Allemagne : 17 % des migrants participant aux cours d’intégration sont analphabètes.

"Nous avons toujours su qu'il n'y avait que peu d'individus qualifiés parmi eux."

Christian Hofer : Ce fonctionnaire retourne la situation en sa faveur alors que les médias de gauche ont systématiquement clamé que les "migrants étaient diplômés", voire davantage diplômés que les Européens.

A présent, ce haut responsable clame "qu'ils ont toujours su que ce n'était pas le cas".

Ils mettent ainsi les Européens devant le fait accompli, tant sur le plan des conséquences sociales qu'économiques. C'est ce que l'Europe de Merkel appelle la "démocratie" où la vérité n'est détenue que par une petite élite.

 


 

Le responsable de l’Office fédéral des réfugiés a présenté les nouveaux chiffres sur le niveau d’alphabétisation des réfugiés - et leur perspective sur le marché du travail.

"Nous étions toujours conscients que peu d'employés qualifiés arriveraient par cette voie [NDLR : en référence au parcours des migrants]."

En Allemagne, un participant sur six aux cours d'intégration ne sait ni lire ni écrire. Les analphabètes sont principalement des réfugiés, a déclaré le directeur de l'Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF), Hans-Eckhard Sommer, au journal "Rheinische Post".

Cela pose un problème d'intégration sur le marché du travail : "Actuellement, 450 000 réfugiés sont encore enregistrés en tant que demandeurs d'emploi. L'Office fédéral a "toujours été conscient" que "seuls quelques employés qualifiés arrivent par cette voie", a déclaré M. Sommer. "Environ 17 % des participants à nos cours d'intégration sont analphabètes".

[...]

Le responsable de la BAMF a mis en garde contre le recrutement de travailleurs qualifiés issus de pays en développement [NDLR : L'Europe ne devrait accueillir que des individus non formés, ce qui se fera au détriment des Européens. Il normalise les problèmes à venir au nom d'un humanisme à sens unique.]. Hans-Eckhard Sommer a estimé qu'il serait problématique "d'attirer en Allemagne un grand nombre de personnes bien formées provenant de pays moins développés".

Cela rendrait le développement encore plus difficile pour leurs pays d'origine, a-t-il déclaré. "Nous devons créer beaucoup plus de formations et d'emplois dans ces pays.

[...]

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Welt.de

 

6 commentaires

  1. Posté par Sertorius le

    Puisque la plupart des migrants ne connaissent même pas l’alphabèt latin, on peut dire qu’ils sont presque tous plus ou moins analphabètes.

  2. Posté par Socrate@LasVegas le

    Nous avons une occasion unique de reprendre le contrôle de l’immigration en Suisse le 17 mai, ne la manquons surtout pas!

    OUI le 17 mai!
    OUI à une immigration mais SANS LIBRE CIRCULATION des personnes.
    OUI à l’initiative de limitation!

    NON à tout accord cadre ANTICONSTITUTIONNEL avec l’ANTI-DEMOCRATIQUE et moribonde u..e!!

  3. Posté par Dominique le

    Vu que, normalement, les analphabète ne vont pas s’inscrire pour suivre des cours, il y a beaucoup plus de 17 % d’analphabètes parmi tous ses soit-disant professionnels accueillis en Allemagne et qui devaient faire le nouvel Wirtschaftswunder allemand.

  4. Posté par arnaque sur Vaud le

    Et puis? Combiens en Suisse? Pourtant très bien » intégrés ». Le réseau basé sur Piston Copinage Relations fonctionne à merveille. Mes doubles compatriots le savent très bien.. Réseaux du type mafiote. Ainsi si l’assassinat ne marche pas , ils essayent avec la psychiatrie. Le canton de Vaud est devenu probablement le no 1. Une rente du survivant(e) à la longue peut produire de centaines de milliers de francs.Argent réinvesti en vue d’agrandir la mafia des bénéficiers. Une dose des sels de métaux radioactifs suffit. Si la victime survie , ils vont la déclarer fou. Des crimes récompensées avec l’argent du contribuable. La corruption de ce type couverte par la psychiatrie et la justice vaudoise va trop loin. C’est aussi pour cela que les dépenses pour la santé s’agrandissent exponentiel.

  5. Posté par Sergio le

    On nous avait pourtant claironné sur tous les tons qu’il s’agissait en majorité d’une main-d’oeuvre hautement qualifiée. Ces chances étaient des prix Nobel en devenir, ils allaient contribuer au développement de nos pays et payer nos futures retraites. Hormis les habituelles racailles et les pilleurs de biens sociaux, on devine que seule l’industrie étatique des migrations parasitaires y trouve son compte.

  6. Posté par antoine le

    « Nous avons toujours su qu’il n’y avait que peu d’individus qualifiés parmi eux. »
     »En Allemagne, un participant sur six aux cours d’intégration ne sait ni lire ni écrire. »
    Les bobos-gôchos pro immigration nous ont décrit les migrants comme des personnes qualifiées et instruites :
    – Ingénieurs, docteurs, avocats, etc … et c’étaient ceux qui allaient payer notre AVS …
    Adieu veaux, vaches, cochons, couvées …. patatras, tous s’effondre et la Vérité succède aux MENSONGES de la gôchiasse immigrationniste !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.