Le nombre de catholiques pratiquants à nouveau en hausse en Pologne

post_thumb_default

 

L’institut statistique de l’Église catholique en Pologne (ISKK) informe d’une hausse en 2017 de la proportion de catholiques présents à la messe du dimanche, après le recul de 2016. Il y a aussi eu plus de baptêmes mais moins de mariages.

Une fois par an se déroule en Pologne un compte des fidèles présents à la messe dominicale et de ceux qui communient. Ce compte a lieu dans chaque église du pays, et les résultats sont toujours publiés avec un certain décalage. C’est ainsi que les chiffres pour 2017 viennent seulement d’être portés à la connaissance du public. Après une baisse en 2016 (36,7 % de participants à la messe du dimanche et 16 % de communiants), 2017 a été marqué par une hausse : 38,3 % de fidèles présents à la messe dominicale et 17 % de communiants. Quant au nombre de baptêmes, il est passé de 374 000 en 2016 à 392 000 en 2017, mais c’est probablement plus dû à la hausse du nombre des naissances qu’à une intensification de la pratique religieuse. Il y a en revanche eu en 2017 environ 3 000 mariage de moins qu’en 2016.

Les proportions ci-dessus concernent les catholiques uniquement, ce qui veut dire qu’elles portent sur environ 92 % des Polonais.

Globalement, si la pratique religieuse reste beaucoup plus élevée en Pologne qu’ailleurs en Europe, elle est malgré tout en baisse d’une décennie sur l’autre. En 1980, il y avait 51 % de fidèles à la messe du dimanche. En 1990, ils étaient 50,3 %. En 2000 ils étaient encore 47,5 % mais seulement 41 % en 2010.

Cet article Le nombre de catholiques pratiquants à nouveau en hausse en Pologne est apparu en premier sur Présent.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.