Un jihadiste reconnu coupable d’avoir comploté une attaque terroriste contre des sites touristiques et la Gay Pride

Un djihadiste qui a comploté des massacres dans des lieux touristiques très fréquentés de Londres a été reconnu coupable d'un délit de terrorisme un peu plus d'un an après avoir été innocenté d'une attaque à l'épée contre la police devant le palais de Buckingham.

L'ancien conducteur d'Uber Mohiussunnath Chowdhury a été conduit par des "rêves de martyre" alors qu'il planifiait des attaques à l'arme à feu, au couteau et à la camionnette sur des cibles telles que Madame Tussauds, le défilé de la fierté gay et un bus touristique à toit ouvert l'année dernière.

Mais le travailleur du magasin de poulet de 28 ans a involontairement confié ses plans à des policiers infiltrés se faisant passer pour des extrémistes aux vues similaires qui le surveillaient pendant une opération de cinq mois.

Se préparant à ses atrocités, il a levé des poids, a pratiqué des techniques de poignardage et de répétition de décapitation ainsi que la réservation d'une formation au champ de tir et a tenté d'acquérir une vraie arme, a déclaré son procès à Woolwich Crown Court.

Chowdhury, qui a été autorisé en décembre 2018 à frapper la police avec une épée à l'extérieur de la résidence de la reine à Londres tout en criant "Allahu Akbar", s'était vanté d'avoir trompé le jury lors de ce procès.

[...]

News-24.fr

Un commentaire

  1. Posté par Sergio le

    Celui qui attaque des policiers au nom d’allahu akbar n’a aucun mérite d’avoir trompé un jury. Le verdict est connu d’avance. Soit il est relaxé, soit il est psychiatrisé.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.