Tourisme sexuel pour les femmes blanches à Saint-Domingue : « Cela fait 7 ans que je n’ai plus fait l’amour avec un Blanc. Ici c’est le 5ème homme avec qui je couche. » (Vidéo)

Christian Hofer : Lorsque cela se fait au détriment des Blancs, personne ne parle évidemment de racisme. Le concept de "race" qui est nié par la gauche, voire perçu comme une insulte d'extrême droite est ici mis en exergue pour rendre hommages aux... hommes noirs.

 

**********

 

Vers 2:35.

"ça fait 7 ans que je n'ai pas fait l'amour avec un Blanc. Je ne sais plus comment c'est (petit rire). 7 ans que je n'ai pas fait l'amour avec des gens de ma couleur."

 

 

 

A 3:40

"Les Allemandes sont des folles ici. Elles trouvent des Noirs qui les tirent bien quoi."

 

Vers 8:10

Deux Suissesses en vacances... "Le chasseur de touristes (sanky-panky) n'a pas de soucis à se faire, la jeune Suissesse a fait son choix."

 

La Suissesse apporte bien servilement les boissons qu'elle a sans doute payées de sa poche. Ici pas de critique du machisme ou du patriarcat : Normal, ce ne sont pas des hommes blancs.

 

 

 

Même des jeunes filles qui pourraient trouver facilement un Européen préfèrent entretenir une relation sexuelle avec ces Dominicains. Ici il n'est guère question d'âge ou de compagnons inaccessibles.

"Seules la sexualité et la durée des rapports comptent."

 

 

"Énormément de femmes ne viennent ici que pour les hommes dominicains."

A noter que les Européennes voient parfaitement que ces sanky-panky prennent contact avec plusieurs femmes durant la même soirée.

"J'en ai déjà 3. Je vais voir si je ne peux pas en avoir 5."

 

30 commentaires

  1. Posté par Socrate@LasVegas le

    Excellente interview de Zemmour! Merci Hadrien

  2. Posté par miranda le

    Quand je lis tous ces commentaires, je vois qu’il y a une grosse, grosse blessure.

    Moi qui suis déjà dans les seniors, je ne voudrais pas retrouver le papa abusivement dur que j’ai connu. Mais je n’étais pas la seule. C’était à peu près la même chose dans beaucoup de familles en ce temps là.

    A cette époque, quand j’étais toute petite, les mamans assuraient l’éducation et l’entretien de tout et de tous. Le père s’occupait de rapporter un salaire qui permettait de vivre ou de survivre.

    LA MALTRAITANCE envers nos pères dans tous les lieux de travail et les minces salaires de l’époque avaient crée de l’homme malheureux, insatisfait, frustré, humilié, donc « MECHANT ».

    Et ma génération a interprété cela comme du MACHISME. Comme si ce n’était qu’une « façon d’être, masculine ». Non, ils étaient profondément malheureux et ils n’avaient pas le droit de le dire. Ils SUBISSAIENT. Il fallait bien que cela s’exprime d’une manière ou d’une autre. Brutale, rejetante, odieuse parfois.

    Donc les petites filles de ma génération ont en grand nombre, vécu la crainte, la peur du père.

    On ne sait pas combien de générations sont nécessaires pour guérir de cela. Mais l’empreinte est telle, que je pense qu’elle subsiste encore chez ces générations de femmes, A LEUR INSU. Nous leur avons, bien entendu transmis notre ressenti. Cela a sûrement déclenché en elles ce besoin irrépressible d’indépendance qui se manifeste sous diverses formes et pas seulement dans ce besoin de « tourisme sexuel ». Nos peurs ont engendré chez elles un EXCES d’indépendance et probablement une mise à distance » de l’homme blanc », que certaines risquent de payer assez cher dans une vieillesse solitaire.

    Elles ne vous détestent pas. Elles sont surtout « porteuses » de nos passés. Celui de leur grand-mère et leur mère, des femmes qui ont eu PEUR de ces hommes maltraités, cassés par une société qui les rendait « méchants ».

    Les très jeunes filles d’aujourd’hui semblent libérées de ce fardeau et semblent bien plus douces et attentives envers les hommes car un bon nombre d’entre elles ont pu connaître du « bon papa ».

    Une société doit réfléchir quand elle EXIGE TROP DE L’HOMME, quand elle met celui-ci en MALTRAITANCE. Elle produira inévitablement de la souffrance chez lui et son entourage.

    La maltraitance envers nos pères a ENGENDRE LE FEMINISME. Nous pensions que nous devions nous révolter contre nos pères, alors que la société les avaient exploités, humiliés et pour certains, broyés. Nous étions trop jeunes pour comprendre cela alors nous avons interprété à notre manière l’attitude de nos pères..

    Par chance, j’ai vécu dans d’autres sociétés où il n’y a pas cette maltraitance ENVERS l’homme et où les rapports hommes femmes sont normaux, où chacun sait quel est son rôle, son utilité, où le temps DE LA REFLEXION, permet le temps du RESPECT. Ces sociétés qui ne sont pas dans la pauvreté, NE SONT PAS INDUSTRIALISEES et développées à outrance.

    Elles sont dans le « juste ce qu’il faut ». Elles sont rares mais elles existent.

    Quand nous créeront des sociétés qui laissent du temps aux humains et qui ne les asservissent pas, nous pourrons avoir des rapports harmonieux, sans compétition « hommes femmes ». Sans peur l’un de l’autre.

    Nous y parviendrons quand nous accepterons d’être dans « le juste ce qu’il faut » et la coopération des uns avec les autres. Car une vie simple ne peut pas être seulement une vie de couple. Le couple dans ce genre de société a besoin de coopérer avec les autres. Saurons nous y parvenir? Car aujourd’hui, nous avons tant de faux besoins qui font de nous des « asservis » et qui nous engagent à nouveau dans un retour à la « frustration, l’insatisfaction ».

  3. Posté par Charles Alexis le

    @Christian Hofer
    « https://youtu.be/FGC13rCbEAs?t=30m31s »
    Merci d’avoir donné ce lien concernant l’histoire de Ted et Tip :
    « Mon cauchemar, j’ai épousé une Thaïlandaise »
    Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus, l’original est « My Thai Bride »
    http://www.mythaibridefilm.com/
    Les retours que j’ai eus de ce film sont majoritairement :
    – Haineux (surtout pour Ted) de la part de ceux qui ne connaissent pas bien ou pas du tout la Thaïlande ;
    – Empathiques de la part des Farangs (étrangers) résidant en Thaïlande.
    En ce qui concerne les Thaïlandais, les qualificatifs les plus fréquents sont :
    – Djai dii (cœur bon = gentil) et Ngo ngao (idiot) pour Ted ;
    – Djai dam (cœur noir = sans pitié) et Mai djin djai (pas vrai cœur = faux-jeton, fourbe) pour Tip.
    Un ami thaï m’a dit que les biens pris par la ruse à Ted porteront malheurs à Tip !
    À suivre …

  4. Posté par Christian Hofer le

    @ Daniel

    Vous écrivez :

    « Vous faites probablement partie de tous ces hommes qui disent texto pour se donner bonne conscience : » Oui mais les filles thaïes, elles aimes bien ça… » tout en sortant avec des gamines de 12 ans. Vous devriez m’inspirer de la pitié, en fait je n’ai que du mépris pour vous. »

    Ce qui est de la pure diffamation et de la provocation. Une insulte inimaginable!

    Le type qui se cache derrière son ordinateur pour insulter comme un gamin, ça en dit long sur votre niveau. Vous savez quoi de moi ? Ah oui. Rien! Mais vous me vomissez dessus en me traitant de pédophile!

    Je vais consulter mon avocat et déposer plainte au besoin.

  5. Posté par aldo le

    DEJA EN 1994 LA TSR FAISAIT DE LA PROPAGANDE POUR L’INVASION
    https://www.rts.ch/archives/tv/information/temps-present/4822090-suisse-et-mauricienne.html En 1994 c’était en apparence plus romantique, plus utilitaire, mais déjà la télévision publique faisait de la pub pour l’invasion. Ces négresses voulaient épouser un Suisse parce selon la rumeur bien implantée dans leur cerveau, ils avaient des esclaves. Une sérieuse confusion avec les musulmans. Et là, en Suisse, on voit pourquoi, elles étaient scandalisées de porter un cochon chez un paysan. Les touristes leur donnaient l’idée qu’il y avait des gens dans le monde qui ne travaillaient pas et vivaient toute l’année en vacances parce qu’ils avaient beaucoup d’argent.
    Ces populations étaient déjà fortement influencées par l’islam qui larguait un paquet de pognon dans nombres de pays, notamment chrétiens. Ainsi ils fabriquaient leurs futurs terroristes qui envahissent l’Europe actuellement, parce suite à la chute des prix du pétrole ils ont trouvé cette solution pour se débarrasser d’un problème faute d’argent à moins que ce soit là une stratégie organisée depuis très longtemps. .

  6. Posté par Christian Hofer le

    @ Daniel

    Vous avez intérêt à baisser le ton avec moi Daniel. Vous traitez les gens avec un mépris hallucinant alors que vous êtes ici sur un site suisse en train de parler avec un collaborateur de ce site et que vous n’êtes rien ni personne !

    Vous vous prenez pour qui ?

    La féminisation est un mythe ? Vous êtes ignare à ce point ? vous sortez d’où pour pondre des idioties pareilles ? Il faudrait un peu se réveiller et regarder ce qui se passe autour de soi avant d’écrire ! Votre réalité ? Mais vous avez quoi comme expérience pour prétendre mieux savoir que les autres à part une grande gueule?

    Article sur la mode que nous avons publié :

    https://lesobservateurs.ch/2018/07/12/mode-pour-le-nouvel-observateur-lavenir-des-hommes-est-dans-le-vestiaire-des-femmes/

    Les femmes sont devenues la référence dans nos sociétés, dans nos universités, leur valorisation est évidente (quotas, « égalité » à sens unique etc.). Même le maquillage pour homme est devenu un créneau commercial. Les références ont été biaisées et inversées. C’est d’ailleurs pour ça que le machisme des migrants est payant, notamment par le biais de l’islam. C’est une structure qui rassure les femmes.

    On ne compte plus le nombre de femmes traiter avec le plus grand mépris les hommes blancs tout en se jetant dans les bras de la diversité. Si vous ne voyez rien, c’est votre problème. Prétendre que la femme est une pauvre petite chose sans défense démontre votre degré d’immaturité. Il s’agirait de grandir au lieu de divaguer!

    Bien évidemment, en bon manipulateur que vous êtes, vous passez sous silence le fait que les femmes votent massivement à gauche (vous savez les Welcome Refugees!) tout en nous foutant dans les problèmes sur le plan politique depuis des décennies. Allez donc voir qui a voté pour la Gauche en Suède, aux Pays-Bas ou en Suisse. ça va être une révélation pour vous!

    https://www.swissinfo.ch/fre/democratiedirecte/elections-fédérales_pourquoi-les-femmes-élisent-elles-plus-à-gauche-que-les-hommes-/44158506

    Quant à la Thailande, cela est également lié à l’économie du pays. Leur propre gouvernement y trouve ses intérêts. Vous savez tout sauf l’important ? Les femmes de ce pays se marient également avec des Blancs pour le FRIC! Il n’y a guère que les gauchistes féministes pour croire que tout se fait à sens unique! Les femmes peuvent s’en sortir parce qu’elles trouvent un Européen qui leur donne de l’argent pour leur famille. Cela augmente le niveau de vie de toute une population, dont des enfants qui seraient dans la misère la plus noire. Leur propre pays ne leur donne aucun avenir. Mais ce n’est pas Daniel qui va s’en offusquer!

    Les Blancs ne peuvent pas posséder de maisons là-bas selon la loi. Tout est au nom de leur femme. Je vous laisse deviner le carnage en cas de divorce et le nombre de sales Blancs qui se sont fait plumer. En clair, vous ne savez rien de rien malgré votre immense arrogance!

    https://youtu.be/FGC13rCbEAs?t=30m31s

    C’est la dernière fois que vous écrivez ici. Vous allez pouvoir déverser vos niaiseries immatures ailleurs!

  7. Posté par Charles Alexis le

    Dans la vidéo de ce sujet, des femmes sont des touristes sexuelles. Rien d’insultant. C’est un fait. Point barre !
    Par contre, dans certains commentaires, on frise l’ordonnance pour l’administration de Padamalgam*500mg.
    Volontaire ou non, l’emploi de l’article défini, met souvent les hommes, les femmes et les touristes dans le même sac qui pue !
    Ayant résidé en Thaïlande, c’est vraiment usant d’entendre toujours les mêmes généralités. OUI, il y a DES touristes (et aussi DES autochtones !) qui sont de vraies saloperies ambulantes mais, LES touristes, LES hommes et LES femmes se comportent correctement en grande majorité. Souvent bien mieux que des donneurs-de-leçons, ces mêmes qui oublient un instant que l’on peut comprendre leur langue et leurs commentaires dégueulasses quand on croise leur espace au pays du sourire.
    J’ai pu ainsi apprécier dernièrement à Bangkok, dans la langue de Molière ; « T’as vu c’vieux porc qui a fait un gosse à cette gamine ! » alors que j’avais dans les bras le bébé d’une jeune voisine. Je l’avais amenée en urgence à la maternité il y a un an.
    Quelques jours après, en thaï : « Le Farang (l’étranger) promène sa pute ! » alors que je me rendais à l’école avec un ami thaï pour ramener ses gamines à la maison.
    Que répondre à ces propos moches émanant de personnes toutes plus complexées les unes que les autres ?

  8. Posté par Yolande C.H. le

    Dans les pays développés, la majorité des hommes et des femmes n’ont pas besoin de se prostituer, ils ont d’autres moyens de gagner leur vie. Il est cependant connu que dans certains milieux, cela permet une « promotion ». On a vu naître également une tendance chez les étudiants des deux sexes, ayant besoin d’argent.

    Ce commerce est donc une source bienvenue de revenus dans les pays où le travail n’est pas autant investi. Peu de ce tourisme sexuel, par contre, dans certains pays où cette opportunité est fortement et religieusement contrôlée, la solution passant par l’esclavage ou le viol du sexe faible, cela s’entend.

  9. Posté par Hadrien le

    @Daniel : « La féminisation de l’homme blanc est un mythe ».
    Non ! Car les faits donnent raison à Christian Hofer à 100%.
    Au-delà de la féminisation de la société :
    https://www.lejdd.fr/international/europe/parly-mogherini-von-der-leyen-la-defense-europeenne-aux-mains-des-femmes-3426701
    La féminisation des hommes, par exemple (même le taux de testostérone est en baisse chez le mâle blanc) :
    http://resistancerepublicaine.eu/2018/02/07/lhomme-ideal-est-il-une-femme-le-suicide-europeen-1-baisse-du-taux-de-testosterone/
    https://www.youtube.com/watch?v=FNTjszaKK3Q

  10. Posté par Daniel le

    @ Christian Hofer.
    Vous dites: « Ces hommes ne voyageraient peut-être pas en Asie si les Européennes ne préféraient pas les machos du Sud après avoir bien milité pour la féminisation des hommes blancs. »
    C’est après la guerre du Vietnam que les « hommes blancs » ont commencé de voyager intensivement en Asie et précisément en Thaïlande pour le tourisme sexuel et uniquement. Donc bien avant que les femmes européennes s’émancipent et fassent de même si je puis dire. Votre argument ne tient absolument pas la route. De plus, la féminisation des hommes blancs est un mythe que l’on veut faire passer à coups de « gay prides » dont les hétérosexuels bien dans leur sexualité se foutent éperdument.

    Vous dites encore: « Ce sont les premières à traiter les Européens comme des déchets, à les rabaisser tout en s’offrant aux individus du Maghreb, d’Afrique noire etc. »
    Cry me a river… Arrêtez de jouer au petit garçon à qui l’on aurait cassé son jouet. Combien de femmes vous détestent? Non mais sérieusement? Une seule femme vous a-t-elle insulté ou regardé d’un mauvais œil aujourd’hui? Je parie que non. Je suis sûr que plein de femmes vous aiment… Enfin, si vous ne leur expliquez pas en permanence vos théories funestes. Le grand problème c’est que les médias donnent une visibilité extraordinaire à une groupe relativement marginal et que l’on ne parle plus que de ça. La quasi totalité des femmes avec qui je travaille ou que je connais sont mariées avec des suisses ou européens et vivent de très belles vies de famille. Bon je vis en Suisse allemande et je ne fais que de bonnes expériences dans la vie de tous les jours. Ce que vous décrivez pour moi est absurde et ne reflète pas la réalité. On a le droit d’avoir des avis diffèrents.

  11. Posté par Daniel le

    @Christian Hofer. « Ce sont certainement les hommes blancs qui vous dégoûtent tant »….. C’est quoi cette phrase à deux balles? Vous vous êtes levé du mauvais pied ou quoi? Contrairement à vous j’ai vécu dans ma jeunesse plusieurs années en Thaïlande (entre autres pays d’Asie). Je suis 100 % pure Suisse.
    La prostitution représente 17% du PIB thaï. De part mon travail j’ai vu des horreurs… (Je dis bien des HORREURS) à vous glacer le dos. Alors oui ces milliers d’hommes (et le chiffre de milliers est correct) bien suisses qui visitent la Thaïlande « que pour ça » me dégoûte. Je ne parle pas des familles suisses et touristes corrects ici. Vous faites probablement partie de tous ces hommes qui disent texto pour se donner bonne conscience :  » Oui mais les filles thaïes, elles aimes bien ça…  » tout en sortant avec des gamines de 12 ans. Vous devriez m’inspirer de la pitié, en fait je n’ai que du mépris pour vous.

  12. Posté par Oli le

    Ok pas de souci, qu’elle fasse les Pute à negre tant qu’elle veulent. Mais faut tout de suite qu’elle arrête de pleurer pour leur féminisme de merde. Et le jours ou leur petit copain noir, muslim et autre les force à porter le voile et leur defonce la gueule, y va falloir qu’elle assume de se faire tabassé, par ces petit salopard. Et c’est pas qui va bouger le petit doigt pour les aider bien au contraire.

  13. Posté par Christian Hofer le

    Rappel Daniel :

    Hommes blancs : 62% pour Trump, 31% pour Clinton
    Femmes blanches : 52% pour Trump, 43% pour Clinton

    https://edition.cnn.com/election/2016/results/exit-polls

    Ce sont certainement les hommes blancs qui vous dégoûtent tant qui ont sauvé les USA, en contrebalançant massivement les autres communautés (femmes noires 94% pour Clinton).

  14. Posté par Christian Hofer le

    @ Daniel

    Ces hommes ne voyageraient peut-être pas en Asie si les Européennes ne préféraient pas les machos du Sud après avoir bien milité pour la féminisation des hommes blancs.

    Ce sont les premières à traiter les Européens comme des déchets, à les rabaisser tout en s’offrant aux individus du Maghreb, d’Afrique noire etc.

    Tout comme les gauchistes ont oublié lors de leur petite manifestation de Lausanne qu’avant de parler du sexisme, il serait adéquat d’avouer d’où provient le problème. Et surtout qui les fait entrer! Etrangement ce sont les mêmes. Il n’y a personne pour le leur rappeler?

    https://www.24heures.ch/vaud-regions/lausanne-region/Ils-manifestent-contre-les-violences-faites-aux-femmes/story/11147773

  15. Posté par UnOurs le

    « C’est donc ok quand c’est vous… »
    Je n’ai jamais dit cela. Je suis d’ailleurs très mitigé quant aux relations interraciales.
    Sinon, je ne suis pas un « baby-boomer », je pense qu’on a déjà remarqué ici ce que je pense de cette génération. Sur l’islam, et notamment l’islam en Europe, je suis constamment en train de modérer mes propos pour rester « dans les clous ».
    Quant aux « cucks » et autres « white knights »…
    Donc, vous avez frappé totalement dans le vide, inutile perte d’énergie.

  16. Posté par Anne B. le

    @ Daniel
    Merci pour votre commentaire tout à fait pertinent.
    Il y a parmi les commentateurs de ce blog un échantillon de machistes primaires dont l’irrationalité de leurs arguments n’a d’égal que la profondeur de leur mépris des femmes.

  17. Posté par Daniel le

    @unOurs. Si vous approuvez tellement Weininger et ses palabres machiste de bas étages (qui n’ont absolument rien de scientifiques ça c’est certain) et bien je pense que vous adorerez la vision de la femme interprétee dans le Coran. Allez faire un tour à Bangkok et vous verrez comment vos somptueux mâles (dont des Suisses par milliers, tous plus moches et complexés les uns que les autres) se comportent de façons les plus ignobles (en Asie en général). 50 ans d’âge de différence avec leurs très jeunes partenaires de sexe n’est absolument pas exceptionnel. Il y a des gens exceptionnels partout, hommes ou femmes. Il y a des ordures, hommes ou femmes qui profitent de la pauvreté de certains pays, malheureusement bien trop nombreux, pour allez assouvir leurs bas instincts. Les hommes se permettent absolument tout depuis des années. Donc même si je trouve cela parfaitement immoral pourquoi les femmes ne devraient-elles pas les imiter? C’est donc ok quand c’est vous mais pas quand ce sont les femmes ? Belle logique de baby-boomers.

  18. Posté par aldo le

    Sergio le 14 août 2018 à 11h38  » … les Calmy-Rey et autre Ada Marra… « . Ce sont là des remèdes contre l’amour. https://lesobservateurs.ch/wp-content/uploads/2017/12/ada-marra-448×293.jpg Mais de part le monde, il y a toujours des singes prêts à tout qui sauront faire l’affaire. Ces feignasses sont tout simplement frustrées de n’intéresser aucun blanc tant leur ego explose leur virilité. Si on veut bien comprendre au C.F.ce serait résolument à cause de leur haine du blanc et pour ces seules raisons qu’elles soutiennent l’invasion migratoire. Amener dans nos murs le frissons qu’elle allaient chercher sous d’autres latitudes, en Tunisie avant les coupeurs de gorges. VOILA DONC LE MOTEUR DE LEURS TRAITRISES A LA PATRIE. Exemple, au Royaume-Unis. Si les singes s’y précipitent ce n’est pas pour être ingénieurs, mais uniquement pour çà. http://madame.lefigaro.fr/societe/ces-femmes-qui-font-appel-gigolos-230614-863012 Conformément à la presse à la botte ici aussi on travestit la réalité pas un mot sur le singe de service. Mais là non, sa gérontophilie est un atout pour les élections, enfin un gars qui se dévoue http://s1.lprs1.fr/images/2018/06/03/7751046_3accc4ec-673c-11e8-a91b-e269237e5271-1_1000x625.jpg Ici, le entre femmes démontre que la politique européenne pourrait bien être d’obédience homo-gougnotes. http://www.jeanmarcmorandini.com/sites/jeanmarcmorandini.com/files/corps/merkel-naturiste.jpg … et pédophile si c’est présenté par Morandini.

  19. Posté par Gerald le

    J’ai un ami haïtien qui me disait il y a quelque temps, Tu sais mon ami professeur de danse à Montréal peut pratiquement aller cueillir la plupart de ces femmes qui dansent..elle cherche le mâle alors que leurs hommes sont devenus trop roses…

  20. Posté par Arman le

    Elles ne pensent qu’à ça. L’avenir de l’Europe est tout tracé.

  21. Posté par UnOurs le

    @James: ce qui compte pour moi, c’est la validé de l’argument qui compte, pas la personne qui l’exprime. C’est très « féminin » de raisonner comme vous, « ah je vais voter pour lui, il présente bien. »

    PS: je me rappelle avoir lu une fois un proverbe cheyenne: « une nation n’est pas vaincue, tant que le coeur de ses femmes n’est pas à terre. »

  22. Posté par Derek Doppler le

    Très instructif, Weininger. Il me semble que c’est lui aussi qui considérait qu’il ne peut exister que deux types d’hommes: ceux qui ne se sont jamais posé la moindre question à propos des femmes, et ceux qui les méprisent.

  23. Posté par Diablotin le

    Eh bien reste à Saint-Domingue et garde tes MST. Et si on remplaçait toutes nos décérébrées par de charmantes femmes de l’est. Là gauche nous dit: il faut de l’immigration, eh bien voilà, des femmes de l’est 😉

  24. Posté par James le

    @UnOurs, Otto Weininger n’est pas sérieux comme argument. Sauf erreur, il était jeune, homosexuel et s’est suicidé à l’âge de 23 ou 25..

  25. Posté par Charles Alexis le

    @Sergio
    « …haine de l’homme Blanc. »
    Absolument !
    D’où une certaine campagne #balancetonporc … surtout si le jambon mâle est blanc !
    Une variante #balancetonpatanegra serait patemment taxée de raciste.
    C’est alors que l’expression « la truie est en moi » (de Marie-Thérèse Porchet née Bertholet) me vient à l’esprit.
    Un résumé, en quelque sorte, du « savoir-être » de ces touristes suidé(e)s au groin insatiable.

  26. Posté par Arman le

    C’est à cause de pareilles ordures que cette blonde que l’Europe s’enfonce de plus en plus.Quel homme équilibré européen risquerait-il d’avoir des relations avec de pareils trous, rempli de toute sorte de maladies.

  27. Posté par Diablotin le

    Nos vieux coucous au migros data périmé s’adonnent à la zoophilie pour satisfaire leur libido. C’est pathétique!!!

  28. Posté par Bussy le

    Petit côté colonialiste, mais tant qu’elles ne nous ramènent pas leurs sextoys noirs ou des maladies en Europe, pas de problème !

  29. Posté par UnOurs le

    Otto Weininger a déjà depuis longtemps tout dit:

    « Dans son livre Sexe et Caractère, Weininger affirme et essaye de prouver scientifiquement que tous les êtres humains sont composés d’une association entre une substance masculine et une substance féminine. L’aspect mâle serait actif, productif, conscient et moral/logique ; son pendant féminin serait passif, improductif, inconscient et amoral/alogique. En ce sens, la dualité masculin/féminin est une version de la dualité métaphysique traditionnelle esprit/chair. »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Otto_Weininger

    PS: c’est pour bientôt dans Fémina un reportage sur le tourisme sexuel féminin ?

  30. Posté par Sergio le

    Fantastique, les Camy-Rey et autres Adda Mara doivent voyager incognito pour assouvir leur haine de l’homme Blanc. A quand des voyages organisés par le féministes au Maghreb ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.