connait plus de limite.
Se donner l'illusion de quitter son genre assigné à la naissance ne suffit plus, certains cherchent carrément à quitter le genre humain, moyennant des interventions chirurgicales et l'injection de beaucoup d'encre.
L'exemple de l'ex-banquier, devenu "reptile", en fait partie, (vidéo 5:42, sous-titres automatiques disponibles sur Youtube).

*******

A.C. Alors que les lobby LGBT+ poussent leur agenda pour devenir LA nouvelle normalité en Occident, dans la majorité des pays du continent africain, dans l'Asie musulmane, l'homosexualité est punie de mort.
En Afghanistan, au Pakistan, l'usage sexuel de garçons par des hommes riches est pratiqué, (bacha bazi), tandis que l'homosexualité est pourchassée. Idem en Iran, où le changement de genre est autorisé, mais l'homosexualité est punie de mort.

La situation en Chine

[…] Des dizaines de comptes WeChat gérés par des étudiants universitaires LGBTQ ont été bloqués puis supprimés mardi sans avertissement. Certains de ces comptes - un mélange de clubs d'étudiants enregistrés et de groupes de base non officiels - fonctionnaient depuis des années comme des espaces sûrs pour la jeunesse LGBTQ chinoise et comptaient des dizaines de milliers d'adeptes.

Les tentatives d'accès aux comptes WeChat se sont soldées par un message d'erreur indiquant que le contenu avait été bloqué et le compte désactivé "après réception de plaintes pertinentes". D'autres messages indiquaient que les comptes avaient "violé la réglementation sur la gestion des comptes offrant un service d'information publique sur l'internet chinois", rapporte Reuters. […]

Ces fermetures ont renforcé l'inquiétude suscitée par l'intolérance croissante de la Chine à l'égard des minorités [...], qui a également ciblé des groupes et des personnes féministes qui ont cherché à lutter contre la discrimination. […]

La militante féministe Xiong Jing a déclaré que ces fermetures étaient "un signal assez fort indiquant que les autorités n'accueillent pas ce qui "contrevient" aux valeurs dominantes". […]

"Les organisations étudiantes féministes et LGBT sont considérées comme étant influencées par les valeurs occidentales ou manipulées par des puissances étrangères, alors : purgez-les toutes", a-t-elle déclaré. "Il ne s'agit pas seulement d'homophobie, mais aussi de stigmatisation politique envers les groupes non gouvernementaux [y compris les clubs d'étudiants] dans le cadre d'une répression continue de la société civile en Chine." […]

"Un certain degré d'indifférence officielle avait permis aux défenseurs des droits des LGBT [en Chine] de prospérer dans un espace gris, mais cet espace est maintenant réduit", a déclaré M. Longarino.

En Chine, l'homosexualité était illégale jusqu'en 1997, et classée comme un trouble de la santé mentale jusqu'en 2001. Et si l'acceptation publique - et la capitalisation commerciale - de la communauté LGBTQ en Chine a progressé, les autorités n'ont pas suivi le mouvement.
Le lent resserrement des autorités sur la communauté LGBTQ chinoise dure depuis quelques années, mais jusqu'à récemment, il se heurtait souvent à la résistance des militants. […]

article complet: https://www.theguardian.com/world/2021/jul/08/outrage-over-crackdown-on-lgbtq-wechat-accounts-in-china

*******

Ci-dessous, capture d'écran sur la présence du lobby LGBT au WEF, qui est censé s'occuper de l'économie mondiale. C'est un exemple montrant à quel point notre civilisation est infiltrée jusqu'au sommet par ses ennemis.

******

(A.C.) Péter Szijjártó, le ministre hongrois des Affaires étrangères, explique le contexte de la déclaration de Mark Rutte contre la Hongrie:
Une campagne mondiale de "fake news" a été lancée pour tromper le grand public sur "le contenu de la loi hongroise destinée à protéger les enfants" et selon laquelle l'éducation sexuelle est du ressort des parents jusqu'à la majorité.
Mais avant même que la loi anti-pédophile ne soit votée, les puissants lobbies de la guerre culturelle, qui combattent le conservatisme se sont déjà mis à attaquer la Hongrie. L
e mur de l'ambassade de Hongrie à La Haye a été peint aux couleurs arc-en-ciel, et les autorités n'avaient rien fait contre cet acte illégal: c'était un acte de représailles, après qu'il soit devenu clair que l'équipe nationale hongroise ne s'agenouillerait pas lors des championnats d'Europe, avant même le coup d'envoi.

******

Les pédophiles sont-il terrifiés par la loi hongroise anti-pédophilie ?

László Kése Kovács, pestisracok.hu

Beaucoup ont dû remarquer que les Néerlandais ont été les premiers, avant même les Allemands, et les plus persistants à attaquer la Hongrie pour la loi sur la protection de l'enfance.

Pourquoi l'amendement de la législation hongroise contre la pédophilie et la maltraitance des enfants a-t-il tellement offusqué l'esprit néerlandais ? Quel pourrait être cet étrange lien émotionnel entre les Néerlandais et la pédophilie ?

Lorsque la pornographie enfantine est apparue ouvertement aux Pays-Bas, elle ne reflétait déjà plus une nouvelle mode, mais une pratique complètement établie.
La pédophilie et à la pédopornographie semblent bien ancrées dans la société néerlandaise (et les sociétés danoise, suédoise, norvégienne et allemande, mais limitons-nous ici aux Néerlandais). [...]

La percée publique a été réalisée par l'éditeur pornographique d'extrême gauche Joop Wilhelmus et le magazine sexuel militant pédophile Chick, lancé en 1968. La publication du magazine a conduit à une affaire devant la Cour suprême, à la suite de laquelle le Code moral néerlandais a été modifié en 1971 et la pornographie n'a plus été punie. Le fait qu'à propos de la légalisation de la pornographie, la société néerlandaise se soit aussitôt souvenue que la pédopornographie juvénile était alors autorisée, est en soi une signe de l'ancrage social de la pédophilie au pays des moulins à vent.

Wilhelmus a fait de la publicité pour des relations sexuelles avec des enfants dans le magazine Chick dans le cadre de la libération sexuelle, mais à partir de 1970, il a également publié un magazine pédophile appelé Lolita, qui contenait déjà des images pornographiques d'enfants. 

Tout cela n'a pas été accompagné d'indignation sociale, mais ce qui est encore plus stupéfiant n'était pas très officiel. Wilhelmus a été interrogé par la police en janvier 1971, mais a ensuite été relâché et n'a pas été poursuivi, il était libre de continuer de publier les magazines Chick et Lolita. Et grâce à ses magazines, il est devenu millionnaire, ce qui n'aurait guère été possible sans une demande accrue de contenus pédophiles aux Pays-Bas.

Joop Wilhelmus, éditeur pornographique, et une couverture du magazine pédophile Lolita en 1970 (source images : filmsomniac.com, amazon.co.uk)

Depuis une décennie et demie, la pédopornographie a proliféré de manière non dissimulée

Aux États-Unis, en Angleterre et en Scandinavie, un réseau commercial très étendu de pornographie enfantine a beaucoup fait parler de lui dans les médias dès les années 1970, mais aux Pays-Bas, le viol d'enfants sans défense n'a même pas fait réagir.
Selon l'explication commune, ce silence sur la pédophilie résulte des traditions tolérantes du pays.
Mais pas question de dire que la tolérance était due au fait que le bon Hollandais achetait le journal pédophile de Joop Wilhelmus comme du sucre.
Aux Pays-Bas, les affaires de pédophilie ne sont apparues qu'occasionnellement dans la presse, tandis que dans les sex-shops on vendait ouvertement des photos pornographiques d'enfants.
Un éditeur de pornographie homosexuelle appelé Deltaboek a fait de la publicité dans le journal progressiste de gauche Vrij Nederland (Pays-Bas libres) pour son livre de photographies de  « modèles garçons glabres de 12 à 16 ans ».

Frits Bernard, leader néerlandais de la reconnaissance de l'homosexualité et de la pédophilie (source image : nambla.org)

Aux Pays-Bas, les pédophiles étaient également organisés en groupes, et le concept d'« émancipation pédophile » est connu dans le pays.

Une figure importante est Frits Bernard, psychologue clinicien, sexologue, activiste homosexuel et pédophile qui a également promu la pédophilie dans l'arène scientifique et littéraire. Il a publié depuis les années 1950 des articles sur l'homosexualité, la politique et la pédophilie dans le magazine sur les droits des homosexuels Vriendschap (Amitié).
Parallèlement, il a fondé le mouvement militant pédophile Enclave Kring (Cercle Enclave), publié un journal pédophile et organisé des conférences pour soutenir la pédophilie.
Depuis les années 60 il a poursuivi ses travaux à la Société néerlandaise pour la réforme sexuelle (NVSH).
Le NVSH était créée à l'origine comme une organisation de contrôle des naissances, c'est-à-dire proposant des avortements, elle promeut l'égalité entre hommes et femmes, mais attaque l'institution du mariage et de la famille et exige la légalisation sans restriction de la pornographie et de toutes les formes de relations sexuelles consenties (y compris la pédophilie et la zoophilie).
Cette société a publié le livre Sex met Kinderen (Sexe avec les enfants) de Frits Bernard et trois autres co-auteurs.

Les sombres secrets que tout le monde connaissait mais dont on ne parlait pas aux Pays-Bas

Lorsque la nouvelle du gigantesque réseau commercial pédophile traversant les pays germaniques parvint dans la presse néerlandaise en 1984, elle fut accueillie avec incrédulité et indignation.

Si nous voulions être malveillants, nous dirions que les Néerlandais n'ont pas tout à fait compris ce qu'il y avait de mal à ça et pourquoi il fallait autant réagir.
En novembre de la même année, une déclaration a été faite au Sénat américain au sujet de ventes aux enchères d'enfants régulièrement organisées à Amsterdam, où ils étaient vendus à des fins d'esclavage sexuel et de pornographie.
Plusieurs sénateurs américains se sont alors rendus aux Pays-Bas pour prendre des mesures contre le gouvernement néerlandais, qui n'avait rien fait jusque-là.
Il a également été affirmé que la moitié de l'industrie pornographique néerlandaise consistait en pornographie enfantine,  mais ceci a été réfuté dans un article du magazine susmentionné Vrij Nederland.

  • La vision du monde des pédophiles néerlandais qui promeuvent l'avortement, attaquent l'institution du mariage et de la famille et exigent la liberté sexuelle est l'exact contraire du christianisme, et en voici encore un exemple. (Un fan néerlandais se moquant du christianisme à Budapest avant le huitième de finale de l'Euro Hollande-Tchéquie. Photo : Péter Gyula Horváth)

C'est alors que les autorités néerlandaises ont intensifié leur action contre la pornographie pédophile, même si ce n'est qu'en 1987 que les autorités ont interdit le magazine Lolita de Joop Wilhelmus, présenté en début de l'article. [...]
En 1987 également, un scandale pédopornographique a éclaté dans le village d'Oude Pekela, montrant qu'avec ou sans intervention policière, il y avait une demande pour des contenus pédophiles aux Pays-Bas.

Des dizaines d'enfants ont déclaré avoir été appâtés par des producteurs de pornographie, habillés en clowns, puis molestés et filmés; ils ont aussi témoigné de séances sataniques.
La pédopornographie et la pédophilie représentaient un énorme marché d'au moins 5 milliards de dollars dans les années 80.

Cependant, il est extrêmement dérangeant pour les Pays-Bas d'être connus comme un centre de fabrication de cette industrie et ils essaient depuis lors de nuancer et de réfuter cette image.
Évidemment, lorsqu'un activiste qui milite pour le « sexe consensuel » avec de jeunes enfants est en train de monter un parti pédophile dans le pays, cela n'arrange rien, ni lorsqu'il se révèle qu'il est parfaitement légal de posséder un manuel pour séduire les jeunes enfants .

[…] Il n'est pas possible d'estimer combien de familles néerlandaises ont pu traîner de génération en génération des traumatismes non surmontés, et il n'y aurait pas d'auteurs ni de conséquences?
Tout cela s'est déroulé pendant de très nombreuses années avec l'approbation tacite de l'État néerlandais.

Et ces Néerlandais veulent maintenant s'inquiéter de l'homophobie et du racisme présumés des Hongrois. On imagine quel soulagement cela peut être pour eux aujourd'hui de se lever à nouveau pour quelque chose qui leur est en principe interdit depuis 1984!

Le Malin veut toujours corrompre les plus purs, il est donc évident pour lui de souiller les enfants.
Il y a quelques années, les progressistes  l'ont nié, mais maintenant ils s'en prennent ouvertement aux enfants et se mettent dans une rage horrible si quelqu'un ne veut pas les laisser faire.

Un pays qui a une longue histoire commune avec la pédophilie au niveau social veut maintenant avoir son mot à dire sur qui doit être responsable de l'éducation sexuelle des enfants en Hongrie.

Des personnes sans enfants veulent nous dicter ce qu'il faut faire avec nos enfants. Et si nous résistons, une campagne d'attaques paneuropéenne écrasante est lancée contre tout résistant.
La Hongrie a résisté et des politiciens allemands, néerlandais, des entreprises géantes ont assaillis ce pays de mille et une manière.

Lorsqu'il s'agit de pédophilie et de maltraitance des enfants, les règles internationales de la diplomatie sont allègement violées.

source: https://pestisracok.hu/a-pedofil-hollandiat-megremiti-a-magyar-pedofiltorveny/

*****

NYC - GAY PRIDE PARADE : Un garçon de 8 ans se pavane et virevolte pour l'homosexualité (2:25)

 

 

Un commentaire

  1. Posté par miranda le

    TERRIFIANT. L’essentiel est de savoir comment s’opposer à ces adeptes d’une société sans limites.
    Il y a un vrai devoir d’information qui nous attend tous. Le plus gros challenge sera déjà de sortir de notre INDIVIDUALISME, de re-communiquer les uns avec les autres sur de multiples sujets de société, et surtout tous ceux évoqués dans cet article.

    La rencontre qui se fait entre les uns et les autres aujourd’hui, provoquée par cette crise sanitaire, , nous permettra peut-être de continuer les échanges, de nous réveiller afin de lutter face à cette société malsaine qui cherche à s’imposer et à étouffer la nôtre et nos valeurs.

    Comment mettre en place les rencontres de l’avenir, afin de protéger notre art de vivre et nos valeurs? Péleriner d’entreprise en entreprise, demander une petite heure de dialogue avec les employés, par semaine peut-être, car c’est là que se passe la vie des gens. Ils y vivent bien plus que dans leur propre maison.
    Ce serait tellement plus facile si les gens venaient s’informer sur internet. Hélas, une trop forte proportion de gens est viscéralement attachée à la télévision. C’est ce qui a causé le blocage et le drame d’aujourd’hui.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com