L’Italie ouvre à nouveau grand ses portes à l’immigration-invasion

post_thumb_default

 

Les Italiens vont très rapidement regretter Matteo Salvini, qui reviendra inévitablement au pouvoir : La nouvelle ministre de l’Intérieur, Luciana Lamorgese, a présenté lundi 17 février ses propositions de modification des “décrets sécurité” sur l’accueil des migrants (…) Concrètement, les bateaux des ONG ne pourront plus être bloqués à quai. […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par antoine le

     »Les réfugiés vont bénéficier d’une meilleure protection sociale, avec des moyens accrus dans les préfectures. »
    Déjà que les immigratis étaient mieux rémunérés que les Italiens de souches, cela va encore aggraver la situation qui est particulièrement explosive …
    Vivement le retour de M. Salvini aux manettes de l’État !

  2. Posté par Sertorius le

    ‘[L]es bateaux des ONG ne pourront plus être bloqués à quai. Les amendes potentielles pour sauvetage de migrants vont être considérablement réduites. Les réfugiés vont bénéficier d’une meilleure protection sociale… Un simple permis de séjour permettra d’accéder aux services sociaux ou d’ouvrir un compte en banque. La durée maximale du processus administratif pour obtenir la citoyenneté italienne sera réduite de quatre ans à deux ans.’

    Tout cela montre qu’ils ne veulent pas seulement des réfugiés mais un nouvel éléctorat qu’ils peuvent imposer sur les italiens comme partout en Europe. Maintenant ils ne cachent pas le fait qu’ils cherchent n’importe quel migrant qu’ils peuvent traffiquer en Europe.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.