Mort d’Adrien Perez : sa famille dénonce une “récupération politique par le groupe Génération Identitaire”

La famille du jeune homme mortellement poignardé en juillet à Grenoble a dénoncé la “récupération politique” opérée, selon elle, par le groupe “Génération identitaire”, samedi 11 août.

Ils réclamaient « justice pour Adrien » mais la famille du jeune homme ne l'entend pas de cette oreille. Après une manifestation de « Génération identitaire », samedi 11 août devant le palais de Justice de Grenoble en faveur d'Adrien Perez, mortellement poignardé à Grenoble en juillet, sa famille a pris la parole par le biais de son avocat, rapporte BFM TV.

 

Exemple de tweets de cette communauté qui soutient les siens pendant que les Européens de souche se dénoncent et se trahissent entre eux :

 

 

 

La famille est « extrêmement choquée »

« J'ai eu la famille d'Adrien au téléphone ce samedi après-midi, qui était extrêmement choquée, qui n'a pas voulu - depuis qu'elle s'est exprimée - la moindre récupération politique quelle qu'elle soit », a déclaré l'avocat de la famille de la victime. Et de poursuivre : « Il ne faudrait pas que le beau visage d'Adrien devienne, pour certains, l'étendard de la haine et l'étendard réducteur d'une réflexion qui n'est en tout cas pas celle de cette famille. Voilà ce qu'ils souhaitaient - par mon intermédiaire - exprimer ce samedi soir ».

« Malheureusement, ce type de manifestation ne fait que raviver leur souffrance et ne semble pas aller dans le sens de la justice, de la sérénité et de l'équilibre, ces valeurs fondamentales auxquelles je suis attaché et cette famille avec », a encore ajouté l'avocat.

Valeurs Actuelles

22 commentaires

  1. Posté par Anton le

    Le problème, c’est que vous ne pouvez pas vous imaginer la pression merdiatique, politicarde, associamerdes qui ne manquent de s’abattre sur ces pauvres familles endeuillées par, souvent sinon toujours d’année en année, ces maudits CPF dès qu’elles expriment ne serait-ce qu’un commencement de compréhension de la situation actuelle dans nos pays d’Europe. Regardez le général Picquemal qui, même lui ancien commandant de Légion, est revenu piteusement sur ces déclarations dénonçant l’année dernière l’envahissement à Calais (et embarqué par les CRS comme un vulgaire nazi qu’il devait être. Salut à toi Adrien, Français courageux !

  2. Posté par fanny flibustier le

    En tant que mère s’il devait arriver quoique ce soit à mon fils ou à ma fille, j’en serai détruite et quitte à l’être, je ne crois pas que grand-chose (menaces ou promesses) ne saurait m’arrêter, La réaction de la famille me dépasse totalement et c’est vraiment terrible pour leur fils. La justice, s’il y en avait une, ferait bien également de s’intéresser aux tweets des lobotomisés indignes d’être catégorisés comme humains montrés ci-dessus.

  3. Posté par Charles Alexis le

    Récapitulons:
    La famille de la victime collabore contre la résistance.
    C’est moche !
    R.I.P. Adrien !

  4. Posté par Christian Hofer le

    Avez-vous vu quiconque parler de racisme dans cette affaire?

    Des manifestations où des jeunes cassent tout, brûlent des quartiers entiers?

    Des officines manifester leur dégoût et exiger une peine exemplaire, hurler à l’infamie du retour du racisme?

    Des Maghrébins témoignant leur solidarité aux Français, contre le racisme anti-Blanc ?

    Il n’y a rien et il n’y aura rien. Les Blancs sont le punching-ball des autres communautés. Nos morts n’existent même pas pour eux. De simples déclarations du Groupe identitaire sont déjà perçues comme excessives. Nous n’avons même pas le droit de nous offusquer de leurs saloperies innommables.

  5. Posté par aldo le

    On ne peut a priori ne pas nier qu’ils puissent avoir été menacés, soit par les islamistes, soit par le pouvoir Macroniste qui craint par-dessus tout la montée des Le Pen au point d’ordonner aux médias de soutenir à tout prix Mélanchon beaucoup moins redoutable. Pour ceux qui tuent au nom de l’Islam, les menaces font aussi partie de la routine quotidienne, comme avec Erdogan. C’est comme pour les 4 femmes agressées à Genève, on ne sait pas encore si cette action a été précédée de menaces, soit pour prendre le commandement de la boîte de nuit, soit pour mettre au pas des filles trop réticentes à accepter des prises de participations dans leurs affaires. Mais quand nos politiques déroulent le tapis rouge au profit exclusif des hordes barbaresque éjectées des prisons de leur pays d’origine, alors oui, la violence s’implante partout. et devient la norme.

  6. Posté par Carole le

    Et bien, si mon fils était tué, je me contre ceux et leur éventuelle politique pour l’amour de mon fils et pour ne pas l’abandonner, de même pour que d’autres ne subissent pas le même sort. Tout le reste n’est que de la lâcheté

  7. Posté par pierre frankenhauser le

    Je rejoins totalement le commentaire de UnOurs. Cette omerta fait le jeu de ces assassins anti-blancs, qui n’ont aucune raison de s’arrêter en « si bon » chemin, puisqu’ils continueront à être protégés par notre justice anti-Européens autochtones et ne subiront aucune pression des médias et de l’opinion publique officielle.

    Ces parents aveugles « vous n’aurez pas ma haine » ne feront rien pour que cela change. Ils ne rendent pas service aux prochaines victimes. Finalement, je comprends pourquoi Macron préféré recevoir la mère d’un terroriste français présumé, plutôt que les parents d’Adrien Perez.

  8. Posté par pépé le moko le

    Alors ? est-ce ainsi qu’ils honorent la mort de leur fils ?
    Des larves sans k…illes et sans honneur ni fierté !

  9. Posté par Diablotin le

    1. La victime est un européen de souche. 2. Le meurtrier est un musulman issu de l’immigration. 3. Le meurtrier a pu commettre son crime grâce a la politique laxiste du gouvernement français en matière d’immigration. Ça n’est pas de la récupération politique mais des faits! On peut choisir d’ignorer les faits, mais les faits resteront et demeureront des faits…

  10. Posté par bobo le

    ah ah ah ah,les seuls qui ont bougé pour le pauvre fils ce font dégommés par les parents.Bizarre?
    menaces ou peurs ou bêtises? La haine c’est les tueurs qu’ils l’ont et comme la dit justement la mère une certaine communauté en sont majoritairement les acteurs.En faisant l’autruche depuis des décennies la guerre arrivera.

  11. Posté par fred le

    Faudrait envoyer une copie des messages de soutien aux racailles à la famille, qu’elle se rende compte à quel point ils s’en foutent de ce tabassage qui a finalement mal tourné.

  12. Posté par G. Vuilliomenet le

    Il me semblait avoir laisser un commentaire. Etait-il trop violent, trop haineux? Pas beaucoup plus que ce que j’ai pu lire ici, sauf que j’ai rappelé une ode de Philippe Muray et une citation de Louis-Ferdinand Céline.

  13. Posté par UnOurs le

    La famille du jeune assassiné rend possible, de par son attitude, la continuation des conditions politiques qui ont rendu possible la mort de leur enfant. La famille du jeune assassiné se rend donc indirectement complice des morts à venir de jeunes Blancs en France. La famille du jeune assassiné mérite donc le mépris le plus profond, s’achetant ainsi son petit confort moral sur le cadavre encore chaud de leur enfant.

  14. Posté par fred le

    C’est pourtant la mère qui la semaine dernière chialait sur toutes les radios ! elle aurait du profiter pour dénoncer ce racisme anti chrétien dont ont tait l’existence.

  15. Posté par fred le

    Ahahahaha en bons cathos ils tendent la joue droite ou la gauche je ne sais plus….

  16. Posté par Marie-France le

    Pourtant , les déclarations de la maman, après le drame ne semblent guère correspondre à celles d’aujourd’hui.. La famille, comme toutes les familles de personnes agressées par des « chances pour l’Europe » ont, après quelques jours , ce genre de réaction.. je trouve ça très bizarre…. loin de moi l’idée que ces familles reçoivent des directives, des « conseils » pour ne pas « jeter de l’huile sur le feu ».. non,non , non,.. loin de moi cette idée !!! Mais au fait, qui a mis le feu ?

  17. Posté par Elsaesser le

    Des milliers de Français, d’Allemands, d’Anglais etc se sont fait égorger par des muzz racistes et ivres de sang, sans parler de ces milliers de femmes violées par les ces mêmes prédateurs d’allah.
    Parmi toutes les familles de ces victimes, rares ont été celles qui réclamaient VENGEANCE. Pourtant ce sentiment est on ne peu plus normal. Alors on peut se poser la question de savoir si finalement ces gens n’étaient pas des « vivre-ensemblistes » obstinés ayant toujours voté pour des politicards immigrationnistes partisans de l’idéologie de coudenhove-kalergie, ce qu’ils ignoraient évidemment. Auquel cas, ils ont payé très cher leur erreur. Mais en ont-ils seulement conscience, tant certaines personnes semblent incapables de la moindre réaction, à l’instar de ces Eloïs « lobotomisés » décrits par H.G.Wells dans « The Time Machine ».

  18. Posté par Maurice le

    Et à Genève, toute la gauche et toutes les O.N.G. gauchistes ont déjà récupéré la violence faite aux cinq femmes par des gens de couleur brune. Cinq étendards à leur service pour la prétendue cause des femmes, sans rechercher aucunement la cause de ces violences.

  19. Posté par Christian Hofer le

    En s’opposant au groupe Identitaire, ils font exactement le travail de sape que les associations « anti-racismes » attendent d’eux : Ainsi rien ne changera, les ethnies violentes continueront à tuer les sales toubabs.

    Ces parents n’ont toujours rien compris de ce qui se passait en France, malgré leurs appels à l’aide « contre la violence » (laquelle? de qui? contre qui?)

    Sans l’immigration, leur fils serait toujours vivant. Et ils ne veulent pas voir cette simple réalité.

    Ceux d’en face se fichent éperdument du terme « racisme » puisque personne n’oserait les accuser. Ils ne se privent jamais pour appeler à la violence, la justifier, en abuser (alors qu’ici le Groupe identitaire réclame simplement de l’équité).

    Rien que l’agression de Genève prouve à quoi nous avons affaire avec cette racaille des cités.

  20. Posté par Gagu le

    Remarquez je peux comprendre que la famille ne souhaite pas que la mort d’Adrien soit récupéré par un groupe quel qu’il soit. Laissons le reposer en paix.

  21. Posté par bigjames le

    Et ils en redemandent. Incurable malheureusement.

  22. Posté par G. Vuilliomenet le

    Ce qui montre le niveau de bêtise de ces personnes. Je pense qu’il leur faut que leurs « amis » adorant la manip du couteau continue d’assassiner les membres de leur famille.

    https://www.youtube.com/watch?v=Tpv4HPt-Ulw

    Je maintiens que cette citation est toujours d’actualité:

    « Pour que dans le cerveau d’un couillon, la pensée fasse un tour, il faut qu’il lui arrive beaucoup de choses et de bien cruelles.  » ( Louis-Ferdinand Céline )

    Tout compte fait, je ne peux pas m’apitoyer sur ce type de personne. C’est juste dommage pour la victime. Ses proches sont juste des castrés comme nous en avons encore beaucoup trop.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.