L’Union européenne voudrait que les agriculteurs hongrois se suicident également

Cenator : Bruxelles ne verse pas les fonds de compensation aux pays pauvres sans indiquer la manière dont l’argent doit être utilisé. Sa dernière trouvaille est qu’une partie de l’argent destiné à l’aide à l’agriculture hongroise devait être versé aux migrants. Certainement, les fonctionnaires marxistes, férus d’égalitarisme, ont trouvé qu’il n’est pas normal qu’il y ait moins de suicides de paysans à l’Est qu’à l’Ouest.

Notons également que les partis suisses de gauche (et pas seulement) continuent à vouloir entrer dans l’UE, afin que la souveraineté déjà bien entamée de notre pays soit entièrement à la merci des crétins de Bruxelles.

******

Cent mille personnes ont déjà signé une pétition en faveur des agriculteurs hongrois

Bordács Bálint, le 24 mars 2019

Cent mille personnes ont signé une pétition de la Chambre nationale d’agriculture (NAK) et de l’Association des agriculteurs hongrois (Magosz) pour maintenir le niveau des subventions agricoles de l’UE, a annoncé dimanche le secrétaire d’État au ministère de l’Agriculture lors d’une conférence de presse organisée à Fábián-Sebestyén, un village du comté de Csongrád.

À cette occasion, Sándor Farkas a déclaré que la Commission européenne (CE) allait considérablement réduire les subventions à l’agriculture et au développement rural de 15 à 20% après 2020. « Cela nuirait considérablement au potentiel de développement de l’agriculture hongroise, à la sécurité de la production alimentaire et à la capacité de rétention de main-d’œuvre du secteur », a-t-il relevé.

La secrétaire d’État a souligné qu’il était inacceptable pour le gouvernement hongrois que la CE détourne des ressources du secteur agricole vers la politique migratoire.

Les cent mille signatures démontrent que la pétition visant à protéger les agriculteurs et les terres agricoles en Hongrie rencontre le soutien non seulement des milieux directement concernés, mais aussi de larges couches de la société.

Farkas a ajouté que la Commission européenne devait être attentive à cette situation :

«Le gouvernement, avec la participation des représentants des agriculteurs, est en contact étroit avec les autres États membres de l’UE. Cela est rendu nécessaire aussi par le fait qu’en plus de la limitation des subventions, la CE est favorable à des conditions qui rendraient l’accès aux fonds plus difficile pour les agriculteurs », a déclaré Sándor Farkas.

«Si les plans de Bruxelles devaient se réaliser, les agriculteurs hongrois recevraient près de 50 euros de moins par hectare et par an, ce qui les priverait d’opportunités de développement », a affirmé le politicien.

« De plus, la réduction des subventions toucherait indirectement tous les citoyens, car on s’attend à ce qu’elle provoque une explosion des prix des denrées alimentaires », a observé le secrétaire d’Etat. Pour cette raison, Sándor Farkas a demandé à tous les citoyens de signer l’initiative jusqu’au 3 mai, soit en ligne, soit sur les formulaire disponibles chez les paysans ou aux directions régionales de la NAK.

Article original : Origo.hu

Traduction Cenator pour LesObservateurs.ch

Texte de la pétition : http://www.peticioamagyargazdakert.hu/

3 commentaires

  1. Posté par zlatan le

    L’UE est une nouvelle sorte de Gargantua et la Hongrie a fort bien raison d’être solidaire de leurs paysans. Eux ont encore cet esprit de solidarité qui chez nous s’est transformé en individualité.

  2. Posté par Antoine le

    Merci Cenator :
     »Bruxelles ne verse pas les fonds de compensation aux pays pauvres sans indiquer la manière dont l’argent doit être utilisé. Sa dernière trouvaille est qu’une partie de l’argent destiné à l’aide à l’agriculture hongroise devait être versé aux migrants »
    Il en ira certainement de même avec TOUTES les taxes écologiques et climatiques …
    Des milliards pour la caisse commune et des miettes pour l’écologie !

  3. Posté par poulbot le

    La commission Européenne est aux ordres d’organisations internationales qui veulent la disparition des états-nation pour les remplacés par une salade de peuple a exploité pour le seul bénéfice d’une poignées de personnes imbu de leur personne et désirant que les richesses ne soit faite que pour eux seul.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.