Lucerne : Un imam accusé de légitimer la violence contre les femmes et de vouloir appliquer la charia aux non musulmans

L'Irakien Abdulrahman O. est arrivé en Suisse en 2007 en tant que réfugié. [...]

L'homme est bien connu des autorités. En 2015, il avait été inculpé par le Parquet fédéral avec trois autres Irakiens. Ces derniers ont été condamnés à plusieurs années de prison pour activités terroristes. O., a quant à lui été acquitté. [...]

Tout en citant des versets du Coran, le religieux aurait recommandé de discipliner les femmes à l'aide de coups légers, en cas d'échec d'autres mesures comme la discussion ou l'éloignement du lit conjugal. L'homme aurait aussi appelé au respect de la charia, la loi canonique islamique. Il souhaiterait qu'elle s'applique aux fidèles de la mosquée et aux Suisses non-musulmans.

20Min.ch

5 commentaires

  1. Posté par Fanfouet le

    Allô ? Il y a quelqu’un ? Simonetta ? Ada ? Tamara ? Martine ? Ces femmes si promptes à courir les manifestations féministes pancartes à la main et nous saouler de leurs revendications à longueur de téléjournal, et bien là…. Silence assourdissant ! Profil bas, pas un mot, une réactivité d’huitre avariée, vraiment minable ! Je savais que les femmes n’ont pas de cou..lles, mais à ce point, même au figuré….

  2. Posté par Hotch le

    @ Jean-Paul : pourquoi tant de violence ? 🙂
    Il suffit juste de le virer de notre pays à coups de pompes dans le c..
    Il y a près de 60 « shitholes countries » qui l’accueilleront à bras ouverts, mais avec un seul inconvénient pour lui : il ne pourra plus profiter des largesses de notre système social et il devra s’entretenir lui-même.
    OK, il ira à la CEDH (avec un avocat payé par le contribuable) et nous serons mis au pilori.
    Mais vaut-il mieux être considérés comme méchants par un instance dont nous n’avons rien à battre, ou garder une telle engeance chez nous ?

  3. Posté par leherisson le

    Un prêche ou il est conseillé de frapper sa femme, de l’éloigner du lit conjugal, de soumettre tous les non-musulmans à la charia, ce n’est qu’une paraphrase de quelques versets du coran. Cet imam n’a pas de discours original, il ne fait que répéter ce qui figure en toutes lettres dans le coran. Rien d’étonnant donc. Il n’y a que ceux qui ignorent la vraie nature de l’islam pour s’étonner ou se scandaliser.

  4. Posté par JeanPaul le

    20 Minutes avec sa clairvoyance habituelle n’ouvre pas la rubrique commentaire… Ce genre de parasite haineux et radicalisé devrait être abattu comme un chien (non, pas comme un chien, qui est un très bon ami de l’homme, sauf des muzz….), mais poussé dans ses derniers retranchements, amené au suicide, harcelé jour et nuit. Je n’ai hélas pas d’autre solution à proposer et je le regrette.

  5. Posté par Marcassin le

    Pas d’amalgame ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.