Trafic international de drogue démantelé : Des Albanais lavaient l’argent sale en achetant des voitures en Suisse

Le 20 Minutes Romand a publié un article traitant un vendeur de voiture suisse de "xénophobe" car celui-ci refusait de vendre des véhicules aux "Yougoslaves". Or, les trafiquants albanais utilisent justement l'achat de voitures dans notre pays pour laver l'argent sale.

 

**********

 

Un trafic international de cocaïne et d'héroïne qui alimentait le marché de la Haute-Savoie (France) à travers l'Italie en passant par les tunnels du Mont Blanc, a été démantelé par la police au-delà des Alpes.

Mardi dernier, deux jeunes Albanais ont été arrêtés à bord d'une Mercedes à l'entrée du tunnel : ils arrivaient en Italie avec 100 000 euros en petites coupures cachées dans le moteur. Toutes les 3 semaines, les deux hommes, munis d'un visa de touriste, arrivaient en France avec de l'héroïne et de la cocaïne destinées à deux revendeurs, leurs compatriotes. Ces derniers ont ensuite lavé l'argent sale en achetant des voitures haut de gamme en Suisse, payées en espèces, et revendues une fois rentrés dans leur pays.

Dans un local utilisé comme laboratoire à Saint-Julien, près de la frontière suisse, la police a trouvé 60 000 euros en liquide, 1,5 kg d'héroïne, 1,7 kg de cocaïne et 1,7 kg de produit de "coupe". Les quatre individus ont été arrêtés. Au total, environ 500 000 euros de cocaïne ont été saisis.

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Imolaoggi.it

Nos remerciements à Victoria Valentini

 

Un commentaire

  1. Posté par Antoine le

    LA solution radicale :
    Leur faire ingurgiter de force leur marchandise !
    Overdose assurée !
    Le cercueil est offert.
    Au moins la peur va changer de camp et surtout nos enfants auront une chance de ne pas consommer ces drogues.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.