Le juge Trévidic : “Le pire est devant nous, Daech prépare des massacres de masse en France”

Publié par Gaia - Dreuz le 6 octobre 2019

Source : Lemondejuif

Le vice-Président du tribunal de grande instance de Lille, le juge Trévidic, a affirmé mercredi que le pire en matière d’attaques terroristes islamiste est à venir pour la France, la cible prioritaire du groupe État islamique (EI).

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

“La menace est à un niveau maximal, jamais atteint jusqu’alors. D’abord, nous sommes devenus pour l’EI l’ennemi numéro un. La France est la cible principale d’une armée de terroristes aux moyens illimités.”, a déclaré l’ancien patron du Pôle judiciaire antiterroriste dans un entretien accordé à Paris Match.

“J’ai acquis la conviction que les hommes de Daech [acronyme de l’Etat islamique] ont l’ambition et les moyens de nous atteindre beaucoup plus durement en organisant des actions d’ampleur, incomparables à celles menées jusqu’ici. Je le dis en tant que technicien : les jours les plus sombres sont devant nous. La vraie guerre que l’EI entend porter sur notre sol n’a pas encore commencé.”, a-t-il mis en garde.

“Nous avons en face de nous un groupe ­terroriste plus puissant que jamais. Bien plus puissant qu’Al-Qaïda à sa grande époque. L’EI, fort d’environ 30 000 “soldats” sur le terrain, a recruté plus de membres que l’organisation fondée par Ben Laden en quinze ans ! Et ce n’est pas fini. La France est, de fait, confrontée à une double menace. Celle du déferlement de ce que j’appelle les “scuds” humains du djihad individuel, ces hommes qui passent à l’action sans grande formation ni préparation, agissant seuls, avec plus ou moins de réussite, comme on a pu le voir ces derniers temps. Et celle, sans commune mesure, que je redoute : des actions d’envergure que prépare sans aucun doute l’EI, comme celles menées par Al-Qaïda, qui se sont soldées parfois par des carnages effroyables.”, a poursuivi M. Trévidic.

“Les hommes de Daech ont les moyens, l’argent et la faculté d’acquérir facilement autant d’armes qu’ils veulent et d’organiser des attaques de masse. Le terrorisme est une surenchère ; il faut toujours aller plus loin, frapper plus fort. Et puis, il reste “le prix ­Goncourt du terrorisme” à atteindre, et je fais là référence aux attentats du 11 septembre 2001 contre les tours du World Trade Center. Je n’imagine pas un instant qu’un homme tel qu’Abou Bakr ­al-Baghdadi et son armée vont se satisfaire longtemps d’opérations extérieures de peu d’envergure. Ils sont en train de penser à quelque chose de bien plus large, visant en tout premier lieu l’Hexagone.”, a expliqué le magistrat.

Selon M. Trévidic, “les juges, les policiers de la DGSI, les hommes de terrain, sont complètement débordés”. “Nous risquons d’aller dans le mur.”, a-t-il conclu.

source:

voir aussi:

8 commentaires

  1. Posté par petit le

    nous sommes engrainer par des fanatiques de toute horizons ils veulent notre division national et surement bien plus, le gouvernement au cœur de sa police. et cela n est pas fini , lisser pas des journaux de menteurs, réveiller vous, mais pas de panique désorienter a tout va, organisons des vérité vrais, sur ce qui ce passe sur notre sol national et protégeons nos compatriote. Un citoyen qui veux défendre sa nation d homme ordinaire et simple sur cette France qui soufre de toute part sans distinctions , tout est a maitriser pour le citoyen moyen ou pauvre, les riches sans charge pour nous

  2. Posté par Caterpilar le

    Intéressant, à noter tout de même que l’article d’origine dans « lemondejuif » date de sept. 2015 !!!

  3. Posté par Roland le

    Daesh n’existe peut-être presque plus à l’état territorial mais à métastasé partout en Europe et en Afrique. Ce que dit Trévidic reste d’actualité car la pression continue de monter. L’attaque au sein des services de renseignement du 36 quai des Orfèvres est parlante. La police est atteinte en son QG. Et nos politiciens minimisent sans trop bouger les choses. On débat, on réfléchit, bla bla bla, etc… C’est soit de la collaboration, soit de l’inconscience irresponsable.

  4. Posté par Brisson le

    L’actualité, c’est l’incapacité des politiques à avoir une politiques en adéquation avec cette gangrène. Tant qu’ils n’auront pas été touchés dans leur chair tout ceci ne sera qu’un amusement comme au temps des rois où les guerres étaient organisées comme des chasses à cours. Déplorable humanité.

  5. Posté par G. Guichard le

    Eh bé!… J’espère qu’on est bien gardé…

  6. Posté par Antoine le

    Le vice-Président du tribunal de grande instance de Lille, le juge Trévidic :
     »Je le dis en tant que technicien : les jours les plus sombres sont devant nous. La vraie guerre que l’EI entend porter sur notre sol n’a pas encore commencé. »
     »Ils sont en train de penser à quelque chose de bien plus large, visant en tout premier lieu l’Hexagone »
    – Puisque l’ALARME est donnée, AGISSONS !
    1) Fermeture des frontières
    2) Rétablissement des visas
    3) Contrôle de toutes les personnes
    4) Contrôles de tous les bagages et des marchandises
    5) Lois martiales réellement appliquées avec le rétablissement de la peine de mort
    6) L’Armée prend le pouvoir (loi martiale)
    7) Manifestations INTERDITES
    8) Mises en place de la Justice (avec un  »J » majuscule) qui applique TOUTES les lois
    9) Remigration et expulsion immédiate de TOUS les illégaux et migrants violents
    10) Réduction massive et linéaire des allocs
    Mme Belloubet est appelée à se conformer à la situation ou à disparaître …
    M. Micron DEVRA s’y plier ou il sera cassé !
    La GUERRE CIVILE est à notre porte.
    Que fait le gouvernement pourri et corrompu actuel ? Il discute du sexe des anges ….

  7. Posté par E-180 le

    L’honnêteté voudrait qu’on précise la date de cet entretien: septembre 2015 dans Paris Match… Depuis les choses ont changé sur le terrain, Daesh n’existe presque plus comme entité territoriale, je ne dis pas que la menace est nulle, mais je doute que les propos de Trévidic seraient les mêmes aujourd’hui.

  8. Posté par J.-J. le

    Et pendant ce temps là la France – et l’Europe débile et émasculée – s’émeut pour de sales pondeuses de m…. et pour leurs bâtards d’étrons vagissants qu’il faut à tout prix rapatrier …. mais mon Dieu mais c’est juste innommable et inqualifiable!!!!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.