France : Un réfugié soudanais attaque un surveillant de la prison de Fresnes en criant « Allah Akbar »

Jeudi 13 septembre, un individu incarcéré à la prison de Fresnes, dans le Val-de-Marne, a tenté d'agresser un surveillance pénitentiaire.

L'homme devait sortir de prison à la fin du mois... Un détenu de la prison de Fresnes (Val-de-Marne) a agressé au couteau un surveillant de l'établissement pénitentiaire, jeudi 13 septembre, révèle franceinfo.

Comportement instable et suivi psychiatrique

L'attaque est survenu alors que l'individu allait partir en promenade. Il s'est alors jeté sur l'agent en sortant un couteau de sa poche et en criant « Allah akbar ». Le gardien n'a pas été blessé et son agresseur a été désarmé, puis placé en quartier disciplinaire. D'après les informations de franceinfo, le détenu n'était pas suivi au titre de la radicalisation. Il était toutefois connu pour son comportement instable et faisait même l'objet d'un suivi psychiatrique.

2 commentaires

  1. Posté par Léo C le

    Il ne risque pas grand-chose. Ils sont 80% des incarcérés de France à se joindre à lui.

    80 % de déséquilibrés donc.

  2. Posté par Antoine le

     »Le couteau venait « visiblement » de la cantine »
    Servir exclusivement de la soupe halal, SANS couteau, uniquement une paille …
    Pour les remarques éventuelles, les détenus peuvent demander le secret de fabrication de la soupe au chef !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.