Wuppertal (All.) : 2 Turcs et 1 « Macédonien » jugés pour prostitution forcée, agressions et vols. La plus jeune victime a 14 ans. « Au tribunal, les accusés rient et n’ont aucun remords »

Deux hommes et un adolescent auraient forcé des femmes et des mineures à se prostituer, avec ce qu'on appelle l'escroquerie du Loverboy. "La plus jeune victime est âgée de 14 ans", déclare la procureure Christina Laibold.

Mais il n'y a aucune trace de remords chez les accusés. Au contraire, rapporte le journaliste de la RTL (télévision allemande) dans la vidéo.

Proxénétisme, prostitution professionnelle forcée, agression et vol qualifié dans plusieurs cas : La liste des accusations portées contre deux hommes de 22 ans et 31 ans et leur complice de 17 ans est longue. Depuis juillet 2017, les deux principaux accusés de nationalité turque et allemande [NDLR : En clair deux Turcs naturalisés et un Albanais : Imat, Mohammed et Erhan comme le mentionne le reporter de RTL dans la vidéo] auraient fait semblant d'aimer sept femmes âgées de 14 à 22 ans et les auraient ainsi poussées à la prostitution. "Pour chaque femme, l'un des accusés était une personne de contact avec qui il était censé avoir une relation et qui simulait de faux sentiments", a déclaré Christina Laibold. Le mineur d'origine macédonienne a servi de leurre et est soumis au droit pénal des mineurs.

 

 

"Je te tue si tu ne continues pas à travailler"

Si les victimes ne voulaient plus se prostituer, elles étaient battues, étranglées, "menacées avec une arme, se faisaient cracher dessus" ou encore étaient menacées de mort.

Selon le ministère public, l'un des accusés aurait dit à une victime "je vais t'abattre si tu ne continues pas à travailler". Ou encore : "Je vais baiser ta fille si tu ne fais pas ce que je dis."

L'accusé turc de 22 ans a avoué qu'un oreiller avait été enfoncé dans le visage d'une femme de sorte qu'elle a failli suffoquer. Une adolescente de 17 ans a été menacée d'être vendue à l'étranger. Les "amants" leur auraient donné des cadeaux, leur présentaient des excuses ou prétendaient avoir des problèmes financiers ou encore être malades, afin que les femmes continuent à se prostituer par pitié, a déclaré l'accusation.

Six à huit "clients" par jour

[...]

Les victimes "devaient être disponibles 24 heures sur 24 pour servir les clients", a déclaré la procureure Laibold le premier jour du procès. Elles avaient de six à huit "clients" par jour. Les femmes âgées travaillaient sans interruption dans des appartements loués ou dans des hôtels, de Dortmund à Düsseldorf en passant par Wuppertal. "Une demi-heure 60 euros, une heure 120 euros. Les femmes gagnaient 600 à 1 000 euros par jour - jusqu'à 14 000 euros par mois.

"Au total, les femmes ont rapporté plus de 100 000 euros pour les accusés", indique l'acte d'accusation. Les accusées ont dupé les femmes pour qu'elles économisent de l'argent pour elles. En fait, les hommes ont immédiatement dépensé l'argent pour louer des voitures et de l'équipement coûteux pour leur bar à Shisha à Wuppertal, où de nouvelles victimes ont été recrutées.

Le verdict de cette affaire est attendu fin septembre. Les deux principaux accusés risquent des peines de prison pouvant aller jusqu'à dix ans. Au tribunal, cependant, ils n'ont pas eu l'air inquiets n'ont pas donné l'impression d'avoir de remords, comme le déclare Jan Heikrodt, reporter judiciaire pour la RTL, dans la vidéo.

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Rtl.de

 

 

3 commentaires

  1. Posté par Tommy le

    Je me sens tellement enrichi de côtoyer ces peuplades qui ont tant à nous apprendre..

  2. Posté par Sergio le

    Normal qu’ils ne soient pas inquiets, ils ne risquent absolument rien. Qu’ils rient, on les comprend, il n’y a que les juges et les journalistes qui jouent les outragés, quant aux victimes, elles n’ont même pas voix au chapitre. Pour les remords, ce sera dans un autre monde.

  3. Posté par maury le

    Des remords ??? pour des individus qui considèrent les femmes comme du bétail !!ces juges vivent dans un autre monde! » Pas de pitié pour ceux qui se conduisent comme des bêtes féroces!! »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.