8 commentaires

  1. Posté par Léo C le

    Anesthésiés pour certains, craintifs pour d’autres d’avoir à affronter la justice au fil à plomb.

    Justice de façade totalement inféodée, pour qui tout opposant qui sommeille en nous est toujours un hors-la-loi tels que l’étaient les Résistants pour Vichy et l’occupant il y a 75 ans.

    Ce n’est pas gagné.

    Devoir dire qu’il va falloir que ça brûle encore dans les cités, que ça poignarde par ci par là, pour initier une révolte salvatrice, me fait frémir.

    Je vis dans une région encore relativement épargnée mais pour combien de temps ?

    Un fils qui doit partir en Australie, que j’exhorte à y rester. Un autre à la réplique prompte, qui n’envisage pas encore que la raclure d’en face qui voudra en découdre aura une lame.

    Il faut absolument que nos enfants apprennent à se défendre grâce à l’appui de personnes bien intentionnées et décidées à inverser cette déchéance.
    Des clubs où associations, plutôt, avec tri sélectif pour éviter d’y retrouver ceux que nous devons combattre.

    Parce que, ne vous y trompez pas, lorsque votre progéniture fait du tennis, du rugby, de l’équitation, de la natation, le divers, le « jeune » fait de la boxe thaï, du krav-maga et apprend à planter une lame dès le plus jeune âge.

  2. Posté par miranda le

    LE MEPRIS DE NOS DIRIGEANTS FACE A CETTE REALITE commence à dépasser les bornes. Christine Tassin sur Résistance Républicaine a bien raison aussi de dénoncer l’inertie de SOS RACISME face à ces agressions racistes anti-blancs. Personne n’a entendu Mr SOPO, son responsable, émettre un minimum de compassion pour le cas d’Adrien et tant d’autres.Va-t-il falloir organiser une manifestation devant les locaux de SOS RACISME pour mettre en évidence leur LACHETE? Et se munir de pancartes portant les noms de tant de disparus?

  3. Posté par UnOurs le

    « Update »: ça, c’était il y a deux semaines. Maintenant, par la bouche de son avocat, Monsieur Cohen, la mère du jeune assassiné nous fait savoir qu’elle ne veut pas que la mémoire de son fils soit souillée par une récupération politique de « l’extrême-droite ». Elle a donc décidé de rentrer dans le rang et de collaborer, formellement, au système qui fera que d’autres jeunes Blancs périront sous le couteau allogène dans l’indifférence totale du système. Honte sur elle.

  4. Posté par aldo le

    Voilà bien une curieuse nouvelle. Serait-ce un Fake ? https://www.bfmtv.com/societe/la-famille-d-adrien-perez-deplore-la-recuperation-politique-de-generation-identitaire-1504750.html Comment peut-on être inapte à l’analyse politique à ce point ? Alors qu’il suffit que la presse à la botte, la même qui soutien par ses silences ces crimes et en est l’instigatrice par omission, déclare unilatéralement que LES IDENDITAIRES sont d’extrême-droite et le charabia habituel de Mélanchon pour discréditer. https://www.bfmtv.com/societe/la-famille-d-adrien-perez-deplore-la-recuperation-politique-de-generation-identitaire-1504750.html Comme d’habitude les calomnies contrariée par des jugements ne font pas l’objet de rectificatifs. https://lesobservateurs.ch/2018/08/04/autriche-les-identitaires-blanchis/

  5. Posté par aldo le

    Les silences des media-pravda à la botte et de ses idéologues-journalistes délégué de l’extrème gauche, soit plus de 80% d’une presse soit-disant pluralistes et libre, en font des complices directes de ces actes criminels. EN BAFOUANT SON DEVOIR D’INFORMATION SUR LES EXACTIONS DES MIGRANTS, LA PRESSE CORRESPOND EXACTEMENT AUX MENTIONS DU CODE PENAL SUR LA MISE EN DANGER D’AUTRUI DONT LE SILENCE COUPABLE EXACERBE L’AMPLIFICATION ET LA PERPETUATION DES CRIMES.ET DES DELITS CONTRE LA POPULATION. Autrement plus grave des excès de vitesse de plus en plus fantaisistes et à but fiscaux.

    Art. 12914. Mise en danger de la vie ou de la santé d’autrui / Mise en danger de la vie d’autrui
    Mise en danger de la vie d’autrui
    Celui qui, sans scrupules, aura mis autrui en danger de mort imminent sera puni d’une peine privative de liberté de cinq ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

    QU’EST-CE QU’ON ATTEND POUR APPLIQUER LA LOI SUISSE A TAMEDIA-PRAVDA, SES DIRIGEANTS ET SES PSEUDO-JOURNALISTES ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.