Suède : un Syrien condamné pour avoir enlevé, torturé et poignardé un facteur, il ne sera pas expulsé car recherché dans son pays d’origine

 

Suède – L’année dernière, un facteur a été kidnappé et torturé par un migrant pendant plusieurs heures dans la ville de Kristianstad. Tout a commencé lorsque cet individu de 25 ans, qui est citoyen syrien, a saisi la gorge de sa victime et l’a forcé à entrer dans son appartement tout en le menaçant d’un […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Sergio le

    C’est évident, nous lui devons aide et protection, car ce pauvre bougre risque la prison s’il est expulsé vers son pays. C’est le b-a ba des droits de l’Homme. Pardon, des droits humains.

  2. Posté par Lui-même le

    Pauvre suédois vraiment des truffes presque autant que nous en France depuis le petit con de micron , pas étonnant que dans ma jeunesse les suédoises étaient réputées pour se coucher sur le dos des qu’un mec était gentil.

  3. Posté par Sertorius le

    Il est recherché en Syrie et ils lui donne quand même les papiers? Mais c’est n’importe quoi! Ils auraient du le renvoyer chez Assad le plus vite possible.

  4. Posté par antoine le

    He alors, c’est un  »droit commun ».
    Peut-être que dans son pays natal, la justice fonctionne encore …

  5. Posté par Stefen le

    Je ne comprends pas, les criminels ne sont pas extradés lorsqu’ils sont recherchés ?
    On dirait que l’Europe est devenue une colonie de vacances pour criminels.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.