L’ONU lance un appel humanitaire de 26 milliards d’euros pour 2020

AIDE HUMANITAIRE Les besoins humanitaires augmentent en raison de conflits plus longs et intenses mais aussi des conséquences du changement climatique

Le secrétaire général adjoint des Nations unies aux Affaires humanitaires, Mark Lowcock.

L'ONU a lancé ce mercredi un appel humanitaire de près de 29 milliards de dollars (26 milliards d’euros) pour venir en aide aux personnes touchées par le changement climatique et la multiplication des conflits. Un rapport intitulé «  Global Humanitarian Overview » indique en effet que 168 millions d’êtres humains dans le monde vont avoir besoin d’une aide d’urgence l’an prochain. Ce chiffre marque « un record dans l’ère moderne » depuis la Seconde Guerre mondiale, a déclaré le secrétaire général adjoint des Nations unies aux Affaires humanitaires, Mark Lowcock.

1,35 milliard de dollars pour le Venezuela

Celui-ci a expliqué que les besoins augmentaient en partie parce que « les conflits deviennent plus longs et plus intenses ». Il a aussi ajouté que le changement climatique, avec son cortège d’inondations et de sécheresses, pesait également sur le fardeau humanitaire. L’appel de fonds de 29 milliards de dollars ciblera en particulier 109 millions de personnes les plus en détresse.

Le Yémen et la Syrie restent les pays qui réclament le plus d’aide, et auxquels l’ONU prévoit d’affecter une enveloppe de plus de 3 milliards de dollars.

Le Venezuela, lui, est le pays dont les besoins humanitaires ont le plus augmenté. Fin 2018, l’appel de fonds de l’ONU pour 2019 avait estimé à près de 740 millions de dollars les besoins pour ce pays et les Etats voisins qui accueillent les réfugiés vénézuéliens. L’aggravation de la crise économique et sociale a contraint l’ONU à pratiquement doubler l’enveloppe pour 2020 avec un montant de 1,35 milliard de dollars.

4 commentaires

  1. Posté par Socrate@LasVegas le

    Non, il ne passeront pas par moi!
    Parasites!!

  2. Posté par miranda le

    Si nous savions où va cet argent. Si l’ONU publiait les preuves de ces dons faits aux nations et quelle en est l’utilisation, comment cela est réparti, nous serions tous des donateurs.

    Mais la crainte aussi, c’est que cela aille vers les RESEAUX SOROS qui eux ne feront pas dans l’aide alimentaire, mais dans le déplacement de populations vers l’Europe. Soros a suffisamment de « rabatteurs » sur place.

    Mais nos nations, au lieu de faire de l’aide humanitaire directe sur place, en vérifiant qu’il n’y aura pas de déplacement de populations, vont évidemment faire don de l’argent du contribuable européen à cette ONU, très amie avec SOROS.

  3. Posté par Antoine le

     »L’ONU a lancé ce mercredi un appel humanitaire de près de 29 milliards de dollars (26 milliards d’euros) pour venir en aide aux personnes touchées par le changement climatique (!!) et la multiplication des conflits.. »
     »Le Yémen et la Syrie restent les pays qui réclament le plus d’aide, et auxquels l’ONU prévoit d’affecter une enveloppe de plus de 3 milliards de dollars. »
    Ces 2 pays sont en GUERRE et il faudrait faire payer l’IRAN et l’ARABIE SAOUDITE !!
     »Venezuela: l’aggravation de la crise économique et sociale a contraint l’ONU à pratiquement doubler l’enveloppe pour 2020 avec un montant de 1,35 milliard de dollars. »
    Ce pays est dirigé par une bande de racaille , pire que les vampires ! Ils sont assis sur des millions de barils de pétrole et ils sont INCAPABLES de faire tourner l’économie pétrolière.
    Les inondations et les sécheresses ont TOUJOURS existé !
    Lire : Histoire du climat depuis l’an mil » de  »Le Roy Ladurie » Parution en 1967 avec mises à jour !
    Le nombre et l’intensité de ces phénomènes naturels sont dans la moyenne, sans tendance à l’augmentation !
    Il y a juste un problème, c’est qu’on est 2x trop sur cette Terre !!

  4. Posté par Chris le

    Nous devons donc mettre la main au porte-monnaie pour aider le Vénézuela, ce paradis socialiste possédant l’une des plus grandes si ce n’est LA plus grande réserve mondiale d’hydrocarbures, j’ai bien compris?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.