La mafia nigériane d’Europe

▪ Les services de renseignement italiens ont qualifié la mafia nigériane de « la plus structurée et la plus dynamique » de toutes les entités criminelles étrangères opérant en Italie, selon le Washington Post.... Les réseaux criminels nigérians se distinguent par leur extrême brutalité ...

Black Axe (Hache Noire) s'est également répandue au Canada, où un rapport du Globe and Mail de 2015 le décrit comme une « secte de mort »... liée à « des décennies de meurtres et de viols »... Aux États-Unis, le FBI a récemment relié une série de fraudes financières à Black Axe.

▪ « ...les trafiquants proxénètes disent à leurs victimes de demander l'asile et d'obtenir un statut pour pouvoir rester ici en Allemagne, mais elles continuent d'être exploitées dans la prostitution. » - Andrea Tivig, Terre des Femmes, Infomigrants.net, 15 mars 2019.

▪ « En plus d'une propension commune au crime, la culture des gangs d'immigrés est un cocktail de religion, d'appartenance clanique, d'honneur, de honte et de fraternité... Plus vous êtes dur et brutal, plus vous êtes fort, et alors vous vous faites remarquer et vous attirez plus de gens. » - Naser Khader, membre du Parlement danois pour le Parti conservateur et cofondateur du Mouvement de réforme musulman, Jyllands-Posten, 22 novembre 2018.

▪ Dans les débats politiques, les effets aggravants de la migration sur la criminalité, en particulier la criminalité organisée, ne reçoivent pas l'attention qu'ils méritent, quand ils ne sont pas simplement ignorés. Cela doit changer.

▪ Il n'est pas étonnant que la mafia nigériane soit devenue si importante en Italie : le pays est devenu l'une des portes d'entrée des migrants en Europe.

---

L'un des réseaux criminels qui se développe le plus rapidement en Europe est maintenant la mafia nigériane, qui étend ses activités criminelles à travers le continent. Elle est constituée de groupes rivaux tels que Black Axe, Vikings et Maphite. Plus récemment, les autorités en Italie, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et à Malte ont mené une opération internationale visant deux des principaux groupes de la mafia nigériane. La police a accusé les gangs de trafic d'êtres humains, de trafic de drogue, de vol, d'extorsion, de violence sexuelle et de proxénétisme.

Selon un article de juin 2019 du Washington Post sur la mafia nigériane en Italie :

« Ils tiennent le territoire du nord (Turin) au sud (Palerme). Ils font de la contrebande de drogue et du trafic de femmes, qu'ils placent comme prostituées dans les rues d'Italie. Ils recrutent parmi les migrants clandestins et même dans les centres d'asile du gouvernement italien. »

[…]

Suite en anglais : Gatestone Institute (8.01.2020)
Traduction Cenator

5 commentaires

  1. Posté par Gérard Guichard le

    Je ne vois pas pourquoi vous faites des remarques 🙂 : ils ont du pétrole

  2. Posté par meulien le

    les premieres prostituees nigeriennes ont fait leur apparition a marseille dans les annees 80,amenant le sida,la drogue et des tarifs plus bas,concurancant les natives

  3. Posté par antoine le

    « Ils tiennent le territoire du nord (Turin) au sud (Palerme). Ils font de la contrebande de drogue et du trafic de femmes, qu’ils placent comme prostituées dans les rues d’Italie. Ils recrutent parmi les migrants clandestins et même dans les centres d’asile du gouvernement italien. »
    Le gouvernement italien actuel (sans M. Salvini) est COMPLICE !
    Vivement le retour de M. Salvini !
    Il faudra faire le ménage du Nord au Sud !

  4. Posté par incrédule le

    Très intéressant et apparemment bien documenté. Ce qu’ils oublient à dénoncer ces études est l’implication des autorités locales. Chaque pays possède un service des renseignements et donc impossible à croire que ceux-ci ne savent rien bien avant que l’affaire devienne publique . Sur Lausanne combien des dignitaires n’ont pas fermé les yeux face au trafic de drogue. Oui certainement il est dangereux en a démasquer de tels méfaits. Mais c’est leur devoir. Si un travailleur quelconque ne remplit pas ses attributions quelques jours d’affilée, il supporta des conséquences. Tandis que les hauts fonctionnaires sont à l’abri. Alors voyons donc. Démasquer ceux-ci, démasquer ceux-là. Ne serait-il pour couvrir des complicités, pour distraire l’attention qui devrait s’interroger sur tout un système corrompu avec des mécanismes totalement hors lois. Quelle découverte » téméraire  » !? Dans une époque où la surveillance s’étend jusqu’au en dessous des urinoirs, les institutions censés avec la sécurité ne font que constater et éventuellement mener quelques arrestations parmi les tout petits pions. Les grands procès qui ont eu lieu également en Italie ( quelle coïncidence) ont montré tout un système pourri jusqu’au sommet. Montrer du doigt des divers clans exotiques n’efface pas la permissivité locale, quoique le terme approprié est : Complicité! . Comme dans le cas d’une maladie, les agents pathogènes n’ont pas un grand impact sans un terrain affaibli.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.