Dans la police judiciaire de Seine-St-Denis, les musulmans décident de bannir la viande de porc et interdisent aux femmes de préparer les grillades

En Seine-Saint-Denis, les musulmans décident qui prépare les grillades lors des barbecues de la police judiciaire et avec quelle viande.

 

 

 

Via Fdesouche.com

10 commentaires

  1. Posté par alain de vecchis le

    J e voudrais demander officiellement au ministre de l’intérieur, qu’il dise ce qu’il en pense, et ce qu’il compte faire pour remettre de l’ordre, moi je suis résolu à ne pas me laisser faire, je suis chez moi et je me battrai pour le rester, ces gens qui nous haïssent, je vais juste leur dire qu’il y à dans le monde assez de pays Musulmans pour les accueillir, ils seront chez eux et pourront s’exprimer comme ils font ici. Alors c’est pour quant le départ? Alain

  2. Posté par cochonki le

    JUSQU’À QUAND va-ton toléré ces attaques musulmanes sans réagir? c’est une invasion; ils nous livrent une guerre par l’intérieur… Et le Ministre (de l’intérieur) devrait si opposer, sauf, biens sur, s’il est avec eux !!!

  3. Posté par claire le

    Osez dire les bons mots, ce n’est pas un « détail » c’est scandaleux, effrayant, car cela se manifeste dans toutes les strates de notre société ! dans nos écoles, dans les hôpitaux, toutes les administrations,, mairies, préfectures…..Je ne veux pas que ma petite fille dans trente ans soit obligée de porter le voile et privée de liberté et d’enseignement !!! dans une France devenue exsangue car nous ne pouvons continuer à ce rythme autant sur le plan sociale qu’économique . !

  4. Posté par miranda le

    NON MONSIEUR! Ce n’est pas un détail, ce n’est pas anecdotique! Leur stratégie avance tout doucement, pour voir jusqu’où l’ont peut « malmener » voire épuiser votre patience et vous faire céder.
    S’ils n’avaient pas de stratégie, ils vous auraient dit : vous mangez du porc, nous on amène du poulet à griller et les femmes s’en occuperont comme d’habitude. On appelle cela un compromis pour que règne l’entente et la fête.

    LA ILS SONT DANS UNE AUTRE TACTIQUE, ILS ATTENDENT QUE VOUS CEDIEZ. Ca fera comme à la RATP, Mahomet au volant, la Charia au tournant. Sauf qu’un » tournant » dans la police qui est un ORGANISME DE PROTECTION DE LA NATION, c’est extrêmement dangereux et ça nous prévient qu’il y aura danger, voire péril en la demeure dans peu d’années.
    Un conseil Monsieur : vous pouvez accepter « leur phobie irrationnelle du porc » mais vous ne devez pas céder sur le reste. Une fête dans un corps d’état CA SE RESPECTE.

    Nos intégristes (les gentils comme les excessifs) se retiraient jadis et encore maintenant dans des couvents ou des monastères
    .
    L’ISLAM n’a pas pensé à en créer pour ses intégristes. Elle le paiera forcément très cher un de ces jours. N’ayant pas de « nuances » dans ses appétits, l’ISLAM s’auto dévorera. Ca a déja commencé.

  5. Posté par Thibaut le

    Pour combien de temps encore France inter pourra garder un fond rouge ? et le parti socialiste conserver ses couleurs ? mdr.

  6. Posté par fabiola le

    Et le poulet, ils y ont droit ? Pauvres gens.

  7. Posté par JeanPaul le

    Ils ne souhaitent pas que les femmes touchent les saucisses… La leur aussi ?
    Bande de cinglés qui veulent imposer leur inculture !!! Qu’ils aillent faire un méchoui au fond des montagnes d’ordures, pendant que nos femmes grillent notre viande de porc.

  8. Posté par Michel le

    C’est un détail ? Mais non, comme il l’a ensuite formulé clairement, c’est une scission !
    Ce n’est que le reflet de ce qui se passe dans ce qu’est devenu la société française , une société multi-culturelle, multi tout… Ce ne sont plus que des ethnies qui se battent les unes contre les autres (cf. l’Afrique) , et une religion qui fait le djihad contre toutes les autres .
    C’est anecdotique ? Et si on en venait plutôt à l’essentiel : La promotion de l’émergence de cette conquête par l’islam de notre territoire , par les dirigeants, les différents collabos qui sont censés le protéger? Pourquoi, à tous les échelons de la société, de la politique laisse t-on ce cancer se développer ?
    Voici donc un courageux qui avoue que même dans la police, le fruit se pourrit de « l’intérieur » . Avec ou sans ministre… Quel bord choisiront les musulmans qui font office de policiers , le jour où le signal leur sera donné ?
    La stratégie guerrière islamique dure quand même depuis 1400 ans…
    Dans le nid si accueillant des mésanges françaises, les coucous africains et les coucous musulmans sont en train de virer les oisillons français… Allez zou ! hors du nid les p’tits blancs. Même si c’est ouvertement de la haine raciale , ce ne sera pas pas reconnu comme du racisme, c’est la culture façon « murs des cons » !
    Nos ancêtres, nous même, avons bien travaillé en 2000 ans. Mais maintenant, il faut débarrasser la place, mourir, car ils veulent nos beaux pays et tout ce qui va avec, et sans payer bien sûr .

  9. Posté par Léo C le

    Et vous voulez faire confiance à ce genre de flics lorsque ça commencera à péter ?

  10. Posté par Fomalo le

    Non, ce n’est pas accessoire, ni « un détail ». Vous vous rappelez le printemps 2018 ? https://lesobservateurs.ch/2018/03/20/france-occupation-de-la-basilique-de-saint-denis-par-des-clandestins-provoquant-lannulation-de-la-messe-les-videos/. Vous avez vu le genre de « migrants »? Attention, St Denis est la nécropole (mais oui, encore) des rois de France, et tout profanation laisse présager la prise de pouvoir de la grosse faction anti-grillades (sauf s’il s’agit de policiers, excusez-moi), fumant ses merguez au fuel des voitures incendiées. Ce n’est pas un détail: cela va de concerts avec les propos d’un certain Belattar et de biens d’autres avant lui.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.